Microsoft optimise son moteur de recherche Bing grâce à l’intelligence artificielle

Microsoft ne se résout toujours pas à la défaite concernant son moteur de recherche Bing, pourtant à la traîne. Preuve en est, la firme vient de doter celui-ci de fonctionnalités inédites qui sollicitent l’intelligence artificielle.Ce n’est un secret pour personne, Bing n’est pas très populaire, écrasé par la domination exercée par Google. Pourtant, Microsoft ne semble pas vouloir céder ce marché et a décidé d’améliorer son moteur de recherche grâce à l’intelligence artificielle. Cela passe par la sollicitation des réseaux neuronaux profonds pour répondre de manière encore plus satisfaisante aux questions qui lui sont posées.Bing, un moteur de recherche moribondMais ce n’est pas tout, puisque Bing fait dorénavant appel à des sources différentes afin d’apporter une réponse qui soit la plus exhaustive possible. De manière tout aussi appréciable, Bing peut vous proposer de faire le point sur deux avis contradictoires en vous présentant un tableau.Par exemple, si vous interrogez Bing, du style « karaté vs aïkido », celui-ci affichera un comparatif entre les deux sports, en sélectionnant les éléments qui lui semblent essentiels. A cela s’ajoute la possibilité d’effectuer des recherches intelligentes sur des photos.Microsoft dope Bing à l’intelligence artificielleOn peut par exemple cibler un objet particulier aperçu sur une photo et que l’on aimerait par exemple acheter, pour qu’ensuite Bing puisse faire des recherches dessus et l’identifie. Idem pour un paysage, à partir duquel Bing peut vous donner des informations précises et complètes.Et ce n’est pas tout, puisque Microsoft a établi un partenariat avec le fameux site Reddit, dans le but de donner plus de visibilité à celui-ci grâce à l’apparition de discussions issues de Reddit sur le moteur de recherche. On peut de plus poser une question en y mentionnant Reddit, ce qui permettra de voir de quelle manière le site aborde telle ou telle thématique.Mais cela sera-t-il suffisant pour concurrencer Google ? Rien n’est moins sûr, tant le moteur de recherche est bien ancré dans les habitudes des internautes. Microsoft devra donc fort probablement convaincre par une politique de communication à la hauteur s’il veut que Bing gagne des parts de marché…