Daflexx Olin : une jolie batterie externe (7800 mAh) à 19€

Daflexx Olin : une jolie batterie externe (7800 mAh) à 19€

Plate et jolie comme un caillou trouvé en bord de mer, la Daflexx Olin cache une impressionnante batterie de 7 800 mAh.En attendant que nos batteries de smartphones soient plus endurantes, la meilleure solution pour allonger la durée de vie de nos petites machines est d’embarquer une batterie externe avec soi.Une batterie qui se glisse dans la pocheOn a l’habitude de relayer des bons plans sur des batteries externes chez Begeek, mais l’on n’était pas encore tombé sur un si joli design. La Daflexx Olin ressemble à s’y méprendre à un galet qu’on trouverai sur les plages de l’ouest de la France. De petit format et épurée, la batterie ne pèse pas bien lourd sur la balance, avec seulement 181 g. Là où les autres batteries sont souvent rectangulaires et grossières, la Olin se glisse facilement dans les poches. Elle est disponible en trois coloris (bleu profond, gris granit, beige sable).Côté autonomie, elle permet grâce à son câble 3 en 1 fourni (micro USB, Apple 30 broches ou Lightning) de recharger les téléphones portables, tablettes et autres appareils électroniques plusieurs fois selon leur capacité. Un voyant permet de surveiller la charge restante pour ne jamais être surpris et à court de jus. -50% DAFLEXX Batterie Externe Compacte 7800mAh – Chargeur universel portable de secours – Grande capacité – Technologie OLIN Power pour smartphones et tablettes – 2 ports USB et câble USB 3en1 – BLEU de DAFLEXX EUR 39,99 EUR 19,99 Acheter sur AmazonÀ propos des bons plans L’équipe de Begeek vous propose chaque jour le meilleur des bons plans du web aux plus petits prix. Il est possible qu’une commission nous soit reversée suite à votre achat : pour vous, le prix reste le même. Pour nous, c’est un coup de pouce qui rend notre travail possible.
Retrouvez nos bons plans sur Twitter ici @begeek_bonplan

6 EASTER EGGS EXTRAORDINAIRES SUR LES SIMPSON

6 EASTER EGGS EXTRAORDINAIRES SUR LES SIMPSON

Des chiffres, du Homer, des hommages…ce ne sont pas les easter eggs qui manquent dans Les Simpson, passée au crible dans le dernier numéro de 6 EASTER EGGS EXTRAORDINAIRES.Si vous suivez toujours Les Simpson, vous n’êtes probablement pas sans savoir que nous en sommes déjà à la 29ème saison et que la série animée culte ne devrait fort probablement pas s’arrêter là. Autant dire qu’en autant d’années les scénaristes et dessinateurs ont eu largement le temps de cacher des tonnes d’easter eggs dans leur oeuvre. Maxime vous propose aujourd’hui d’en découvrir certains. Wouh pinaise, la chance !6 EASTER EGGS EXTRAORDINAIRES SUR LES SIMPSON

Android P permettra de masquer les notifications récurrentes

Android P permettra de masquer les notifications récurrentes

Android P commence tout juste à dévoiler ses nouveautés avec la possibilité de masquer les notifications récurrentes.Tous les utilisateurs d’Android connaissent ces notifications inutiles qui reviennent sans cesse. Pour faire face à ce problème récurrent, Google a ajouté une nouvelle fonction à la prochaine version de son système d’exploitation, Android P. Et pour cause : il sera désormais possible de rejeter les notifications considérées comme agaçantes ! Une information émanant de Ron Amadeo, journaliste chez Ars Technica, qui a la chance d’avoir accès à la Developer Preview d’Android P.Une tranquillité pour les utilisateursApparently I'm the only one that gets these red buttons on some Android P notifications. Tapping on them pops up a message "You usually dismiss these notifications. Keep showing them?"I'm not going to block my Gmail notifications. pic.twitter.com/aGXBcgkGMq— Ron Amadeo (@RonAmadeo) March 9, 2018Avec l’avènement des smartphones, pour une seule journée sans être envahis par des notifications. Qu’importe l’heure ou le lieu, certaines deviennent vite un peu trop présentes. A défaut de masquer entièrement les alertes d’une application, Android P proposera une fonction plutôt intéressante. Grâce à cette dernière, il sera désormais possible de masquer les notifications agaçantes. Les screens ci-dessus le montrent : une petite icône rouge apparaîtra sur les notifications souvent rejetées. Dès lors, Android P pourra vous proposer de les faire disparaître pour une tranquillité accrue. Entre cette nouvelle fonctionnalité et des applications en fond qui ne pourront plus accéder à la caméra/micro, Google semble miser sur la tranquillité de l’utilisateur avec Android P !

Fortnite : Une première vidéo gameplay des versions smartphones

Fortnite : Une première vidéo gameplay des versions smartphones

La nouvelle dramedie Dietland de la chaine américaine AMC sera diffusée dès le 4 juin prochain.Composée d’une dizaine d’épisodes, la première saison de la série Dietland commencera début juin sur AMC et se focalisera sur des problèmes qui affectent les femmes comme la culture du viol, les normes de beauté ainsi que la misogynie. Tout comme le roman de Sarai Walker, le show de Marti Noxon suivra Plum Kettle, une femme luttant vers l’acceptation de soi qui va se retrouver face à de nombreuses disparitions d’hommes accusés d’abus, et finissant par être tués violemment…Ice queens, radical groups, diet plans. On June 4th enter the world of #Dietland on @AMC_TV. pic.twitter.com/hpal09RzK3— Dietland (@DietlandAMC) March 8, 2018Le casting sera composé de Julianna Margulies qui incarnera Kitty Montgomery (une ambitieuse éditrice), Robin Weigert qui jouera Verena Basptist, Adam Rothenberg qui sera le détective Dominic, Tamara Tunie qui incarnera Julia, Rowena King qui campera le rôle Cheryl Crane-Murphy et Will Seefried qui sera l’interprète de Ben.Les premières images de la série télévisée Dietland d’AMC

Un nouveau MacBook Air Retina en gestation ?

Un nouveau MacBook Air Retina en gestation ?

Avec son mélange des genres bien pensé et ses mécaniques bien huilées qui obligent notamment le joueur à être attentif au moindre de ses habitants tel un véritable chef de clan tiraillé en permanence par des choix difficiles, Northgard est un jeu de stratégie véritablement sympathique. Certains pourraient lui reprocher son manque de profondeur à certains niveaux (les combats ou encore les faibles différences entre les clans notamment) et ils n’auraient pas complètement tort, mais il ne faut pas perdre de vue que le titre est vendu sous la barre des 30 euros et que le contenu proposé pour le moment est donc déjà tout à fait honnête.Les plus acharnés pourront même y trouver un véritable challenge d’optimisation et d’objectifs facultatifs difficiles à atteindre dans la campagne, à condition d’être très patients tant son fonctionnement et son rythme mériteraient quelques améliorations. Mais le titre de Shiro Games est surtout agréable en multijoueur autour d’un bon festin, tant l’enrobage visuel et sonore est agréable malgré les loups et l’hiver. Reste désormais à voir ce que le studio ajoutera dans les prochaines mises à jour, en espérant un peu de variété afin de ne pas perdre le nord.Northgard est disponible sur Steam (Windows, macOS et Linux) depuis le 7 mars 2018.

Dietland : l’adaptation du roman de Sarai Walker arrive en juin sur AMC

Dietland : l’adaptation du roman de Sarai Walker arrive en juin sur AMC

La gestion des habitants est d’ailleurs l’élément de gameplay le plus sympathique du titre et celui qui rend l’ensemble aussi minutieux. Tout d’abord, les habitants sont produits automatiquement à un rythme qui dépend de votre niveau de bonheur. Il n’est donc pas vraiment possible d’en produire rapidement des dizaines à la chaîne après en avoir perdu après une attaque par exemple, et chaque habitant est donc très précieux. D’autant qu’au lieu de les assigner directement à une ressource à récolter (et donc potentiellement sans limites comme dans AoE par exemple), ici il faut les affecter aux bâtiments de production/combat/exploration/etc., dont les places sont limitées à 2 habitants (ou 3 si le bâtiment est amélioré). On appréciera d’ailleurs l’interface qui indique notamment de combien de marchands, bûcherons, soigneurs et autres explorateurs le joueur dispose pour rapidement faire des changements nécessaires qui ne manqueront pas d’arriver.Un besoin urgent de bois mais votre cabane de bûcheron est déjà complètement occupée ? Si vous n’avez pas l’argent pour en acheter au marché, pas d’allié pour vous en fournir via le comptoir ou la pierre pour améliorer votre cabane, il va falloir en construire une seconde dans une autre zone, à condition d’avoir un emplacement de bâtiment libre. Ce fonctionnement oblige à s’étendre pour trouver des ressources et de la place, mais aussi à essayer de spécialiser ses zones (nourriture, bonheur, argent…), mais il ne faudra pas le faire trop vite au risque de manquer de nourriture, de bois ou d’argent quand viendra l’hiver. D’autant que les soldats (eux aussi très limités en nombre et assez chers, et donc spécialement précieux) souvent nécessaires à une expansion pour nettoyer les zones consomment beaucoup et ne peuvent pas récolter de nourriture, contrairement aux habitants qui, quand ils n’ont pas de rôle précis, en récoltent alors automatiquement autour d’eux, mais de manière moins efficace que dans les bâtiments spécialisés.L’hiver, c’est pas cool. Et les rares bugs et traductions manquantes non plus.Grâce à tous ces systèmes, la survie dans Northgard se fait toujours sur le fil. Il est rare d’être véritablement à l’aise dans un domaine et une seule attaque adverse, un seul hiver ou un seul événement aléatoire du jeu (séisme, tempête…) qui se passe mal peut faire s’effondrer toute votre économie comme des dominos et nécessiter des années en jeu pour se relever. Même si quelques mécaniques ne sont pas parfaitement claires dans les premières parties (il est d’ailleurs possible de jouer en solo contre des IA ou en multi en ligne, à 3v3 maximum), le jeu vous donne heureusement toutes les informations pour vous en sortir et ne se montrera vraiment punitif qu’envers ceux qui n’aiment pas trop le micromanagement.En effet, il faudra gérer le moindre de ses habitants pour optimiser ses récoltes et ne pas être dans le négatif, et surtout être attentif dans chaque combat (où on aurait vraiment apprécié plus de variété au niveau des unités et la possibilité de créer des groupes avec des raccourcis clavier d’ailleurs) où il faudra faire reculer ses soldats blessés au risque de les perdre et de gaspiller un précieux investissement. Au rang des regrets au-delà des combats peu passionnants on signalera également que la sympathique OST de Camille Schoell ne soit composée que de 4 pistes qui tournent très rapidement en rond, tandis que quelques éléments de gameplay et d’interface pourraient mériter quelques clarifications.L’arbre technologique.On regrettera également un rythme qui peut être en dent de scie, notamment dans la campagne solo. Les moments où tout se déroule à une vitesse correcte sont majoritaires, mais il arrive également que des passages à vide où il n’y a rien à faire en dehors d’attendre des ressources côtoient des périodes où l’Apocalypse est là et où tout va tellement de travers qu’on aimerait pouvoir mettre le jeu en pause pour réfléchir et empêcher son navire Vikings de couler.Heureusement Northgard compense ses quelques faiblesses par l’imbrication maîtrisée de ses mécaniques on l’a dit, mais aussi par son ambiance réussie et sa technique très solide. Les effets visuels sont très bons (vous allez devoir plisser les yeux pour y voir quelque chose en pleine tempête de neige), les animations des personnages sont sympathiques et si vous avez grandi avec presque n’importe quel jeu de stratégie sorti à l’époque de ceux cités plus haut les bruitages devraient vous donner quelques relents de nostalgie (personnellement le bruit du coupage de bois façon Warcraft II suffit à me mettre bien).Pro-tip : appuyez sur “i” pour afficher les ressources de chaque zone.

State of Decay 2 : un imposant collector sans jeu mais pas de microtransactions

State of Decay 2 : un imposant collector sans jeu mais pas de microtransactions

Il faut dire qu’au premier abord, Northgard ressemble beaucoup aux titres édités par la firme de Redmond, tant visuellement (surtout au regretté Age of Empires Online et son côté cartoon) qu’au niveau de certaines de ses mécaniques. Même les soigneurs du jeu font une référence directe au célèbre “wololo” dans leur description, et l’on sent que les développeurs sont des passionnés qui connaissent leurs classiques. Et pourtant, Northgard est bien plus qu’un simple jeu de stratégie qui se contente de s’inspirer d’Age of Empires (et d’autres, d’ailleurs il est précisé que cliquer plusieurs fois sur les moutons ne sert à rien) pour surfer sur la nostalgie.Comme son nom le laisse penser, le titre de Shiro Games donne au joueur le contrôle de Vikings. De clans Vikings pour être plus exact, au nombre de 6 pour le moment puisque d’autres arriveront plus tard : le Loup, le Cerf, la Chèvre, le Corbeau, l’Ours et le Sanglier. Comme dans de nombreux jeux de stratégie, le fonctionnement de ces clans est assez similaire à leur coeur (et quasi identiques visuellement, dommage), mais chacun profite de petites différences (bâtiments uniques, bonus variés ou encore recherches alternatives) qui permettent une rejouabilité relative et des parties un peu différentes en fonction des forces en présence.La campagne solo et ses objectifs.La campagne solo scénarisée en 11 chapitres de Northgard est d’ailleurs avant tout là pour apprendre les bases du jeu et connaître chacune des forces et faiblesses de ces clans (mais aussi proposer un certain challenge en difficile pour les joueurs les plus motivés et patients tant il faut y faire preuve d’abnégation à cause d’objectifs compliqués et longs à atteindre) ; clans qui ne vont d’ailleurs pas forcément chercher à atteindre le même objectif pour remporter la partie. Parce que oui, au-delà des nombreux éléments classiques attendus dans un jeu de stratégie en temps réel dont nous allons parler plus loin, le jeu pioche aussi du côté des 4X et d’autres genres et peut par moments rappeler des licences comme Civilization ou encore The Settlers.Il y a 4 (voire 5) moyens de gagner en dehors de la campagne solo : domination (détruire le bâtiment principal de tous ses adversaires), renommée (contrôler un certain nombre de zones de la carte et avoir une certaine quantité de renommée, une des “ressources” du jeu), commerce (atteindre un certain score en influence commerciale grâce à un phare et à beaucoup d’argent), sagesse (débloquer 4 bénédictions en se concentrant sur la récupération de sagesse, une autre “ressource” utilisée pour avancer dans l’arbre technologique) et enfin un potentiel objectif unique en fonction de la carte (une zone légendaire à capturer par exemple).Les conditions de victoire.Dans Northgard, la carte est effectivement découpée en zones, invisibles en début de partie en dehors de celle de départ où se trouvent le hall principal du joueur et ses 4 premiers habitants. Il faudra envoyer des éclaireurs découvrir les autres et éventuellement les coloniser moyennant ressources et éventuelle éradication préalable des créatures hostiles à l’intérieur (loups, ours, monstres, joueurs…etc.). Chaque zone peut contenir des éléments à exploiter (forêt, carrière, poissons, ruines à explorer…) et ne peut contenir qu’un nombre très limité de bâtiments une fois colonisée. Il faudra donc bien réfléchir à quoi construire où et quand, d’autant que les ressources sont rares dans Northgard.Les carrières de pierre s’épuisent rapidement par exemple (et il faudra ensuite se ruiner au marché pour en acheter plus), tandis que la nourriture et le bois sont très précieux quand vient l’hiver. Eh oui, avec son temps réel le jeu fait défiler les mois et régulièrement la neige vient s’abattre et littéralement mettre à genoux les clans mal préparés en multipliant les malus et les attaques de l’environnement auxquels il va falloir survivre. Gare à vous si vous n’aviez pas de réserves suffisantes car alors vos habitants vont tomber malades, déprimer ou encore mourir, vous mettant bien en retard dans la course.Ils en ont gros.

Test Northgard

Test Northgard

Un tout petit plus d’un an après son arrivée en accès anticipé sur Steam, le déjà fort apprécié Northgard est désormais disponible en version finale, avec notamment une campagne solo à la clé. L’heure est donc venue de véritablement tester ce mélange de STR et de 4X développé par les Français de Shiro Games (Evoland), dans un contexte où Microsoft et de nombreux joueurs ne semblent pas prêts à lâcher Age of Empires.

Bon plan : le Honor 8 à 236€ au lieu de 399€

Bon plan : le Honor 8 à 236€ au lieu de 399€

Bête de course au design haut de gamme hybridé entre métal et verre, le Honor 8 est un smartphone dont ne se lasse pas de vanter les mérites, à un prix défiant toute concurrence.Si le Honor 7 était déjà en soit un très bon mobile avec une fiche technique à la hauteur de la concurrence, le Honor 8 et son design premium serti de verre au choix bleu irisé, blanc nacré ou noir piano plaçait la barre encore un peu plus haut.Une alternative sérieuse aux grands constructeursCassant avec le cadre tout aluminium de son grand frère, le Honor 8 se dote de finitions en verre avec des bords légèrement courbés permettant une meilleure prise en main, et s’équipe au passage d’un écran LCD de 5,2 pouces proposant une définition Full HD (1080p), d’un processeur octocore Kirin 950 cadencé à 2,3 Ghz et de 4 Go de RAM. Côté photo, Honor a fait les choses en grand puisque l’on retrouve un double capteur de 12 mégapixels placé à l’arrière afin de réaliser de meilleures prises de vues dans des conditions lumineuses défavorables. Un autre capteur de 8 mégapixels est lui intégré en façade pour les auto-portraits.Son espace de stockage est de 32 Go, extensible via une carte MicroSD. L’appareil est en outre équipé d’un port USB Type-C, d’un capteur d’empreintes digitales pour offrir une sécurité supplémentaire à son utilisateur et d’une batterie de 3000 mAh. Un système de recharge rapide (2.4V) permet de recharger la batterie à moitié de sa capacité en 30 minutes, une fonction qui était auparavant l’apanage du Honor 7 Premium. -41% Honor 8 Smartphone débloqué 4G (Ecran: 5,2 pouces – 32 Go – Double Nano-SIM – Android 6.0) Bleu Saphir de Honor EUR 399,90 EUR 236,52 Acheter sur Amazon -41% Honor 8 Smartphone débloqué 4G (Ecran: 5,2 pouces – 32 Go – Double Nano-SIM – Android 6.0) Noir Foncé de Honor EUR 399,90 EUR 236,00 Acheter sur AmazonÀ propos des bons plans L’équipe de Begeek vous propose chaque jour le meilleur des bons plans du web aux plus petits prix. Il est possible qu’une commission nous soit reversée suite à votre achat : pour vous, le prix reste le même. Pour nous, c’est un coup de pouce qui rend notre travail possible.
Retrouvez nos bons plans sur Twitter ici @begeek_bonplan

Bluepoint Games : un nouveau remake dans les cartons

Bluepoint Games : un nouveau remake dans les cartons

Le prochain remake de Bluepoint Games sera plus gros que les précédents travaux du studio indépendant américain.Principalement spécialisé dans les collections (God of War Collection, Classics HD : Ico & Shadow of the Colossus, Metal Gear Solid : HD Collection) et plus récemment les remakes, Bluepoint Games s’est rapidement fait un nom dans l’industrie vidéoludique grâce à la qualité de son travail. Alors que l’équipe de direction comprend depuis plusieurs années des vétérans de l’industrie du jeu vidéo, dont des anciens de Retro Studios (la trilogie Metroid Prime), le studio situé à Austin, au Texas, est désormais à la recherche de nouvelles têtes (les offres d’emploi sont disponibles ici) pour bosser sur de nouveaux projets et notamment élargir son équipe artistique.Durant un échange sur les technologies avec Eurogamer et Digital Foundry, le président Marco Trush a clairement annoncé que Bluepoint Games s’occuperait une nouvelle fois d’un remake et que celui-ci sera encore plus gros que Shadow of the Colossus : “Avec le remake de SOTC, le studio a clairement grandi tant en nombre d’employés qu’en niveau de compétence, et nous continuons d’évoluer tout en cherchant à combler nos faiblesses. Nous sommes vraiment excités par notre prochain projet et nous pensons que vous le serez aussi en découvrant de quoi il s’agit“. Les dernières rumeurs annonçaient que le studio américain serait prêt à s’occuper d’un remake du premier Metal Gear Solid ou encore de Demon’s Souls.Un trailer pour le remake de Shadow of the Colossus par Bluepoint GamesPeter Dalton, directeur technique chez BG, a également teasé le prochain remake du studio : “Un domaine que nous n’avons pas encore exploré très profondément est : ‘A quoi ressemble notre prouesse de design ?’ ‘Quelle est notre capacité à construire quelque chose d’original et à l’élargir, plutôt que d’améliorer quelque chose ?’ Et donc nous regardons ces choses et nous essayons constamment d’améliorer et de renforcer le studio pour arriver à un point où, ouais, faire un développement original ou quoi que ce soit qui vient à notre rencontre, nous sera possible.”