Intel, futur fournisseur d’Apple en matière de modems 5G ?

Ce n’est un secret pour personne, Apple et Qualcomm sont en pleine bataille juridique. Assez logiquement, le partenariat entre les deux marques devrait en pâtir, et Apple s’orientera vers de nouveaux fabricants de puces. Le site Fast Company croit savoir quant à lui qu’Apple choisirait Intel dans un proche avenir. Apple, une stratégie orientée vers Intel ? En effet, ce fabricant pourrait bien devenir un des fournisseurs de puces 5G pour iPhone. Intel, qui n’est pas encore au même niveau que Qualcomm, mettrait ainsi les bouchées doubles pour compenser son retard, notamment pour avoir une 5G satisfaisante pour Apple. Intel a déjà eu l’occasion de présenter un Modem 5G. C’était en janvier dernier, à Las Vegas. Et depuis cette période, la puce Intel a effectué des progrès ; preuve en est, elle a permis qu’un appel 5G soit réalisé du début à la fin, ce qui constitue un bon signal donné par le fabricant de puces. Des modems 5G pour les futurs iPhone d’Apple Dans cette perspective, Intel devrait pouvoir respecter le timing fixé par Apple, qui mise sur le lancement d’un iPhone 5G en 2019 ou 2020. La 5G constitue de toute évidence une étape clé pour les fabricants de smartphone, comme d’ailleurs le laisse présager une association représentant plusieurs opérateurs dans le monde. En effet, la GSMA, puisque c’est son nom, présage qu’environ 30% du total des communications réalisées sur le continent européen se feront grâce à la 5G, et cela d’ici 2025. En misant sur 2019-2020, Apple anticipe un usage qui constituera la norme d’ici peu. L’avantage du dispositif 5G est certain : c’est notamment la vitesse de connexion qui devrait être appréciée, puisqu’elle est estimée à un Gigabit par seconde, et peut même être plus rapide, en témoigne l’expérimentation faite par Bouygues Telecom, qui a atteint 25 Gb/s… Crédits Photos : StockStudio / Shutterstock.com