Furi : une suite n’est pas au programme

Avec pas moins de trois millions d’exemplaires écoulés dans le monde entier, Furi est un énorme succès pour The Game Bakers, le studio montpelliérains créé par deux anciens salarié d’Ubisoft, à savoir Audrey Leprince et Emeric Thoa. Ce dernier était d’ailleurs focalisé dans un premier temps dans le développement de jeux destinés aux plateformes mobiles, notamment avec la licence Squids. Malgré d’excellentes ventes, Emeric Thoa, cofondateur du studio et directeur créatif, ne veut pas tomber dans la bête surenchère avec une suite : “Furi a été pensé comme un jeu qui se suffit à lui-même et il restera ainsi. L’histoire, l’univers et tout le reste ont été pensés dans cet esprit et nous ne devons pas céder et nous en tenir à notre plan. En tant que studio, nous devons continuer de surprendre les joueurs.” #OSTgasme Furi : le meilleur de la synthwave pour soutenir les nerfs Furi : un portage sur Nintendo Switch ? Le studio The Game Bakers est totalement ouvert à l’idée d’un portage de Furi sur Nintendo Switch. Néanmoins, Emeric Thoa émet quelques réserves concernant le gameplay et le framerate qu’il requiert. Gageons que l’équipe indépendante tentera de faire quelques tests pour permettre aux fans de Nintendo de s’essayer aux boss hardcore du titre, tout en écoutant des sons de Carpenter Brut mais également de Lorn, Scattle, Danger ou encore Toxic Avenger. Crédits Photos : The Game Bakers