iOS 11.3 : au programme meilleure gestion de votre vie privée et de la batterie

iOS 11.3 : au programme meilleure gestion de votre vie privée et de la batterie

La dernière mise à jour d’iOS, la 11.3, est donc finalement disponible. Celle-ci permettra de mieux gérer sa batterie en donnant plus d’informations à l’usager sur son iPhone. De même, elle offre des améliorations pour un plus grand respect de la vie privée.Énormément attaqué en début d’année à propos de batteries que la société aurait volontairement bridées, Apple a rattrapé le coup avec sa dernière mise à jour iOS 11.3. En effet, cette dernière version donne des informations complètes aux utilisateurs, sur l’état de santé de leur batterie. Cela sera dorénavant à eux de faire les bons choix en la matière.Une dernière mise à jour iOS 11.3 qui offre des optimisations en matière de batterie et de vie privéeEn effet, les utilisateurs décideront s’ils ont envie ou non que les performances de leur terminal soient limitées afin de préserver la batterie et qu’elle ne s’use pas trop. Pour cela, Apple dresse un état des lieux de la situation et peut même vous conseiller de remplacer la batterie de votre iPhone, si elle présente des risques de dysfonctionnements.L’autre fait marquant de cette dernière mise à jour concerne un renforcement de la sécurité des données personnelles, élément qui a d’ailleurs contribué à renforcer l’image de marque d’Apple en 2017. Et cela tombe plutôt bien vu le contexte actuel marqué par l’affaire Facebook.Une dernière mise à jour qui renforce la protection de la vie privéeDe plus, iOS 11.3 ambitionne d’initier « un nouveau mode de gestion des informations relatives aux données et à la confidentialité afin d’aider les utilisateurs à comprendre les façons dont leurs données personnelles peuvent être utilisées ».Concrètement, cela se traduit par l’apparition d’une icône de confidentialité inédite, mais aussi de tout un ensemble d’avertissements, d’informations précises, etc. ayant trait aux applications natives d’iOS et qui se servent de vos données. De cette façon, l’usager est informé sur l’usage qui est fait de ses données, notamment concernant l’objectif et la finalité.Enfin, on retrouve d’autres nouveautés sur iOS 11.3 : l’apparition de nouveaux personnages Animojis, ainsi que des optimisations en matière de réalité augmentée pour ce qui concerne l’identification de surfaces verticales. De même, l’application « Santé » a été optimisée.

Google Hire : vers une simplification des candidatures pour des emplois

Google Hire : vers une simplification des candidatures pour des emplois

Google a de fortes ambitions dans le domaine du recrutement. La firme de Mountain View enrichit ainsi son dispositif à destination des entreprises, Google Hire, d’un nouveau service. Celui-ci permettra une meilleure gestion des précédentes candidatures…Google Hire, la plateforme de recrutement de la firme de Mountain View, s’enrichit avec un nouveau service à destination des entreprises. Proposé en version bêta, il a pour but de faciliter la tâche des entreprises dans le processus de recrutement, qui peut être long et fastidieux.Un nouvel outil sur Google Hire pour optimiser les processus de recrutementsIl s’agit donc de retenir, parmi les 250 CV qui parviennent en moyenne aux entreprises, ceux qui pourraient correspondre pour d’autres missions que celles mentionnées dans le poste pour lequel ces CV avaient été envoyés. Il s’agit ainsi de capitaliser ces candidatures passées et de voir ainsi, si certaines ne sont pas intéressantes à garder pour de futures offres.De cette façon, cela permet de fluidifier la procédure de recrutement, puisque dès qu’un nouveau poste se créé, on peut piocher au préalable dans les CV envoyés par le passé par des candidats. Google Hire a donc pour ambition d’identifier parmi ces candidatures, celles qui peuvent correspondre le mieux à une nouvelle offre de la société.Google Hire, un concurrent direct à LinkedInCe nouveau service, dénommé « Candidate Discovery », vise au final à enrichir la base de données de l’entreprise. Celle-ci pourra donc souscrire à cette nouvelle offre si elle souhaite aussi minimiser les coûts qu’implique une procédure de recrutement.Toutefois, Candidate Discovery n’est pas exempte de critiques : en effet, en procédant ainsi n’y a-t-il pas un problème d’équité qui se pose, dans la mesure où les candidatures passées pourraient être choisies au détriment de nouvelles ? De même, on peut s’interroger sur la dimension confidentielle des données.En tout cas, la plateforme de recrutement de Google, lancée au mois de juillet dernier, montre qu’elle a de fortes ambitions dans le domaine du recrutement. En innovant dans ses offres de services, elle pourrait bien faire de l’ombre à LinkedIn racheté depuis par Microsoft, malgré ses 440 millions d’usagers dans le monde.

Call of Duty: Modern Warfare s’offre la rétrocompatibilité sur Xbox One

Call of Duty: Modern Warfare s’offre la rétrocompatibilité sur Xbox One

Bonne nouvelle pour les amateurs de jeux cultes : le Call of Duty 4 Modern Warfare, parmi les plus cotés de la version, est désormais rétrocompatible sur Xbox One, ce qui devrait donner une nouvelle jeunesse à ce jeu.De plus en plus de jeux vidéo sont rétrocompatibles sur la dernière console de Microsoft, la Xbox One. Et c’est un nouveau poids lourd qui l’est à partir de maintenant, puisqu’il s’agit du fameux Call of Duty 4 Modern Warfare, sorti en 2007, et qui a réussi à conquérir 9,4 millions de gamers dans le monde.Call of Duty 4 Modern Warfare est maintenant rétrocompatible sur la Xbox OneEt ce n’est pas la première version de Call of Duty qui est rétrocompatible. En effet, Microsoft a rendu aussi cela possible avec deux autres opus, en l’occurrence Black Ops 1 et 2. C’est toutefois Call of Duty 4 qui avait particulièrement marqué les esprits, notamment grâce à un mode multi-joueur qui avait séduit bon nombre de gamers dans le monde.Avec une mise en scène qui se déroulait dans un conflit moderne, ce qui n’était pas le cas des versions précédentes,  le jeu avait ainsi redéfini certains codes, avec une histoire bien amenée et une modernité apportée au shooter, particulièrement réaliste dans le jeu.Call of Duty 4 : Modern Warfare est maintenant rétrocompatible sur #XboxOne ! ????
(Le jeu fait également parti des promotions de Pâques #Xbox : https://t.co/b96dm6chIp ) pic.twitter.com/WC6nE13vkW— Xbox FR (@XboxFR) March 29, 2018Une rétrocompatibilité sur Xbox OneC’est Larry Hryb alias Major Nelson, directeur de la programmation pour les jeux en réseau Xbox Live, qui a ainsi annoncé la rétrocompatibilité de ce jeu sur Twitter. Ainsi, si vous avez à votre disposition le jeu sorti en 2007, vous pouvez le faire tourner avec votre nouvelle console Xbox One.De plus, une autre possibilité s’offre à vous, puisque vous pouvez acheter le jeu sur le store dédié à la Xbox One, où il y a des promotions de printemps. En effet, le jeu y est proposé à 22,50 euros, ce que certains trouveront un peu chers.Il s’agit ici d’une version remasterisée de Modern Warfare. Sachez toutefois qu’un Modern Warfare 2 remasterisé est lui aussi annoncé à un prix similaire dans quelques semaines, et qu’il est sans doute plus prudent d’attendre un peu.

Grâce à l’iPhone X d’Apple, Foxconn voit ses revenus augmenter

Grâce à l’iPhone X d’Apple, Foxconn voit ses revenus augmenter

Foxconn peut remercier à Apple : grâce à son iPhone X, ses revenus ont connu une augmentation significative !L’iPhone X, malgré des ventes décevantes pour Apple, aura tout de même fait des heureux. Et parmi ces gagnants, on trouve notamment la société Foxconn – l’un des sous-traitants de la firme de Cupertino. Pour rappel, la société assemble les iPhone et a connu une nette progression d’après ses résultats dévoilés du dernier trimestre 2017.Une grosse progression pour FoxconnL’année précédente, Foxconn avait connu un bénéfice de 68,77 milliards de dollars de Taïwan – soit 1,9 milliard d’euros – contre 71,66 milliards de dollars de Taïwan – 2 milliards d’euros – en 2017. Les analystes avaient prédit un chiffre en deçà, prouvant que le sous-traitant a bel et bien tiré son épingle du jeu d’un point de vue financier. L’iPhone X n’est sans doute pas étranger à ce succès : étant le smartphone le plus coûteux proposé par Apple, Foxconn touche une marge à chaque vente. Car même si les ventes sont décevantes pour Apple, elles n’en restent pas moins élevées et suffisantes pour générer un chiffre important. Tant que tout ira bien pour Apple, Foxconn devrait suivre et voir ses résultats financiers toujours positifs.

Google fermera googl, son raccourcisseur d’URL

Google fermera googl, son raccourcisseur d’URL

La firme de Mountain View comme chaque année se sépare des services qui ont eu leur chance, mais qui n’ont pas su séduire les internautes. Cette fois, c’est Googl, le raccourcisseur d’URL qui disparaîtra.Le raccourcisseur d’URL du nom de goo.gl ou Googl, avait vu le jour en 2009 et servait évidemment à réduire la taille des adresses URL, afin de pouvoir les partager sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, où chaque caractère économisé est un précieux trésor.Googl tire sa révérenceIl semble que même si l’utilité incontestable du raccourcisseur d’URL n’est pas à prouver sur les plateformes sociales, que Google n’est pas du même avis. Il aura fallu attendre neuf ans, pour que la firme de Mountain View décide du sort funeste de Googl. Il faut dire que la concurrence a été rude dans ce secteur, car évidemment une constellation d’outils de ce type ont vu le jour et seuls quelques uns ont pu tirer leur épingle du jeu.Parmi les raccourcisseurs d’URL qui ont pu convaincre des millions d’utilisateurs, on peut citer : TinyURL, Bit.ly ou même Su.pr.La mort effective de Googl se fera en mars 2019C’est donc dans un contexte défavorable en termes de concurrence et du manque d’opportunités de croissance, que le raccourcisseur d’URL Googl tire sa révérence. Les utilisateurs de Googl seront forcément déçus car le service proposait plusieurs fonctionnalités intéressantes, comme la possibilité de conserver un historique de ses liens générés, pratique pour les réutiliser plus tard. On peut également évoquer l’intégration d’un outil antispam…Toutefois, ces décisions de la firme de Mountain View ne permettront pas au raccourcisseur de faire grossir les rangs de son public. La fin de Googl se fera en deux phases, à partir du 13 avril, il sera impossible de créer un compte et en mars 2019, il ne sera plus possible d’utiliser l’ensemble des comptes. Les liens générés par l’outil resteront actifs, il ne faut donc pas s’inquiéter pour ce point. 

La fusée Falcon 9 de SpaceX a fait un trou de 900 kilomètres dans la ionosphère

La fusée Falcon 9 de SpaceX a fait un trou de 900 kilomètres dans la ionosphère

Une équipe de chercheurs vient de publier un rapport concernant un tir de fusée Falcon 9 de SpaceX ayant eu lieu durant l’été 2017 et on peut y lire que la fusée avait créé un énorme trou dans la ionosphère.C’est une équipe de l’Université nationale Cheng Kung de Taïwan, qui a mis en évidence ce phénomène. Menés par les géophysiciens Charles Lin, Min‐Yang Chou et Ming‐Hsueh Shen, les scientifiques avaient enregistré plusieurs ondes de chocs circulaires ayant impacté l’ionosphère.SpaceX crée un trou de 900 kilomètres dans la ionosphèreEn réalité, la fusée Falcon 9 de SpaceX était responsable et avait créé un énorme trou de 900 kilomètres dans la ionosphère, pendant plusieurs heures. Pour rappel, la ionosphère est une couche de l’atmosphère connue pour son état de conductibilité électrique, caractérisé par une ionisation partielle des gaz dans une bande comprise entre 80 et 600 kilomètres.D’après Charles Lin, ce serait la première fois que le lancement d’une fusée cause de si fortes perturbations dans la ionosphère. Les conséquences ne sont d’ailleurs pas à prendre à la légère puisque ce type de modifications peut potentiellement causer des perturbations au niveau des systèmes de navigation par satellites.Par chance, le jour du tir de la fusée Falcon 9, qui avait décollé de la Vanderberg Air Force Base située en Californie en août 2017, ce ne fut pas le cas. Les chercheurs mettent donc en garde, les acteurs effectuant des tirs de fusée à bien veiller à leur trajectoire, sinon ce genre de trou béant risque de devenir de plus en plus fréquent, sans que l’on connaissent toutes les conséquences.C’est en effet la trajectoire insolite de la fusée qui avait été responsable de ce trou de 900 kilomètres, le plus grand observé à ce jour. Normalement les fusées suivent une courbe pour s’échapper de la gravité terrestre, mais la fusée Falcon 9 de SpaceX avait effectué une trajectoire verticale, on sait maintenant qu’il est plus sage d’éviter ce type de tir à l’avenir.