Le prochain jeu Alien se dote d’un nouveau teaser

« Femme. Rebelle. Héroïne… »Alien : Isolation aura été un énorme succès critique. Il faut dire que le titre renouait avec la notion de survival horror et propulsait le joueur au coeur d’un station spatiale où rôdait le fameux Xénomorphe. Nombreux sont les joueurs à avoir connu des sueurs froides en jouant au titre. Un titre dont la suite est très attendue et se dote aujourd’hui d’un nouveau teaser qui évoque le nom d’Amanda Ripley, fille d’Ellen Ripley (présente dans les 4 films de la franchise cinématographique et jouée par Sigourney Weaver). Autant dire que les fans seront heureux de découvrir cette courte vidéo qui fait monter l’excitation.Un teaser mystérieux pour Alien : BlackoutDaughter. Rebel. Hero. Her story deserves to be told…
#Whois #AmandaRipley #ReadPlayWatch #Daughter #Rebel #Hero pic.twitter.com/NMwdK60oGU— Alien (@AlienAnthology) January 5, 2019Alien : Blackout devrait être le nom du prochain jeu Alien, suite de Alien : Isolation. Du moins si l’on en croit le dépôt de marque côté jeu vidéo effectué par la Fox, détentrice des droits, il y a de ça plusieurs mois.La courte vidéo déposée sur Twitter laisse apparaître le nom d’Amanda Ripley, héroïne du premier jeu, avec la mention “Femme. Rebelle. Héroïne. Son histoire sera racontée…”. Mais ce n’est pas tout puisque le texte “Lisez. Jouez. Regardez” est également présent. De quoi laisser plusieurs interprétation quant à l’expérience que pourrait proposer ce Alien : Blackout.La Fox ne sait que trop bien la puissance du Xénomorphe dans l’inconscient collectif et le succès d’Alien : Isolation semble avoir poussé le studio à entreprendre une suite. Une suite que l’on espère aussi bonne et flippante que le premier épisode avec un beau retour d’Amanda Ripley, aussi harcelée par l’Alien que sa mère ! En savoir plus Erik Wolpaw, scénariste de Half-Life 2 et Portal, s’exprime sur son nouveau rôle chez ValveThe Last of Us Part II : La personnalisation du personnage au cœur du multi ?Kingdom Hearts III : Son co-directeur Tai Yasue s’excuse pour tout le retard