Après Samsung, c’est au tour d’Apple d’investir dans les énergies renouvelables

Une enveloppe de 300 millions de dollars pour protéger la planète.Les énergies renouvelables sont la préoccupation de beaucoup de firmes high-tech tournées vers l’avenir. Le but est aujourd’hui de protéger la planète et réduire la consommation pour préserver cette dernière qui devient de plus en plus fragile. C’est notamment le cas de Samsung qui avait présenté un plan déployé en 2020 du côté des énergies renouvelables. C’est au tour de son concurrent de toujours, Apple, de se joindre à la dance et proposer des solutions auprès de nombreux fournisseurs pour réduire l’empreinte environnemental de l’entreprise.Apple mise sur les énergies renouvelablesLa firme de Cupertino a bien conscience de l’importance de l’environnement de l’urgence de sa protection. Les iPhone et autres produits Apple, assemblés et crées dans le monde entier, consomment énormément. C’est dans l’optique de réduire cette consommation qu’Apple a décidé de créer un fond de placement de 300 millions de dollars pour miser sur les énergies propres. Une décision également motivée par le gouvernement chinois, pays où la pollution est devenu un enjeux primordial.Dans sa démarche, la firme de Cupertino va être accompagné de plusieurs de ses fournisseurs. Fournisseurs s’occupant de l’assemblage de ses produits ou la conception de certains composants propres aux produits estampillés Apple. On trouve dans cette liste Wistron, Pegatron, Solvay, Jabil, Catcher Technology, Corning Incorporated, Compal Electronics, Golden Arrow, Luxshare-ICT, Sunway Communication. Bref, énormément de monde pour rejoindre Apple dans son envie de miser sur les énergies renouvelables.Mais en plus de protéger la planète, quelles seront les conséquences d’un tel investissement ? La firme de Cupertino affirme qu’un millier de foyers en Chine pourront profiter de l’énergie renouvelable. Même si une partie de cette démarche sert l’image de la firme de Cupertino – rien n’est fait par hasard -, on ne peut que féliciter les résultats d’une telle politique. Espérons que beaucoup d’autres multinationales suivront le pas.