Nintendo Switch : grandes ambitions, petites cartouches

Pour la prochaine année fiscale Nintendo compterait écouler 20 millions de Switch, mais les cartouches de 64 Go elles ne devraient pas arriver en 2018 comme initialement prévu.Aucun doute : 2017 aura été une très grande année pour Nintendo. Entre les succès critiques assez unanimes sur ses principaux jeux majeurs (Zelda, Mario…) et les excellentes ventes de la Switch (la firme estime pouvoir écouler 14 millions de machines d’ici la fin de l’exercice fiscal actuel, c’est-à-dire fin mars prochain), le constructeur ne compte pas s’arrêter là. En effet, d’après Yahoo! Japan, l’objectif pour le prochain exercice fiscal (avril 2018 à mars 2019) serait de 20 millions de Switch vendues.La Nintendo Switch se porte bienCet objectif, qui peut sembler un peu optimiste (du côté des consoles de salon de Nintendo il faut remonter aux débuts de la Wii en 2008 pour retrouver des ventes supérieures à 20 millions de consoles sur une année et même Sony et sa PS4 est assez loin de ce chiffre), est cependant envisageable. Grâce au catalogue déjà conséquent de la console qui semble avoir la confiance des développeurs tiers et qui devrait profiter de nouveaux jeux de licences appréciées comme Pokémon ou Smash Bros. l’an prochain tout d’abord, mais également grâce à un record important tout juste battu par la Switch : celui du nombre de ventes au Japon durant sa première année de commercialisation, qui a battu celui de la PlayStation 2, 3,26 millions contre 3,02 millions.Cependant, les débuts un peu difficiles de la console à cause d’une production initiale un peu légère ne sont pas complètement derrière Nintendo. En effet, plus ou moins le même problème risque de se produire pour les fameuses cartouches de 64 Go que la firme a initialement promis pour courant 2018. D’après le très sérieux Wall Street Journal, ces cartes dotées de plus d’espace de stockage pour les jeux n’arriveront pas avant 2019 à cause d’un problème technique rencontré par Big N.Cartouches de 64 Go : un report à 2019 probableUne mauvaise nouvelle pour les développeurs, mais surtout pour les joueurs, puisque les jeux les plus gourmands réclameront toujours en attendant des téléchargements supplémentaires et l’ajout éventuel d’une carte microSD à la Switch qui ne propose que 32 Go de stockage interne. Étant donné le coût élevé des cartouches, il n’est pas impossible qu’au final Nintendo conserve sa solution maximale actuelle et propose plutôt un nouveau modèle de Switch avec un stockage interne plus élevé.