Microsoft ouvre Holographic aux développeurs tiers

Microsoft semble bien décidé à devenir l’un des acteurs majeurs de la réalité virtuelle ! La firme de Redmond vient en effet de profiter du Computex 2016 de Taipei pour annoncer que sa plateforme Windows Holographic, dédiée au casque HoloLens, allait s’ouvrir aux développeurs tiers. Windows Holographic pour tous Si vous n’avez jamais entendu parler d’Holographic, il s’agit tout simplement de l’interface en hologramme développée pour être utilisée avec Hololens. Avec cette ouverture aux développeurs tiers et aux fabricants, Microsoft cherche à faire d’Holographic un système universel dédié à la réalité virtuelle, à l’instar de Windows dans le domaine des systèmes d’exploitation. De quoi faciliter la tâche des constructeurs qui n’auront pas en plus à développer leur propre interface holographique pour leur produit et pourront ainsi se servir du système de Redmond. Un écosystème complet Un intérêt pour les développeurs donc, mais également pour Microsoft, car Windows Holographic est bien entendu intégré au système d’exploitation Windows 10, ce qui obligera de passer par ce dernier pour utiliser Holographic. Microsoft a profité du Computex pour faire les yeux doux aux poids lourds du secteur high-tech et a d’ores et déjà annoncé plusieurs partenariats, notamment avec Advanced Micro Devices, Acer et Lenovo. Pour séduire les autres, Microsoft a fait la démonstration de la compatibilité simplifiée entre des casques Hololens et HTC Vive lorsque ces derniers utilisaient Windows Holographic. Ainsi, deux personnes peuvent travailler en collaboration bien qu’elles ne possèdent pas le même modèle de casque. Reste maintenant à savoir si les prestataires adopteront en masse la solution de Windows. Source : Wall Street Journal
Crédits Photos : Windows