Android Oreo n’est installé que sur 4,6% des smartphones

Android Oreo peine à être adopté par les constructeurs.Android est le système d’exploitation mobile le plus répandu mais aussi le principal concurrent d’iOS, développé par Apple. Seulement voilà : face à un grand nombre de modèles, de constructeurs, le déploiement des mises à jour est souvent très lent. Pire encore : certains constructeurs n’hésitent pas à camoufler la vérité quant aux patchs de sécurité. Et alors qu’Android Oreo 8.1 est la dernière version proposée par Google – qui développe Android – seule une petite part des smartphones tournent sous cette dernière. Une part qui n’atteint que 4,6% et devrait continuer à progresser toujours aussi lentement…Android est toujours aussi fragmentéRépartition Android en avril 2018Google Ces chiffres proviennent de Google, développeur d’Android, et permettent d’analyser la répartition des différentes versions du système d’exploitation sur les smartphones. Alors qu’Oreo était installé sur 1,1% des modèles en février – les données du mois de mars n’ont pas été révélées – cette part est aujourd’hui de “seulement” 4,6%. Pourquoi une telle augmentation ? Les Samsung Galaxy Note 8, Galaxy S9, Galaxy S9+, Galaxy S8 et Galaxy S8+ sont passés par là et tournent sous Android Oreo. Pourtant proposée depuis l’été dernier – plus précisément août 2017 – la dernière version du système d’exploitation peine toujours à s’installer sur les différents smartphones de différents constructeurs sur le marché – une explication possible à un déploiement aussi lent. Du côté d’Android Nougat, précédente version, on trouve 30,8% – avec une augmentation de 2,3%, Android Marshmallow à 26% qui perd 2,1%, Android Lollipop à 22,9% qui perd 1,7%, Android KitKat à 10,5% qui perd 1,5%, Android Jelly Bean à 4,5% qui perd 0,5%, Android Ice Cream Sandwich qui reste stable à 0,4% tout comme Android Gingerbread à 0,3%.Le Projet Treble pourrait accélérer les mises à jourFort heureusement, les mises à jour à suivre devraient être plus rapides pour les terminaux sous Android. Et pour cause : Oreo intègre par défaut le Projet Treble de Google. Grâce à ce dernier, le déploiement des mises à jour sera accéléré pour les constructeurs. Bien sûr, son adoption se fera également très lentement puisque peu de smartphones sont pour le moment compatibles avec cette fonctionnalité ambitieuse de Google.