Samsung : après les smartphones explosifs, les machines à laver…

Est-ce la loi de Murphy ou simplement une mauvaise coïncidence ? Samsung est en train de vivre la pire année de son histoire, en termes d’image et de crédibilité auprès des consommateurs. Après le scandale des smartphones Galaxy Note 7 qui explosent ou prennent feu spontanément lorsqu’ils sont en charge, cette fois ce sont plusieurs modèles de machines à laver qui sont jugés dangereux. Plusieurs plaintes et plusieurs blessés déjà De nombreux incidents ont déjà eu lieu et trois plaintes ont été déposées. 733 notifications d’incidents ont également été envoyées à la marque, dont 9 cas de blessures, relativement importantes (fracture de la mâchoire, épaule cassée, chutes, etc.). La commission de protection des consommateurs américaine CPSC (Consumer Product Safety Commission) explique que cela concerne 34 modèles vendus entre mars 2011 et novembre 2016, dont les tarifs vont de 450 à 1.500 dollars. Comme pour le Galaxy Note 7, avec les modèles de machines à laver concernés, Samsung doit stopper la production et effectuer un rappel mondial. Rien qu’aux États-Unis, on compte près de 3 millions de lave-linges, dans 34 modèles différents, un vrai fiasco. Par chance pour l’Europe, les modèles concernés ne sont pas commercialisés. Une image de plus en plus écornée aux États-Unis pour Samsung Samsung a indiqué : « Le couvercle de ces machines peut se détacher inopinément du châssis lorsqu’elles sont en marche, ce qui présente des risques de blessures ». Ce rappel massif va faire grossir la facture qui était déjà très lourde pour Samsung, de nombreux analystes évoquaient entre 5 à 10 milliards pour le Galaxy Notes 7, désormais ils parlent de 15 milliards de dollars de pertes, pour cette année. Le plus grave n’est cependant pas là, le vrai préjudice de ces importants rappels au niveau mondial se situe au niveau de la crédibilité de la marque auprès des consommateurs, car une fois que la confiance est perdue, il est très difficile de la regagner. Surtout aux États-Unis où les clients ont la réputation d’être pointilleux, car en quelques semaines Samsung aura fait 2,8 millions d’américains mécontents pour ses machines à laver et plus d’un million pour ses smartphones… mauvaise année pour Samsung. Crédits Photos : 360b / Shutterstock.com