Bloomberg révèle le prochain projet de Google qui remplacerait Android

Un projet nommé « Fuchsia » pour proposer un même logiciel à de multiples appareils connectés.Google compte encore une fois renforcer son monopole malgré les récentes sanctions de Bruxelles. Il faut dire que la société cherche à pousser les utilisateurs du monde entier à utiliser ses services, ne laissant que peu de place aux autres services et créant donc une concurrence déloyale. Mais Google ne compte sûrement pas s’arrêter là si l’on en croit le toujours bien renseigné Bloomberg. D’après ce dernier, la société américaine a dans ses cartons un projet pour remplacer Android. Un projet qui serait proposé sur plusieurs plate-formes.Google pourrait bien renforcer son monopoleD’après Bloomberg, Google aurait un projet ayant pour nom “Fuchsia” et un objectif : remplacer Android. Pour rappel, Android est un OS équipant une multitude de smartphones et tablettes, qu’importe le constructeur (Xiaomi, Huawei, Honor, Samsung, Nokia, Oppo…). Le nouveau projet de Google aurait comme objectif d’être déployé, en plus des deux machines citées précédemment, sur d’autres produits connectés comme les ordinateurs ou enceintes connectées. Dans les faits, Google souhaite créer une harmonisation auprès des tous les développeurs pour une meilleure proposition au niveau des mises à jour.Mais une telle propositions créerait pour Google une concurrence déloyale. Une concurrence déjà punie par Bruxelles puisque le géant américain “obligeait” les constructeurs de smartphones à proposer certaines applications lorsque ces derniers utilisaient Android. Bloomberg révèle que le projet “Fuchsia” demande actuellement à Google 100 ingénieurs tandis que ce dernier prendrait fin dans trois ans – tout en ayant commencé il y a deux.Cette information est bien évidemment à prendre avec des pincettes mais Bloomberg a toujours bien été renseigné. Reste à savoir ce que penseront les utilisateurs de futurs objets connectés de devoir, encore une fois, se tourner vers Google pour profiter de certaines innovations.