Doctor Who a dit au revoir à Peter Capaldi et Steven Moffat

Et bonjour à Jodie Whittaker et Chris Chibnall !S’il fallait donner un seul exemple pour définir le terme “épisode charnière”, le dernier épisode de Doctor Who diffusé cette semaine par BBC serait assurément parmi les meilleurs. Comme prévu et annoncé par la chaîne depuis de nombreux mois, l’épisode spécial de Noël de 2017 (“Twice Upon a Time”) a permis au show de non seulement changer de Doctor comme cela a déjà été fait avant, mais également de showrunner. Un double nouveau départ pour la vénérable série anglaise qui ne reviendra malheureusement que fin 2018.“Oh, brilliant !”Commençons par évoquer le départ de Steven Moffat, qui a ici écrit son dernier épisode dans le fauteuil de showrunner (il pourra cependant rester actif en tant que scénariste ou réalisateur par la suite), qui sera désormais occupé par Chris Chibnall (Broadchurch). L’homme qui a façonné Doctor Who ces dernières années s’est assurément fait plaisir avant de quitter son poste en exploitant notamment les racines de la série, en y intégrant Mark Gatiss et David Bradley ou en multipliant les clins d’oeil et cadeaux pour le spectateur. Ce départ risque de fortement influencer le futur de la série a bien des niveaux, surtout avec le changement de tête d’affiche qui vient avec.Adieu Peter Capaldi après 4 ans dans le TARDIS donc, et bonjour Jodie Whittaker (également vue dans Broadchurch). Difficile de ne pas être curieux et satisfait par ce choix pour le 13ème Doctor, puisqu’il s’agit de la première femme à avoir le rôle titre en 50 ans de série et presque 700 épisodes. Sa transformation à la fin de l’épisode (proposée par BBC sur YouTube ci-dessous) est littéralement explosive et il va falloir prendre son mal en patience pendant de nombreux mois pour voir comment les scénaristes vont la sortir de son premier pas assurément mal engagé.Peter Capaldi se regénère en Jodie Whittaker dans Doctor Who