Limitless : la série n’aura pas le droit à une saison 2

CBS poursuit son ménage de printemps. Après avoir notamment annulé Supergirl (récupérée par The CW), la chaîne de télévision américaine vient d’officialiser par la voix de son créateur ce dont on se doutait fortement depuis la fin de la saison 1 en avril dernier : Limitless n’est pas renouvelée. Pas de sauveur pour Limitless I'm truly sad to report that #Limitless will not continue on any platform. Thanks so much to everyone who watched. — Craig Sweeny (@CraigSweeny) May 25, 2016 « Je suis sincèrement triste d’annoncer que #Limitless ne continuera sur aucune plateforme. Merci beaucoup à tous ceux qui ont regardé », déclare simplement sur Twitter le créateur du show, Craig Sweeny. Composée de 22 épisodes commandés en octobre 2015 après son démarrage en septembre, la série conservait jusqu’à cette annonce un petit espoir d’être reprise par une autre chaîne suite à l’annonce de CBS il y a quelques jours qu’elle ne serait pas dans son catalogue en 2016/2017. Il n’en sera donc rien. Une saison 1 qui vaut quand même le coup Tirée du film du même nom de Neil Burger diffusé au cinéma en 2011, Limitless suit l’histoire de Brian Finch (incarné par le pétillant Jake McDorman), un jeune homme qui ne fait pas grand-chose de sa vie. Jusqu’à ce qu’on lui fasse découvrir une drogue baptisée NZT, qui lui permet pendant 12h d’utiliser son cerveau à pleine capacité (se souvenir de tout, effectuer des calculs et déductions à la limite du surnaturel…etc.). Recruté comme consultant par l’agent du FBI Rebecca Harris (Jennifer Carpenter) pour ses capacités, Brian va notamment devoir gérer ce nouveau travail et sa relation compliquée avec le sénateur Eddie Morra, incarné comme dans le film par Bradley Cooper. Si le show s’annonce au départ comme une simple série policière avec un peu de science-fiction, un sympathique fil rouge prend rapidement le pas sur le côté « un épisode = une enquête ». Et, surtout, l’humour (régulièrement absurde qui rappelle un peu celui de Scrubs) gagne en importance à chaque épisode et permet de faire de Limitless un extrêmement sympathique divertissement dont la saison 1 mérite d’être regardée.