Une île du Pacifique autonome grâce à des panneaux solaires Tesla

Alimenter la planète en énergie grâce au soleil ? Pour beaucoup c’est encore une utopie. Les entreprises Tesla et Solar City veulent en faire une réalité. Après avoir fusionné il y a quelques jours, les entreprises ont frappé un grand coup en dévoilant une vidéo. Dans celle-ci, on découvre l’île de Ta’u devenue presque entièrement autonome grâce à l’énergie solaire. A découvrir en vidéo.
Une installation réalisée en 1 an L’île qui fait partie des Samoa américaines est un confetti perdu dans le Pacifique. D’une superficie inférieure à 45 km², elle se trouve à plus de 6400 km de la côte. C’est le lieu choisi par Elon Musk pour développer un projet pilote d’énergie renouvelable. 5238 panneaux solaires de Solar City et 60 Powerpacks signés Tesla y ont été installés en moins d’un an. De taille réduite, l’île avait aussi grandement besoin d’une solution alternative aux énergies fossiles. « Je me souviens d’une fois où ils n’ont pas été en mesure de nous envoyer un seul bateau pendant deux mois », raconte Keith Ahsoon, un habitant cité dans le communiqué de SolarCity. L’énergie solaire devrait permettre de couvrir près de 100% des besoins énergétiques de l’île à commencer par les écoles, les pompiers, l’hôpital, les postes de police et les entreprises locales. Des conditions idéales pour Tesla Le second avantage selon Tesla, c’est le coût. Pour l’entreprise, cela « élimine les dépenses et les problèmes liés à l’expédition du diesel et fournit des coûts d’énergie stables pendant des décennies, contrairement aux fluctuations des prix des combustibles ». Toutefois, l’expérience est à relativiser de par la situation quasi parfaite de l’île pour ce type de projet. L’île y est ensoleillée toute l’année et ne compte que 800 habitants. Cela signifie qu’il faut compter 6 panneaux solaires par habitant, une quantité importante sur une si petite île. Il faudra aussi voir comment les panneaux solaires résistent au passage du temps avant de déterminer si le projet peut être reproduit sur des îles plus importantes.