Civilization VI : entre mise à jour d’hiver et premiers contenus payants

Après une première solide mise à jour d’automne venant corriger de nombreux problèmes de jeunesse de Civilization VI, le jeu de stratégie de Firaxis poursuit son affinage avec un nouveau patch conséquent. Outre cette mise à jour d’hiver, bien entendu gratuite, le développeur en profite pour mettre en ligne ses deux premiers DLC payants. Les premiers DLC arrivent en attendant les extensions Ces derniers sont facturés 5 euros chacun (il n’est pas précisé s’ils font partie des 4 DLC inclus avec l’édition Deluxe de Civilization VI cela dit, mais cela semble être le cas). Le premier, Pack scénario Vikings, propose comme son nom l’indique de jouer un seigneur viking dans un scénario en 100 tours comprenant notamment 6 cités-États. Le second se concentre lui sur la Pologne. En plus d’un scénario de 60 tours, ce pack propose la civilisation complète en elle-même. Plutôt que de débattre sur le prix ou le contenu, abordons maintenant la mise à jour gratuite. Une importante mise à jour pour Civilization VI Outre une nouvelle carte de taille normale et un menu dédié aux scénarios dans le menu principal, le patch d’hiver permet de mettre une unité en « état d’alerte » afin qu’elle reste en veille jusqu’à ce qu’elle repère un ennemi. Ensuite, on relèvera surtout de nombreux équilibrages, corrections de bugs, améliorations et modifications de gameplay. Impossible de tout relever (la liste complète ici), mais voici les éléments principaux à retenir : Les unités religieuses peuvent désormais se retrancher jusqu’à guérison. Les assauts côtiers peuvent désormais piller les quartiers, en plus des bâtiments qu’ils abritent. Les coûts en production des merveilles ont été réduits de façon progressive. Les coûts en production de tous les projets liés à la course à l’espace ont été réduits de 40%. Il faut désormais des citoyens pour construire la plupart des quartiers exclusifs, comme pour les quartiers normaux. L’IA analyse et négocie mieux les offres. L’IA gère mieux les promesses ; notamment, elle sera plus susceptible de les accepter si elle vous apprécie, et prendra en compte les promesses tenues pour définir la fiabilité d’une civilisation.