Happy! : notre avis sur l’éléphant rose de Syfy

Un ancien flic complètement déséquilibré et une licorne bleue imaginaire : bienvenue dans Happy!, la nouvelle série perchée de Syfy.Après la tristement annulée Blood Drive lancée cet été, Syfy a tout de même décidé de terminer 2017 dans le même ton, à savoir le what the fuck décomplexé. Place donc en ce mois de décembre à Happy!, une série basée sur la BD du même nom de Grant Morrison et Darick Robertson, qui chapeautent d’ailleurs eux-mêmes l’adaptation. Nous avons vu le premier épisode et voici notre critique.Pharrell Williams intensifiesNick Sax (Chris Meloni) est un ex-flic légendaire qui a mal tourné. Corrompu, alcoolique, drogué, violent, il est désormais un tueur à gages qui n’a plus grand-chose à faire de sa vie et de celle des autres. Alors qu’un contrat tourne mal, il se retrouve aux portes de la mort et, alors qu’il revient à lui, commence à voir une licorne bleue parlante et extrêmement joyeuse (Patton Oswald). Cette dernière est en fait l’ami imaginaire de Hailey, une petite fille kidnappée qui envoie sa licorne chercher de l’aide. Le premier épisode, dont la réalisation est correcte sans spécialement briller, sert donc à démarrer cet étrange partenariat.Un partenariat qui fait très vite des étincelles avec des dialogues et situations absurdes et un jeu d’acteur réjouissant. Meloni cabotine à 200% dans son rôle de personnage cynique clairement brisé et la voix d’Oswald est parfaite pour son rôle de licorne fatigante. L’intégration visuelle de cette dernière dans de véritables plans souffle le chaud et le froid, mais on finit dans tous les cas par se laisser porter par l’ensembe.Le mélange de drame, de comédie et de violence fonctionne plutôt bien dans ce premier épisode, et il ne fait aucun doute que l’envie de voir la suite est bien là. Le divertissement absurde, vulgaire et sanglant attendu après le trailer est bien là malgré quelques blagues pas toujours efficaces, et il ne reste qu’à voir où iront les prochains épisodes et s’ils tiendront la cadence maîtrisée du pilote.Happy! : notre avisSi vous n’avez pas peur de la violence et de la vulgarité gratuites, difficile de ne pas tomber sous le charme de Happy! dès son premier épisode. La série de Syfy ne met pas de gants pour introduire son duo de “héros” atypique dans son premier épisode convaincant et divertissant. Il ne s’agira probablement pas de la meilleure nouvelle série de l’année, mais ce n’est après tout pas ce qu’on lui demande.