La console Nintendo Wii U est en fin de vie, la Switch pointe son nez

Il n’y aura pas eu de grande annonce ni même de simple communiqué de presse. C’est à travers d’une mise à jour de son site vitrine que Nintendo a annoncé la disparition prochaine de la Wii U. La console qui n’aura jamais su trouver son public, laisse la place à Switch dont le lancement est prévu pour le mois de mars prochain. La pire console de l’histoire de Nintendo Pour Nintendo, la recette était simple. Proposer une console qui sans être une révolution technique offre un concept. La Wii avait rendu le motion gaming accessible à tous. La DS avait ouvert de nouvelles possibilités avec ses deux écrans dont un tactile. La Wii U devait donc suivre le même chemin et la firme japonaise estimait pouvoir vendre près de 100 millions d’unité. Patatras. Le compteur n’aura jamais atteint ce chiffre. La machine s’est arrêtée à 13,36 millions au 30 septembre 2016. Le record de la GameCube,  la précédente pire console de l’histoire de Nintendo, qui ne s’était écoulée qu’à 21,74 millions est donc battu.  Avec le recul, Nintendo explique ne pas avoir su mettre en avant les avantages de la machine auprès du public. Le public boudant la Wii U, les éditeurs ne s’y sont pas attardés. Dernier baroud d’honneur avant la Switch Pour l’instant, seul l’arrêt de la production dans l’archipel japonais a été confirmé mais il est évident pour tous les spécialistes que la console vit ses derniers instants. Le lancement, en début d’année prochaine, de « Zelda : Breath of the Wild », le dernier épisode de la série iconique, devrait marquer les derniers instants de la machine. Tous les regards sont maintenant tournés vers le futur bébé de Nintendo. « Switch ». A la fois console portable, console de salon et tablette avec manette sans fil, la nouvelle console  hybride rallie déjà les suffrages de nombreux fans. Sortie prévue en mars 2017. Source : Clubic