Battlefield : la licence va être mise en pause par Electronic Arts

Battlefield : la licence va être mise en pause par Electronic Arts

A l’occasion du Nasdaq 35th Investor Program Conference, Blake Jorgensen, qui n’est autre que le chief financial officer d’Electronic Arts, s’est expliqué auprès d’investisseurs concernant l’avenir de la licence Battlefield en indiquant que celle-ci va changer de rythme et prendre une pause de quelques années afin de profiter d’une autre licence, à savoir Battlefront : « Nous ne publierons pas d’autre Battlefield avant plusieurs années. L’année prochaine nous aurons Battlefront, le jeu Star Wars. » Au vu du succès de Battlefield 1, l’annonce d’EA pourrait fortement surprendre, mais pourtant elle est surtout stratégiquement bien orchestrée. En effet, l’éditeur va ainsi laisser beaucoup de temps à ses équipes pour développer un nouvel opus de la franchise de DICE sachant que le dernier Battlefield occupera les joueurs avec ses contenus supplémentaires avant l’arrivée du deuxième Star Wars : Battlefront. EA veut faire du nouveau Battlefront, un titre plus ambitieux Qu’on se le dise, Star Wars : Battlefront a globalement déçu les fans, la faute à un contenu bien maigre… Alors que la suite est attendue pour accompagner la sortie du huitième film de la saga de science-fiction, Blake Jorgensen assure qu’EA a écouté la communauté et concocte une suite plus ambitieuse et plus palpitante afin de séduire les fans qui avait boudé le premier opus sur PS4, Xbox One et PC : « La principale critique, c’est qu’ils en attendaient davantage. Donc nous prenons cette critique à cœur tandis que nous développons le prochain jeu et essayons de corriger les problèmes qu’ils ont rencontrés.« 

Le cargo qui devait ravitailler l’ISS dissous dans l’atmosphère

Le cargo qui devait ravitailler l’ISS dissous dans l’atmosphère

Une explosion dans le ciel russe et des débris qui tombent au sol. On pouvait se douter du sort qu’avait connu le vaisseau-cargo Progress qui devait ravitailler la Station Spatiale Internationale (ISS) ce week-end. L’agence spatiale russe l’a confirmé, il s’est dissous dans l’atmosphère. Un échec heureusement sans conséquence pour la mission à laquelle participe le français Thomas Pesquet. L’appareil n’a pas pu se placer sur la bonne orbite Le vaisseau-cargo Progress avait décollé à 15h51, jeudi 1er décembre, du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Après six minutes de vol, les commandes de l’engin sont devenues problématiques. Deux heures plus tard, les ingénieurs ne savaient pas ce qu’il était advenu de l’engin. Il est probable que le vaisseau-cargo ait pu se séparer de la fusée mais sans réussir à se placer sur la bonne orbite. « Selon des informations préliminaires, en raison d’une situation anormale, le vaisseau-cargo a été perdu à quelque 190 km au-dessus de la région isolée et montagneuse de Touva, et la plupart des fragments ont brûlé dans les couches denses de l’atmosphère », a expliqué l’agence spatiale russe Roscosmos. Le Progress MS-04 transportait de l’eau, de la nourriture, du carburant mais aussi des médicaments. Plusieurs mois de réserve sur l’ISS Ce délai de ravitaillement pour la Station Spatiale Internationale devrait toutefois être sans conséquences pour le personnel se trouvant à bord. Parmi eux, le français Thomas Pesquet qui y est depuis novembre pour une mission de six mois. « Dans la station, on a de quoi tenir plusieurs mois sans ravitaillement entre nos réserves et ce que nous recyclons. La coopération internationale est très importante dans notre métier et il faut s’attendre à des contretemps« , a ainsi expliqué l’astronaute sur sa page Facebook. La prochaine mission de ravitaillement partira le 6 décembre. Il s’agit du HTV-6, lancé par l’agence spatiale japonaise. Source : lexpress.fr

Des sondes pour prouver que les américains sont allés sur la Lune

Des sondes pour prouver que les américains sont allés sur la Lune

Les extraterrestres se sont posés à Roswell en 1947, John Fitzgerald Kennedy a été tué par la CIA et la NASA a fabriqué l’alunissage de la mission Apollo 17. Voici le top 3 de la « désinformation » pour les amateurs de complots. S’il pourrait s’avérer difficile de remonter le temps pour les deux premiers, des ingénieurs allemands veulent en finir avec le 3e complot en envoyant des sondes sur la Lune. Sur la Lune grâce à Google ? Grâce au projet Google Lunar X-Prize, une équipe d’ingénieurs allemands s’est donné pour mission d’envoyer des sondes sur la Lune. L’objectif ? Photographier les restes de la mission Apollo 17 qui s’y est posée en 1972. C’est aussi la dernière fois que l’être humain a posé le pied sur notre satellite naturel. Les ingénieurs allemands se sont associés à la marque automobile Audi pour confectionner les deux robots qu’ils souhaitent envoyer. L’entreprise SpaceFlight Industries se chargera d’intégrer les sondes dans un vol commercial à destination de la Lune. Un complot qui perdure Le projet lancé par Google est une compétition internationale dans laquelle seize équipes s’affrontent pour remporter la somme de 30 millions de dollars. L’équipe gagnante devra être capable d’envoyer un robot sur la Lune en 2017, parcourir 500 mètres et envoyer des photos et des vidéos sur Terre. Son objectif est aussi de mettre enfin un terme aux théories du complot. Celles-ci sont apparues dans les années 70 après le scandale du Watergate, qui a remis en cause la confiance des américains dans leurs institutions. Malgré les preuves amenées à plusieurs reprises par la NASA, les rumeurs continuent de fleurir et aujourd’hui encore de nombreuses personnes continuent de croire que l’être humain n’a jamais posé le pied sur la Lune. Crédits Photos : Wikimedia

RED by SFR : la Fibre 100Mb/s à 9,99€ par mois pendant 1 an

RED by SFR : la Fibre 100Mb/s à 9,99€ par mois pendant 1 an

RED by SFR, l’offre low-cost de l’opérateur français, propose la fibre sans engagement à seulement 9,99€ par mois. D’ordinaire proposée à 19,99€ par mois, SFR fait ainsi économiser 10€ par mois à ses clients, ce qui représente la bagatelle de 120 euros pour les 12 mois de l’offre. Coup d’œil sur ses caractéristiques. Fiber To The Home Avec un débit théorique de 100 Mbs/s, la fibre vous assure des vitesses jusqu’à 15 fois supérieures à celles du DSL, et le tout, sans perte de débit. Vous pourrez naviguer, télécharger et streamer simultanément sur plusieurs appareils, sans perte de vitesse, ce qui reste idéal pour les foyers où vivent plusieurs personnes. Les gamers seront ravie d’apprendre que SFR constate un ping jusqu’à 6 fois supérieur à la DSL, assurant ainsi des temps de connexion serveurs qui vous feront oublier les lags et la honte au sein de votre équipe. Toutefois, il est important de noter que la Fibre SFR est ce qu’on désigne par « FTTB », Fiber To The Building, soit l’installation de la fibre jusqu’au bâtiment, et non jusqu’au foyer, où ceux-ci sont relayés par des câbles coaxiaux. Une box THD incluse Une box dédiée Très Haut Débit, qui fonctionne avec la norme WiFi 802.11n, est fournie avec l’offre. À la dernière norme, le WiFi 802.11n assure une congestion faible, des débit théoriques plus élevés que les normes précédentes, et une portée plus importante également. Elle comprend aussi un mini décodeur TV HD ainsi qu’une télécommande radiofréquence omnidirectionnelle avec clavier AZERTY intégré. Entièrement « plug and play », il suffit de brancher et connecter l’ensemble pour commencer à utiliser la box et ses composants. Un bouquet de chaînes HD en option En plus de la fibre FTTB et de la box THD, l’offre comprend les appels illimités vers les fixes en France et vers plus de 100 destinations internationales, avec les forfaits appels illimités vers les mobiles en option. Pour 2€ supplémentaires par mois, vous pourrez en outre bénéficier de 25 chaînes TV en HD et plus de 150 chaînes en option ainsi que la fonction Replay, 30 000 films et séries en VOD et l’application SFR TV sur votre smartphone et tablette. Profiter de cette offre

Asus ZenPad : la tablette grand format à -45% avec une cover offerte

Asus ZenPad : la tablette grand format à -45% avec une cover offerte

L’Asus ZenPad Z300M est en promotion avec sa jolie cover en cuir (polyuréthane) marron. La tablette possède un grand écran 10.1″ sur une dalle IPS, qui lui permet de proposer une résolution de 1280 x 800 pixels. Elle est basé esur Android 6.0 Marshmallow, l’OS qui vient d’être relevée par Android 7.0 Nougat mais reste d’actualité et occupe d’ailleurs la majeure partie des systèmes portables actuels. Côté processeur, on part sur un Mediatek 8163 à quatre cœurs, cadencé à 1.3 GHz, et côté mémoire vive les 2 Go DDR3L ne déçoivent pas. Complète, la tablette propose la connectivité Bluetooth (4.0) et WIFI (a/b/g/n). On souligne le généreux espace de stockage de 64 Go, pas toujours de mise sur les tablettes (et la plupart des smartphones). On regrette seulement les capteurs photo-vidéo de la machine : 0,3 Mpixel (640 x 480 pixels) à l’avant et 2 Mpixels à l’arrière, des résolutions modestes. La tablette est cependant équipée de deux haut-parleurs sur les petits côtés afin d’offrir un son stéréo en mode paysage. La tablette + la cover en cuir sont disponibles pour 189€ au lieu de 328 euros. Profiter de cette offre

Meizu Pro 6 Plus : un flagship toujours plus grand et musclé

Meizu Pro 6 Plus : un flagship toujours plus grand et musclé

En avril dernier le constructeur Meizu dévoilait un nouveau smartphone haut de gamme, le Pro 6. Aujourd’hui, son flagship profite d’une nouvelle déclinaison baptisée Meizu Pro 6 Plus. Comme vous l’aurez compris par cette dénomination, il s’agit d’une version encore plus grande et performante que celle de base. Meizu Pro 6 Plus : le même en mieux Doté d’un écran Super AMOLED de 5,7 pouces doté d’une résolution WQHD (2560 x 1440 pixels) et surtout de la technologie 3D Press (un équivalent au 3D Touch d’Apple), le terminal est propulsé par Android 6.0 accompagné de la surcouche Flyme OS dans sa toute nouvelle version, à savoir la 6. Celle-ci vient notamment avec une IA embarquée baptisée One Mind qui devrait optimiser au mieux les performances du téléphone et des applis. Un SoC Exynos 8890 et 4 Go de RAM propulsent le smartphone tandis qu’une solide batterie de 3400 mAh est là. Côté photo, le Meizu Pro 6 Plus intègre dans son dos un capteur IMX386 à 12 MP au lieu des 21 du précédent modèle, mais compense par divers aspects qui devraient permettre notamment de meilleurs clichés avec une lumière faible. En façade il faudra toujours se contenter de 5MP. Outre les indispensables puces WiFi ac et Bluetooth 4.1 on relèvera également la présence d’un port USB Type-C. Pas de lecteur d’empreintes en revanche. Un ticket d’entrée autour des 400 euros Décliné en trois couleurs (or, gris et argent) et en versions 64 Go et 128 Go, le Meizu Pro 6 Plus est facturé à 2999 yuans (environ 410 euros) et 3299 tuans (environ 450 euros). Reste désormais à voir quels seront les prix chez nous et quand il y sera proposé.

YouTube : entre YouTube Gaming en France et diffusions en 4K UHD

YouTube : entre YouTube Gaming en France et diffusions en 4K UHD

Coup sur coup, Google vient d’annoncer 2 éléments pour YouTube qui devraient ravir avant tout (mais pas que) les adeptes de streaming de jeux vidéo en France. En effet, non seulement YouTube Gaming est officiellement disponible chez nous, mais en plus le service dans sa globalité supporte désormais la diffusion en direct en 4K UHD. Le streaming sur YouTube compatible 4K, même à 360° Si les premières vidéos en 4K UHD datent de 2010 sur YouTube et que des qualités supérieures sont arrivées depuis, la disponibilité de cette qualité en streaming en direct n’arrive que maintenant. Cela dit, cela concerne à la fois les vidéos standards et celles à 360°. De quoi diffuser aussi bien du gameplay de jeu depuis votre salon que des évènements importants, comme les Game Awards à venir cette nuit. En effet, la cérémonie sera diffusée en 4K UHD. Côté technique, relevons que pour diffuser en 2160p (3840x2160p) à 30 images par seconde le débit moyen est de 13 à 34 Mb/s et que celui pour du 2160p à 60 images par seconde est de 20 à 51 Mb/s. Bref, il faudra une connexion solide aussi bien pour diffuser que pour regarder. YouTube Gaming disponible en France L’autre actualité concerne donc YouTube Gaming, proposé aux USA depuis l’été 2015. Cette alternative à Twitch arrive 2 semaines après YouTube Kids dans l’hexagone. Cette déclinaison de YouTube orientée jeux vidéo et proposée aussi bien sur le web que sur mobile via des applications iOS et Android était déjà accessible chez nous, mais se dote de contenu adapté pour l’occasion. Outre pouvoir diffuser du gameplay aisément, le service permet donc de consulter rapidement des chaînes et vidéos de vidéastes connus grâce à des recommandations.

Apple Music : l’abonnement étudiant à 4,99 euros par mois disponible en France

Apple Music : l’abonnement étudiant à 4,99 euros par mois disponible en France

Dans un contexte où la vaste majorité des services de streaming de musique propose plus ou moins la même chose, notamment au niveau du catalogue, difficile de se démarquer de la concurrence et surtout d’attirer de nouveaux utilisateurs qui sont déjà bien ancrés ailleurs. Pourtant, avec son dernier mouvement Apple Music pourrait bien séduire de nombreux jeunes à travers le monde. En effet, le service étend sa formule destinée aux étudiants à 25 nouveaux pays. 4,99 euros par mois pour les étudiants sur Apple Music Ainsi, après avoir cliqué sur le bouton pour s’abonner (via l’appli ou le site), si l’utilisateur peut justifier un statut étudiant il pourra accéder à Apple Music à moitié prix, à savoir 4,99 euros par mois au lieu de 9,99 euros. Bien entendu, les 3 mois d’essai gratuits restent de mise pour les nouveaux arrivants, de même que le renouvellement automatique de l’abonnement à éventuellement désactiver avant d’avoir une mauvaise surprise. Outre la France ou encore les pays concernés depuis mai comme les États-Unis, l’Australie, l’Allemagne, l’Irlande ou le Royaume-Uni, l’offre étudiante est désormais disponible dans les régions suivantes : Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Chilo, Colombie, Finlande, Hong Kong, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Norvège, Russie, Suisse, Singapour, Afrique du Sud, Suède, Espagne, Thaïlande et enfin Émirats arabes unis. De quoi rattraper Spotify ? De quoi potentiellement permettre à Apple Music de rattraper son principal concurrent, à savoir Spotify. Ce dernier possède actuellement 40 millions d’utilisateurs payants quand la solution d’Apple en comptait 17 millions en octobre dernier. Cela dit, Spotify lui aussi propose une réduction de 50% aux étudiants, mais de manière moins globale dans le monde. Pour le moment ? Source : Mashable

Z Nation : la série de zombies décalée aura une quatrième saison

Z Nation : la série de zombies décalée aura une quatrième saison

La qualité de l’écriture d’une série ne fait pas toujours tout et les producteurs de Sharknado l’ont bien compris avec Z Nation, une série télévisée se focalisant sur les zombies comme le show The Walking Dead d’AMC mais avec un traitement bien différent. Avec celle-ci, place à de l’humour noir et du gore avec de nombreuses éliminations de zombies. Si sur le papier cela ne semble pas vraiment recherché, l’audience est pourtant bien au rendez-vous avec plus d’un million de téléspectateurs cet automne pour le premier épisode de la saison 3. Forcément, le succès étant toujours là (bien que la troisième saison doit s’achever d’ici mi-décembre), le network Syfy a décidé de commander une nouvelle saison pour la série télévisée Z Nation. Z Nation : zombies, zombies, zombies et headshot L’intrigue se déroule dans un monde post-apocalyptique envahi par des zombies et où les rares survivants humains tentent tant bien que mal de rester en vie. L’unique espoir de l’humanité est Murphy, un ancien prisonnier. Un prototype de vaccin lui a été injecté contre sa volonté afin de contrer le « virus zombie » et est devenu la seule personne vivante connue à avoir survécu à des morsures de morts-vivants. Il est donc impératif de le garder en vie afin de produire d’autres antidotes à partir de son sang. Aidé bon gré mal gré de plusieurs compagnons tels que Garret, ancien membre de la garde nationale, Warren, Doc, 10 Mille, Addy et Mack ou encore la mystérieuse Cassandra, il fait route vers un laboratoire de Californie. Mais le temps presse et beaucoup de questions restent sans réponses. Sans oublier que l’antidote fait subir à Murphy une bien étrange évolution…

Netflix : la lecture hors-ligne sur smartphones et tablettes est enfin là

Netflix : la lecture hors-ligne sur smartphones et tablettes est enfin là

Vous vous souvenez des dizaines d’articles qui annoncent depuis des mois que le mode hors-ligne arrive sur Netflix ? Eh bien oubliez-les, puisque c’est désormais officiellement le cas. En effet, le service de SvoD américain vient de mettre à jour ses applications mobiles sur Android et iOS afin de permettre aux utilisateurs de télécharger des vidéos afin de les lire quand bon leur semble, même sans connexion Internet. À vous les longs voyages et trajets sans WiFi ou data accompagné d’un film ou d’une série si vous possédez un smartphone ou une tablette compatible (il faudra repasser pour les ordinateurs et Windows Phone). Un mode hors-ligne fonctionnel pour Netflix… La France est d’ailleurs concernée dès maintenant par ce nouveau bouton permettant de télécharger une vidéo compatible. En effet, tout le contenu du catalogue n’est pas éligible à cette fonctionnalité et un filtre « Contenu téléchargeable » est là pour savoir ce qui l’est. L’accent semble pour le moment mis sur le contenu exclusif Netflix (3%, Black Mirror, Narcos, The Expanse et les autres sont là), mais d’autres oeuvres sont malgré tout proposées (Breaking Bad, Kill la Kill, The Walking Dead…etc.). Bien entendu Netflix annonce que de nouvelles oeuvres seront ajoutées par la suite. On appréciera en passant que ce mode offline concerne tous les abonnements et pas que le plus coûteux. … mais qui reste à compléter Une fois une vidéo téléchargée (en WiFi uniquement pour le moment), celle-ci est à retrouver dans l’onglet « Mes vidéos ». On relèvera que si une vidéo téléchargée propose plusieurs pistes audio, seule la piste de sous-titres de la langue définie par défaut par l’utilisateur est proposée. Par ailleurs, si iOS propose dans les options de choisir entre une qualité vidéo normale et une qualité améliorée mais qui prend plus d’espace de stockage, impossible de choisir la qualité du fichier téléchargé sur Android. Ainsi un épisode de 45 minutes sur cet OS pèse ainsi environ 240 Mo par défaut. Si on appréciera dans les options un bouton pour effacer toutes les vidéos téléchargées d’un coup, il en manque cependant un autre pour pouvoir télécharger les vidéos sur une carte SD et non sur la mémoire principale du terminal. Des histoires tellement incroyables qu'on veut les emmener partout. Le mode download est disponible sur l'app Netflix tablette et mobile. pic.twitter.com/JLlBPqAmln — Netflix FR & BE (@NetflixFR) November 30, 2016 Crédits Photos : Netflix