Une intelligence artificielle empêchant le partage de comptes, comme sur Netflix, dévoilée

Une nouvelle qui pourrait déplaire à certains.C’est une pratique courante, qu’il s’agisse de Netflix ou Spotify : le partage de comptes entre différents utilisateurs. Un moyen de réduire les coûts et profiter au maximum d’une plate-forme. Et même si Netflix n’a jamais montré d’opposition à cette pratique, la société Synamedia compte bien proposer aux géants du web une solution basée sur une intelligence artificielle. Un moyen pour ces derniers de récupérer plusieurs millions de dollars. C’est lors du CES, salon tech organisé à Las Vegas, que la firme a dévoilé son IA et décrit son fonctionnement.Et si le partage de comptes devenait impossible demain ?C’est la douloureuse question à laquelle devront réfléchir ceux qui s’adonnent à cette pratique pour limiter les coûts. C’est en tout cas ce que Synamedia promet avec son IA appelée Credentials Sharing Insight, présentée lors du CES de Las Vegans. Ce dernier analyse les comptes pour déceler les comportements suspects, comme l’utilisation à plusieurs localisation, les heures de connexion etc. Mais ce n’est pas tout puisque le logiciel va même jusqu’à sonder le contenu regardé par l’utilisateur – autant dire que si vous ne partagez pas votre compte mais que vos goûts sont hétéroclite, l’IA risque de s’emballer !Le logiciel pourra être intégré à des plate-formes comme Netflix ou Spotify – même si ces dernières n’ont pas dit être intéressées. Reste qu’une solution aussi radicale pourrait énerver les utilisateurs qui, même si le compte est partagé, paient un abonnement, et parfois pour plusieurs écran.A noter que Credentials Sharing Insight aurait déjà été adopté par différentes firmes, dont le nom n’a pas été communiqué, pour des tests. En savoir plus Cette intelligence artificielle détecte la maladie d’Alzheimer six ans à l’avanceKia imagine une intelligence artificielle pour gérer l’habitacle de votre voiture selon vos émotionsAssistant personnel : Plana, la 1ère intelligence artificielle écolo veut remplacer Siri, Alexa et Google Assistant