Samsung pourrait bientôt proposer un smartphone pliable

Samsung a déposé un brevet en Corée du sud présentant un smartphone pliable. Celui-ci a été découvert il y a quelques jours par des médias spécialisés. Depuis des mois une rumeur sur le développement d’un tel appareil de la part du fabricant sud-coréen court sur la toile. Celle-ci pourrait donc être finalement confirmée. Samsung plancherait sur un smartphone pliable Samsung a toujours su innover dans le domaine du mobile et souvent avec succès. Il suffit de voir l’engouement des clients pour ses modèles Galaxy Edge, aux bords incurvés. Sur un marché qui stagne et à même tendance à s’essouffler, sans doute à cause d’un manque de nouveauté, les marques pourraient proposer à l’avenir des designs qui sortent des sentiers battus. C’est ainsi que Samsung serait en train de plancher sur un smartphone totalement pliable. La firme sud-coréenne travaille depuis plusieurs années à la conception d’un écran pliable mais cette technologie n’a pas encore vu le jour. Un nouveau brevet déposé par le groupe dans son pays d’origine donne cependant quelques indices sur cet appareil. Par le biais d’une charnière en son milieu, le smartphone se plierait à la manière d’un téléphone à clapet sauf que dans ce cas de figure, l’écran serait continu. Un smartphone pliable mais pourquoi faire ? Ce projet serait connu sous le nom de Galaxy X selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, qui ajoutait que ce smartphone pourrait être présenté lors du prochain Mobile World Congress qui se déroulera du 27 février au 2 mars 2017. Cependant, certains analystes se demandent à quoi pourrait servir un smartphone pliable. « On parle de ce lancement régulièrement depuis 6 ans. La mise au point de la technologie des écrans flexibles n’est plus le problème. Le problème est de trouver les bons cas d’usage associés car pour le moment personne ne sait vraiment quoi faire avec. Le modèle Edge de la gamme Galaxy est un cas d’école : son écran incurvé n’a pas de réelles fonctions à part pousser des notifications. C’est joli, sympa à avoir mais… » expliquait ainsi Richard Windsor, analyste chez Edison Investment Research, cité par nos confrères de « ZDNet ». Source : zdnet.fr
Crédits Photos : 360b / Shutterstock.com