Windows 10, la solution miracle pour échapper aux ransomware ?

« Votre ordinateur est bloqué. Si vous souhaitez accéder de nouveau à vos données, vous devrez payer 100€ ».  Si vous avez déjà vu un message de ce type alors vous avez eu affaire à un ransomware. Ce type de virus qui bloque l’accès à votre ordinateur jusqu’à votre paiement a explosé en France ces dernières années. Selon Microsoft, installer « Windows 10 Anniversary Update » est la meilleure façon de s’en protéger. Réduire les risques de 58% Depuis 2015, les ransomware affectant Windows sont en augmentation de 400%. Mais, selon l’entreprise fondée par Bill Gates, les dernières versions de son logiciel sont mieux protégées. Le navigateur Edge et Windows Defender ont été ainsi particulièrement mis à jours ces six derniers mois afin de bloquer ce type de menace. La meilleure arme de défense de Windows 10 selon Microsoft serait la fonction  « Block at First Sight » installée dans Defender depuis juillet dernier. Cette analyse comportementale aurait permis de bloquer 15% des ransomware, les 85% restants étant eux bloqués grâce aux signatures et à la protection cloud. L’argument de la peur ? Que cela soit l’entreprise de logiciels elle-même qui incite à faire cette migration incite toutefois à la prudence. Elle incite en effet depuis plusieurs mois ses utilisateurs à installer la dernière version de son logiciel au plus vite. Certains avaient même fait les frais d’une mise à jour forcée. Au vu du contexte récent, cette mise en avant de Windows 10 pourrait même ressembler à une opération de sauvetage. Au début du mois, Google avait publié une importe faille de sécurité concernant le logiciel. Dans le même temps, Kaspersky Lab, l’un des principaux fournisseurs d’antivirus au monde, a saisi la Commission Européenne pour entrave à la concurrence. Source : ZDNet