Licences OS : Windows 10 se reprend un peu après une longue stagnation

Selon une étude publiée par NetMarketShare et StatCounter, un an et demi après son lancement, Windows 10 n’a toujours par atteint le seuil des 25% des systèmes d’opération (OS) desktop. Après une longue période de stagnation liée à la fin de la gratuité, le produit phare de Microsoft reprend un peu du poil de la bête en novembre. L’achat de nouveaux ordinateurs par les entreprises pourrait expliquer ce rebond. Hausse significative des licences Windows 10 en novembre Selon le cabinet NetMarketShare, pour la première fois, Windows 10 a passé la barre des 23% de parts de marché OS. Ainsi, au 30 novembre, l’OS phare de la firme de Redmond s’affranchissait 23.72% des parts du marché des systèmes d’opération. Un résultat somme toute décevant pour Microsoft qui ne parvient toujours pas à franchir le seuil des 25%. Selon les cabinets qui ont étudié les parts de marché de chaque OS, le produit phare de Microsoft a grignoté un peu sur Windows 7 qui caracole toujours en tête ainsi que, dans une moindre mesure, sur Windows 8.1. Ainsi, Windows 7 perd 1,21%  avec 47,17% des systèmes d’opération installés et Windows 8.1 perd quelques pourcent, tout en se maintenant tout juste au dessus des 8%. Les achats d’entreprises qui expliquent ce rebond ? Le cabinet Gartner explique que la croissance des licences Windows 10 en novembre aurait été tirée à la hausse par les ventes d’ordinateurs au format ultrabook ainsi que les ordinateurs hybrides qui se convertissent en tablette ou laptop. Les achats, par les entreprises, d’ordinateurs neuf en novembre ont aussi été un puissant moteur pour la hausse constatée. Cependant, ce rebond ne devrait pas durer selon les analystes et, passé janvier, les licences Windows 10 devraient retourner à un état de stagnation fasse à la faiblesse du marché. A noter, par ailleurs, que Mac OS 10 continue depuis juin sa lente décroissance et n’obtient désormais plus qu’un très timide 2,21% des parts de marché. Source : ZDNet