Et les pires mots de passe en 2017 sont…

De manière assez incroyable, chaque année se sont systématiquement les mêmes mots de passe qui reviennent dans le palmarès des pires identifiants de connexion, malgré les nombreuses piqûres de rappel sur la sécurité. 2017 confirme la triste tendance…Comme chaque année SplashData a dévoilé son classement des pires mots de passe de l’année et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en 2017 les internautes n’ont tiré aucune conclusion de 2016 ou des années précédentes. Dans cette liste, on retrouve de nombreux mots de passe bien connus, qui facilitent grandement le travail des hackers.En 2017, les mots de passe sont toujours aussi faciles à casserPour obtenir, cette liste des mots de passe les plus ridicules pour protéger ses comptes ou ses données, SplashData n’a pas cherché très loin, il s’est contenté de compiler une base de données des mots de passe dérobés par les hackers et mis en ligne en 2017, soit environ 5 millions de mots de passe qui ont fuité dans le courant de l’année.En haut du classement comme chaque année, c’est le très populaire « 123456 » qui remporte la palme. Suivi par l’incontournable « password », ou encore le complexe « 12345678 », ainsi que « qwerty ». Avec ce genre de mots de passe, il est assez évident que les pirates peuvent s’en donner à cœur joie.La suite n’est évidemment pas mieux et on retrouve « 123456789 », « letmein » (laissez-moi entrer), « 1234567 », « football » et « iloveyou ». Dans le reste de la liste, on peut aussi retrouver au hasard: « admin », « welcome », « login », « 123123 », « trustno1 », « trust no one », « football », « hello », « starwars », etc. Espérons qu’en 2018, les internautes seront plus vigilants, dans un monde où les piratages massifs sont de plus en plus fréquents et surtout de plus en plus faciles.Si vous souhaitez en savoir plus, SplashData a dévoilé son top 100 des mots de passe les plus utilisés en 2017, voici le Top 100 des pires mots de passe en 2017.