Un nouveau logo pour signaler les micropaiements dans les jeux vidéo

Face aux nombreux jeux proposant des micropaiements, un nouveau système signalant ces derniers sera mis en place.Les joueurs ont pris l’habitude de payer des frais supplémentaires à l’achat d’un jeu. Des frais permettant de débloquer du contenu additionnel – comme une nouvelle aventure, quête, un terrain ou une tenue pour son personnage – et souvent dénoncés par la communauté. Seulement voilà : jusqu’à maintenant, les jeux proposant du contenu additionnel payant ne le stipulaient pas au préalable. Désormais, l’ESRB et le PEGI comptent informer plus efficacement les joueurs.Une nouvelle signalétique bienvenueLes signalétiques sont très connus des joueurs. Ils permettent d’en savoir plus sur le contenu vidéoludique proposé par un éditeur. Face à la prolifération des contenus payants, le PEGI européen avait de son côté souhaité tenir ses distances, invoquant que cette décision revenait aux autorités chargées de réguler les paris en ligne. Mais depuis le 27 février, l’ESRB a décidé d’agir en faisant part de son souhait d’instaurer un système pour information les joueurs sur les jaquettes des jeux vidéo. Une décision finalement imité par le PEGI qui intégrera cette signalétique à son tour dans un souhait de transparence vis-à-vis des gamers qui pourraient payer du contenu additionnel. L’organisme a fait savoir que ce neuvième signe sera utilisé pour les jeux proposant des Season Pass, DLC, loot boxes… Un signe qui ira rejoindre ceux indiquant la présence de drogue, violence, sexe etc.