Insight Mars : la mission spatiale va prendre le pouls de Mars

Avec Insight Mars, la future mission spatiale va écouter les battements de cœur de la planète Mars et enregistrera les séismes qui peuvent agiter cette dernière.Cette mission spatiale se justifie car il est vrai que l’on sait peu ou pas de choses sur la planète Mars, ce qui en soit est gênant si l’on souhaite y envoyer un jour des humains.La mission Insight Mars permettra de mieux comprendre la structure de la planètePhilippe Logonné, de l’Institut physique du Globe de Paris (IPGP) a résumé : « Nous savons que Mars a une croûte, un manteau et un noyau dont nous avons de très fortes raisons de penser qu’il est liquide. Mais une fois qu’on a exprimé cela, on a à peu près tout dit de nos connaissances sur la structure interne de la planète Mars. »La mission Insight Mars aura donc pour tâche de prendre le pouls de la planète, avec un dispositif sismologique conçu par la France, baptisé SEIS (Seismic experiment for interior structure). Ce sismomètre est d’ailleurs l’instrument principal de cette mission sur la planète rouge. Le chercheur explique : «Nous ne connaissons pas bien l’activité sismique sur mars, mais nous comptons mesure une cinquantaine de séismes par an. Une vingtaine devraient être utilisables, en particulier les dix plus forts».On ne note pas vraiment la prouesse technologique de cette mission, mais comme le souligne Franck Poirier, le président de Sodern, (société val-de-marnaise qui a réalisé la majorité des pièces du sismomètre SEIS) : « C’est une cathédrale de technologies. Il est capable de détecter des déplacements de l’ordre du diamètre d’un atome d’hydrogène. Ses mécanismes sont hautement miniaturisés pour permettre qu’ils soient emmenés dans l’Espace. Plusieurs pièces de SEIS mesurent 68 nanomètres. C’est 1.000 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu… ».