Apple a t-il bridé les performances de FaceID ?

Depuis sa présentation lors de la keynote de septembre, le système de reconnaissance faciale d’Apple fait couler beaucoup d’encre. Ce dispositif est en effet très performant et serait à ce jour la solution biométrique la plus complète sur le marché grand public. La technologie FaceID ne se laisse pas bluffer par une photo, par des lunettes de soleil, par une barbe ou encore une coupe de cheveux par exemple. Toutefois, cette performance a un prix qu’Apple paie ou paiera cher, puisque cette complexité est justement le principal problème que rencontre la marque sur ses lignes de production et qui engendre un important retard. Bloomberg accuse Apple d’avoir réduit la précision de FaceID depuis la Keynote du 12 septembre D’après Bloomberg, la firme de Cupertino aurait donné l’ordre à ses fournisseurs de diminuer considérablement la précision de sa technologie FaceID, afin de simplifier la production des composants et ainsi permettre l’augmentation des volumes de production quotidiennement. A ce jour, c’est en effet le capteur 3D de reconnaissance des visages qui freinerait la production de l’iPhone X, le soucis d’approvisionnement en écran OLED ayant été surmonté. Il faut dire que la technologie de projection de points d’Apple est une vraie prouesse technologique, sur laquelle la marque planche depuis 5 ans. Il s’agit d’un projecteur constitué d’un laser en arséniure de gallium et d’une lentille en verre, un ensemble capable de projeter 30000 points sur le visage afin de déterminer si le porteur du smartphone est le propriétaire ou non. La précision de Face ID est époustouflante  et Apple annonçait durant sa Keynote de septembre, un rapport de 1.000.000:1, contre 50.000:1 pour le système de reconnaissance d’empreintes digitales Touch ID de la marque. Difficile de tromper FaceID, à moins d’avoir un jumeau diabolique ! Alors, Apple a t-il diminué cette précision pour se simplifier la vie et tenir les délais ? La firme de Cupertino a démenti mercredi cette information et a déclaré : “L’information de Bloomberg selon laquelle Apple a réduit les spécificités de Face ID est complètement fausse”, ajoutant : “La qualité et la précision de Face ID n’ont pas changé. La probabilité reste d’un sur un million pour qu’une personne parvienne à déverrouiller votre iPhone avec Face ID”. La marque a rappelé que le lancement de l’iPhone X était toujours prévu le 03 novembre. Crédits Photos : Apple