Un ancien du studio derrière Fortnite lance son Battle Royal concurrent

Fortnite se trouve un nouveau concurrent sur le terrain du Battle Royal !Le Battle Royal est le mode de jeu le plus populaire de ces derniers mois. Autrefois dominé par PUBG, aujourd’hui représenté par Fortnite, nul doute que ce genre a encore de beaux jours devant lui face à l’engouement des joueurs. Et alors que la bataille bat son plein entre les différents titres, l’ancien directeur d’Epic Games – studio derrière Fortnite – vient de lancer avec sa nouvelle société, Boss Key, un Battle Royal. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son fondateur Cliff Bleszinski est plutôt remonté contre son ancien employeur !Un Battle Royal qui cumule 5000 joueurs simultanésCliff Bleszinski, fondateur de Boss Key et ancien directeur d’Epic Games n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’il s’agit de suivre la vague vidéoludique. L’homme avait par exemple lancé LawBreakers, sorte de simili-OverWatch, qui avait connu un échec cuisant. L’homme revient aujourd’hui avec Radical Heights, Battle Royal en Early Access, qui compte bien détrôner le jeu de son ancien employeur au succès phénomène : Fortnite. Dans ce jeu, les joueurs sont envoyés au milieu d’une zone fermée avec la mise à disposition d’un BMX pour se déplacer plus rapidement. Encore une fois, le but est d’être le dernier encore debout pour arracher la victoire. Mais alors qu’Epic Games surfe sur son succès et offre des mises à jour régulières à son jeu, Cliff Bleszinski semble encore remonté contre son ancien employeur qu’il n’hésite pas à tacler publiquement sur Twitter – un peu puéril diront certains !Hey @epicgames, could you please stop trying to hire away my team? We just launched @Radical_Heights on #UE4 and are really happy with how it’s going. pic.twitter.com/pe2DoZNuRq— Cliff Bleszinski (@therealcliffyb) April 13, 2018Hey Epic Games. Peux-tu arrêter de vouloir recruter les gens de mon équipe ? On vient de lancer Radical Heights sur UE4 et nous sommes contents de la façon dont ça se passe.L’homme serait-il un peu rancunier ? Il semblerait que oui ! Quoi qu’il en soit, seul le temps nous dira si Radical Heights aura les épaules assez solides pour détrôner Fortnite juste après l’échec de LawBreakers…