L’iPhone pourrait bientôt être en mesure de prendre les empreintes et la photo de son voleur !

Apple aurait donc pour projet de renforcer la sécurité de ses terminaux mobiles. Si rien n’a encore été acté, la publication sur la toile d’un nouveau brevet déposé par la firme de Cupertino dévoilant les fondations d’une technologie qui servirait à identifier quasi-immédiatement les voleurs d’iPhones pourrait bien augurer de la mise en place d’une nouvelle stratégie. Le Touch ID mis à profit Pour faire simple, le brevet en question dévoile une technologie de collecte des empreintes digitales des voleurs. Elle ne serait par contre pas automatisée : elle se déclencherait dans certains cas précis, sur demande, et permettrait d’envoyer aux propriétaires ou aux autorités compétentes les relevés. Plus encore, on évoque la possibilité de prendre en photo les utilisateurs non référencés, mais également de les filmer ou de capturer leur environnement sonore. Autant d’indices qui pourraient remplacer efficacement la géolocalisation, si celle-ci venait à être désactivée, et qui se verraient comparés à une base de données détenue par les forces de l’ordre. Big Brother, mais en « mieux » ? Une simple possibilité Reste la question de la collecte des empreintes : à l’heure actuelle, le capteur Touch ID n’est pas forcément en mesure de composer une image immédiate des empreintes digitales, et il faudrait alors que le voleur tente d’accéder une bonne dizaine de fois au terminal saisi en posant un doigt sur le lecteur d’empreintes pour que les données puissent être exploitées. Un peu alambiqué, mais Apple a sûrement une idée bien précise derrière la tête, si toutefois il exploite le brevet en question, ce qui est encore loin d’être assuré. En attendant, il est toujours possible de tirer partie d’applications prenant automatiquement un selfie des utilisateurs non référencés, pour vous l’envoyer ensuite par mail. Source : theverge
Crédits Photos : Apple