DoNotPay : Le bot qui permet de faire annuler ses PV

Découvrir un PV sur le pare-brise de son véhicule n’est jamais très agréable ! La plupart du temps, on se contente de payer rapidement la contravention pour se débarrasser du problème et s’éviter une majoration. Sauf à être certain de son fait, contester une amende apparaît souvent comme un parcours du combattant à l’issue très incertaine. Tout cela pourrait bientôt devenir de l’histoire ancienne grâce à DoNotPay, un chabot inventé par un jeune homme de 19 ans qui permet de faciliter la contestation des contraventions. Une bonne raison de contester les PV en quelques clics Ce sont nos confrères de Tech Insider qui ont rencontré Joshua Browder, étudiant de l’Université de Stanford en Californie et développeur de cet agent conversationnel (chabot pour les intimes) qui permet de contester très simplement les PV. Pour cela, il suffit de se connecter sur la plateforme Donotpay.co.uk pour lancer ce chabot. En quelques questions très simples, ce dernier permet grâce à son algorithme de calculer s’il s’avère pertinent de contester la contravention. 160 000 PV annulés Si le robot juge que le PV peut sauter, il vous aidera dans la démarche de contestation. Lancé à Londres en septembre dernier et désormais disponible à New York, DoNotPay fait un tabac auprès des automobilistes. Ainsi en 21 mois, la plateforme a réussi à faire annuler 160 000 amendes au total. 64 % des 250 000 formulaires déjà remplis par les automobilistes sur DoNotPay ont permis de faire annuler le PV, ce qui représenterait plus de 4 millions de dollars de recettes en moins pour les municipalités. Joshua Browder ne compte pas s’arrêter là et a d’autres idées en tête. Il compte désormais développer un système qui se baserait sur le même fonctionnement pour aider les réfugiés syriens dans leurs démarches de demande d’asile. Sinon Joshua, tu n’aurais pas l’intention d’exporter DoNotPay en France ?!!