Si vous tenez à votre vie privée, boycottez l’application Stylish

Stylish est une extension populaire dédiée à faire évoluer le design des sites. Seul problème, celle-ci est particulièrement intrusive, récupérant l’historique de navigation depuis janvier 2017, raison pour laquelle Chrome et Firefox ont décidé de la bannir.Stylish est une extension de navigateur assez populaire depuis plusieurs années, puisque deux millions d’utilisateurs l’utilisent. Elle a pour but d’optimiser le design des sites en le rendant plus ergonomique, notamment en enlevant les barres d’informations qui vous tracent même quand vous changez de page. A priori de bonnes intentions…Stylish, une extension particulièrement attentive à votre historique webEt de nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition sur Stylish depuis son rachat par SimilarWeb. Le seul souci, c’est qu’il faut lui donner la permission d’aller sur toutes les pages web sur lesquelles vous êtes allées. Cela veut donc dire que l’extension sait tout concernant vos visites, même celles qui sont plus privées et intimes.Concrètement cela signifie que l’extension est particulièrement intrusive, et peut accéder à toutes vos données. C’est un développeur de logiciel, Robert Heaton, qui a alerté sur ce problème. Celui-ci a ainsi tenu à informer les internautes de la situation sur son blog, alertant des dangers potentiels liés à Stylish.Chrome et Firefox décident d’exclure l’extensionEt celui-ci a été particulièrement explicite : « Malheureusement, depuis janvier 2017, plusieurs logiciels espions ont été ajoutés à Stylish. Ils enregistrent tous les sites web que moi et les deux millions d’autres utilisateurs visitons. Stylish envoie notre activité de navigation complète à ses serveurs avec un identifiant unique ».Robert Heaton a ensuite rajouter que « cela permet à SimilarWeb de connecter toutes les actions d’un individu dans un seul profil ». A cela s’ajoute le fait que l’extension a en sa possession une copie complète des historiques de navigation, et qu’elle a « aussi suffisamment d’autres données pour lier théoriquement ces historiques aux adresses e-mail et aux identités réelles ».Les navigateurs n’ont pas tardé à réagir à cette nouvelle. Mozilla a ainsi décidé de bannir Stylish de son catalogue d’extensions pour Firefox. Quant à Google, la page Stylish présentée sur le Chrome Web Store renvoie maintenant à une page 404.