Constructor HD : annonce d’un report pour le mois de juin

La construction rencontre la corruption dans cette version en haute définition de Constructor qui marque d’ailleurs le vingtième anniversaire du city builder s’étant vendu à plusieurs millions d’exemplaires sans pour autant rencontrer le succès escompté. Bénéficiant d’un large ensemble de nouvelles fonctionnalités et de modes de jeu, combinés avec un tout nouveau mode en ligne pour affronter et saboter les constructions de vos rivaux, la ville vous appartient. Afin d’aider les magnats de la construction dans leur quête de domination de la ville, une armée d’indésirables fait ses débuts dans Constructor. De nombreux scélérats et dégénérés peuvent dorénavant ruiner les immeubles de vos rivaux. En faisant appel aux services de hippies squatteurs, de clowns tueurs ou encore de skinheads vous pourrez créer votre propre métropole florissante en utilisant tous les moyens nécessaires. Un trailer pour Constructor HD Dans ce jeu difficile à l’humour grinçant, le joueur contrôle une compagnie de construction prête à tout pour l’emporter sur les autres équipes. La victoire revient à qui remplit les objectifs fixés en début de partie. La municipalité vend des parcelles de terrain aux protagonistes du jeu. L’achat n’est possible que si le taux d’occupation moyen des parcelles déjà acquises est d’au moins 90 %, que les impôts ont été payés, et qu’au moins un logement est construit dessus. Le joueur peut procéder à son premier achat sans contrainte, mais il devra mettre en conformité ses deux parcelles avant de continuer. La municipalité ajoute une bouche de métro toutes les trois parcelles vendues à un même joueur ; cette station peut être utilisée par tous. La municipalité collecte des impôts à intervalles réguliers (avec d’éventuelles pénalités de retard). Elle peut également racheter les logements du joueur (elle les détruira ensuite), voire lui vendre des ouvriers si le joueur n’a plus d’autre solution. Crédits Photos : System 3