Vidéo : le robot-chien Cheetah 3 toujours plus surprenant

Les chercheurs travaillant sur le robot Cheetah 3 ont découvert que même aveugle, ce dernier fonctionne parfaitement dans un escalier par exemple, grâce a son sens du toucher et des calculs prédictifs très poussés.Il était difficile d’imaginer que les algorithmes utilisés par le robot Cheetah 3, plus communément appelé robot-chien, soient si performants, que même sans vision directe, ces derniers font toujours très bien leur travail, en ayant recours uniquement au “toucher” des pattes et à quelques algorithmes de calculs prédictifs . Le robot agirait donc comme un aveugle et cela lui permettrait de se mouvoir sur un terrain accidenté sans problème, comme le montre la vidéo en fin d’article.Vidéo surprenante du robot chien Cheetah 3 dans un escalierLorsque l’on parle d’avancer en mode “aveugle”, cela va d’ailleurs bien plus loin, car le robot Cheetah 3 ne se déplace pas à tâtons, mais avec confiance, il courre, il saute, il prend des escaliers, etc. Pour ceux qui émettraient des réserves en évoquant l’utilisation d’autres dispositifs, nous précisions que les chercheurs ont déconnecté toutes les caméras, les pointeurs laser et les radars.Les chercheurs ont également frappé le robot pour le faire tomber, avec pour objectif que le robot ne perde jamais l’équilibre. Test qu’il a également passé haut la patte !A quoi servent ce genre de recherches ? En réalité a beaucoup de choses liées à notre future sécurité. En effet, à l’avenir si une panne affecte tous les systèmes de “vision”, le robot pourra continuer durant un temps à fonctionner pour se mettre de lui même en sécurité, et ne pas se stopper là où il se trouve au risque de créer un accident. Autre application, ce type de calculs prédictifs permettront aussi de pourvoir agir en cas d’imprévus. Par exemple, si le robot marche sur une surface d’apparence dure, qui est molle ou qui s’effondre sur son passage, le robot pourra anticiper et ne pas perdre l’équilibre.Sangbae Kim, professeur associé en ingénierie mécanique au MIT explique : « Que se passerait-il si [le robot] met le pied sur quelque chose que la caméra ne voit pas ? Comment va-t-il réagir ? C’est là que le mouvement à l’aveugle peut aider ». Quoi qu’il en soit, la vidéo est étonnante et ne rassurera pas une nouvelle fois les frileux en matière de robotique.