Windows 10 fonctionnera avec les processeurs ARM Qualcomm

C’était un des challenges majeurs de la firme de Richmond depuis plusieurs années. Réussir à rendre compatible l’architecture des processeurs ARM avec son OS maison. Microsoft a profité de l’évènement WinHEC à Shenzen pour présenter le futur de cette technologie. Windows 10 arrivera donc sur les processeurs de Qualcomm à partir de l’année prochaine. Un ordinateur 3 en 1 Proposer un terminal qui soit à la fois un téléphone, une tablette et un ordinateur. Telle est l’idée de Microsoft avec le projet de Windows 10 Qualcomm.  Le principal défi auquel se heurtait l’entreprise pour le développement de cette technologie était la compatibilité. Comment faire tourner des logiciels comme Photoshop , habituée aux puces Intel x86 avec des puces ARM généralement dédiées aux interfaces mobiles ? Pour le résoudre, l’entreprise s’est donc associée à Qualcomm et a utilisé un émulateur pour les applications traditionnelles de Win32 x86. Seul problème, il sera impossible de mettre à jour son matériel pour en profiter. Cette nouvelle technologie ne sera compatible qu’avec de nouveaux produits.  La démonstration (voir la vidéo ci-dessous) montre un Windows 10 équipé d’un Qualcomm Snapdragon et 4GO de RAM. Suffisant apparemment pour faire tourner des logicels en 32 bits comme Photoshop. Windows 10 n’abandonne pas encore Intel Le principal avantage des puces Qualcomm Snapdron réside dans leur faible consommation d’énergie. Rien à voir avec les puces Intel qu’utilise à l’heure actuelle la firme de Richmond. Grâce à cette nouvelle version, les ordinateurs devraient avoir plus d’autonomie. Toutefois, l’entreprise ne tire pas un trait sur les puces Intel, objectivement plus puissantes que celles de Qualcomm. Elles seront réservées à des PC « haut de gamme » ou encore à ceux destinés aux gamers. Pour en savoir plus, il faudra attendre fin 2017. Cette évolution devrait arriver en même temps que la mise à jour Windows 10 Redstone 3, déjà très attendue. Source : CNet