Pour Tim Cook le prix élevé de l’iPhone X n’est pas du tout un problème

Apple continue de présenter des résultats stratosphériques. Un chiffre d’affaire en nette hausse et des bénéfices nets qui s’envolent. Des chiffres qui ont particulièrement plu aux actionnaires. En présentant ces chiffres, Tim Cook a aussi évoqué l’iPhone X et ses attentes utilisant parfois des propos jugés totalement déconnectés et choquants pour certains. Apple : un bénéfice net qui s’envole Le dernier trimestre de l’exercice fiscal 2017 d’Apple, qui s’est terminé en septembre, a vu le chiffre d’affaire s’établir à 52,6 milliards de dollars soit une hausse particulièrement notable de + 12 % sur un an. Le bénéfice net, quand à lui, a grimpé à 10,6 milliards de dollars soit un bond de + 19 %. Le gain par action passe à 2,07 dollars, une très bonne affaire pour les investisseurs car dépassant les attentes. Cette annonce a fait bondir la valeur de l’action de + 2,63 %. L’entreprise la plus capitalisée au monde (886 milliards de dollars) a ainsi vu la valeur de son action grimper de 58% sur un an. Les liquidités de la marque à la pomme sont désormais de 269 milliards de dollars, ce qui représente un véritable trésor de guerre pour l’entreprise. Les déclarations choquantes de Tim Cook S’exprimant sur l’iPhone X, dont le prix est jugé très élevé, le patron d’Apple a assuré « que le prix n’était pas du tout un problème » avant d’ajouter que la demande est « très très forte ». Une déclaration qui a surpris un certain nombre de personnes qui trouvent le prix du smartphone extrêmement élevé voir exagéré (le prix d’un smic en France) et laissant penser que Tim Cook est déconnecté de la réalité économique. Mais c’est surtout sa comparaison avec un autre produit qui a choqué. Le CEO de la firme de Cupertino s’est effectivement laissé aller à une comparaison douteuse et hasardeuse en déclarant : « Pensez-y, c’est le prix de quelques cafés par semaine. C’est moins que le prix d’un café par jour dans l’un de ces jolis endroits ». Source : CNBC
Crédits Photos : Mike Deerkoski / Wikimedia Commons