L’iPhone 8 devrait pouvoir se recharger sans fil

Et si on en avait bientôt terminé avec les câbles de chargeur ? Trop fragiles, encombrants et souvent plein de nœuds, le système des chargeurs classiques est loin d’être optimal. Apple devrait proposer à ses utilisateurs de s’en passer pour l’iPhone 8 prévu pour 2017. A la place, un système de charge par induction grâce à une pastille aimantée. L’iPhone 8 sur les pas de l’Apple Watch Apple a déjà fait disparaître la prise jack, utilisée pour écouter de la musique, sur l’iPhone 7. Il semblerait que le constructeur prévoit une nouvelle mini-révolution. Selon Ming-Chi Kuo, un spécialiste d’Apple, « tous les nouveaux iPhone en 2017 pourront se recharger sans fil ». La marque prévoirait ainsi d’utiliser la technique de charge par induction. Une technologie déjà disponible pour l’Apple Watch dans le catalogue d’Apple. Il n’est toutefois pas encore question de supprimer la prise « Lightning », aujourd’hui utilisée pour recharger les iPhones. Pour l’instant, il s’agirait d’une option proposée aux utilisateurs. Une façon aussi de proposer un tarif plus élevé aux clients souhaitant faire l’acquisition de la pastille aimantée. Une technologie utilisée par Samsung et… Ikea La marque ne révolutionne toutefois pas le monde de la téléphonie avec cette technologie. Elle est déjà utilisée par Samsung depuis le Galaxy S6, par Sony avec le Xperia Z3 ou encore sur les Lumia 735, 830 et 950 de Microsoft. Plus surprenant, la marque Ikea propose aussi des meubles dotés de la technologie QI qui permet de recharger ses appareils sans fil. A noter toutefois que Google après avoir proposé cette technologie, ne la propose plus sur ces derniers modèles. La marque était alors revenue à l’USB-C, qui permet de se brancher dans n’importe quel sens. C’est l’entreprise taïwanaise Pegatron qui devrait être en charge de ce projet pour Apple. C’est un sous-traitant régulier de la marque à la pomme. Il faudra sans doute attendre encore quelques mois avant d’avoir plus de détails. Patience donc ! Source : lefigaro.fr