Facebook ne videra plus votre batterie, vraiment ?

Cela fait longtemps que les utilisateurs de Facebook sur mobile se plaignent de l’appétit vorace de l’application du réseau social en matière d’énergie. D’ailleurs, une étude a été publiée il y a peu par TechWorldZone, où les conclusions sont assez frappantes. En désinstallant Facebook et Messenger (la messagerie de Facebook), les smartphones gagnent en moyenne 20% d’autonomie et en prime l’ensemble des autres applications présentes sur le terminal fonctionnent 15% plus vite ! Un soucis dans les requêtes « client-serveur » corrigé On comprend mieux pourquoi c’est David Marcus, le patron de Messenger en personne, qui a reconnu l’existence : « de problèmes de performance provenant de notre application Android pour quelques personnes ». Il a dévoilé qu’un correctif avait été mis au point pour réduire cette consommation excessive. Le réseau social a indiqué qu’il suffisait désormais de fermer Facebook et Messenger en passant par le gestionnaire de tâches et de les redémarrer, pour profiter de ce correctif. Le problème semblait venir des requêtes « client-serveur », car l’application avait la très mauvaise habitude de chercher constamment à joindre les serveurs de la société, même lorsque l’application était en veille. Normalement en forçant ce redémarrage des applications, les consommations devraient être nettement moins importantes désormais. Facebook a toutefois du chemin à parcourir sur cette question, car ce changement ne fait que de revenir dans la « normalité » de Facebook, qui est toujours loin d’être économe ! Crédits Photos : Pixabay