Snapchat : son PDG annonce un grand changement à venir

Snapchat : son PDG annonce un grand changement à venir

Snapchat, le réseau social au petit fantôme jaune plaît aux jeunes. Le réseau social est cependant jugé trop compliqué par de nombreux utilisateurs, surtout moins jeunes. Aussi, le groupe a annoncé un véritable changement de stratégie afin d’attirer de nouveaux utilisateurs. Snapchat va devenir plus simple d’utilisation C’est lors d’une conférence téléphonique que le patron de Snapchat, Evan Spiepel, a annoncé que ses équipes travaillaient sur une nouvelle interface plus simple et intuitive. Le patron du réseau social au fantôme assure que ce premier véritable changement de l’application devrait attirer de nouveaux utilisateurs. Le design de l’application Snapchat sera ainsi prochainement profondémment bouleversé afin de le rendre beaucoup plus simple et intuitif pour les néophytes qui découvrent les services du réseau social aux messages éphémères. Une opération pour relancer Snapchat Evan Spiepel a fait cette annonce peu de temps après la publication des résultats financiers de l’entreprise. Ceux-ci ont été jugés décevants par les investisseurs. Le nombre d’utilisateurs ne croît pas aussi rapidement que souhaité et surtout, le public est jugé trop jeune. La majorité des utilisateurs a, en effet, entre 12 et 18 ans. Une tranche d’âge qui n’est pas la plus adaptée pour rentabiliser des investissements. C’est pourquoi le réseau au petit fantôme jaune souhaite attirer un public plus âgé. Pour cela, une simplification de l’interface s’avère indispensable. Une stratégie qui pourrait être cependant risquée. Un changement majeur pouvant faire fuir une partie des utilisateurs qui se trouveraient perturbés par le nouveau design. Il est fort possible effectivement que ces changements affectent la communauté mais Snapchat regarde à long terme. De nouvelles fonctionnalités pourraient, par ailleurs, être ajoutées à l’application. Source : LCI
Crédits Photos : ThomasDeco

Exynos 9810: le processeur maison pour le futur Galaxy S9

Exynos 9810: le processeur maison pour le futur Galaxy S9

C’est par un communiqué lors des CES Innovation Awards 2018 que Samsung a présenté officiellement son nouveau processeur maison, l’Exynos 9 Series 9810, qui devrait être embarqué sur les futurs smartphones haut de gamme de la marque, en l’occurrence le Galaxy S9 et le Galaxy S9+. Un processeur maison pour Samsung C’est désormais une pratique courante chez Samsung : ne pas proposer la même marque de processeur sur ses appareils. La firme sud-coréenne développe donc des processeurs maison Exynos, tout en équipant certains de ses flagships d’un processeur Snapdragon. Ainsi, les Galaxy Note 8 et le Galaxy 8 embarquent le processeur Exynos 8895. Même si les informations ont été données au compte-goutte concernant ce nouveau Exynos, Samsung indique qu’il s’agit de son « dernier processeur phare ». On sait déjà que celui-ci disposera d’un GPU optimisé et de cœurs de troisième génération, sans que l’on puisse en savoir beaucoup plus sur ces derniers. Un Galaxy S9 qui devrait embarquer l’Exynos 9810 La nouveauté qui devrait intéresser les experts est l’intégration d’un modem 4G LTE gigabit avec le support 6CA. Cela veut donc dire qu’un smartphone muni de cette puce aura des vitesses de téléchargement record pouvant atteindre 1,2 Gbit/s. Pour avoir un ordre d’idées de la prouesse technique, un film HD pourrait être téléchargé en seulement dix secondes. Cette information n’est pas réellement une surprise, puisque Samsung avait déjà parlé de la 6CA cet été. Ce qui peut par contre décevoir avec l’Exynos 9810, c’est son processus de gravure à 10 nm, ce qui veut dire que cela ne change pas par rapport à la première génération d’Exynos. Beaucoup s’attendait en effet à retrouver sur le futur Galaxy S9 une puce gravée en 8 nm, ce qui ne sera visiblement pas le cas. Au final, le Snapdragon 845, gravée en 7 nm, s’avère plus attractif que l’Exynos 9810 sur ce plan là. Crédits Photos : Faiz Zaki

Mass Effect : une vidéo nostalgique pour célébrer les 10 ans de la saga

Mass Effect : une vidéo nostalgique pour célébrer les 10 ans de la saga

La célèbre franchise Mass Effect de BioWare a fait ses grands débuts durant un certain 20 novembre 2007 sur Xbox 360 (exclusivité temporaire de longue durée grâce à un partenariat avec Microsoft). Ce dernier sortira ensuite sur PC, puis plusieurs années après sur PS3. Deux autres épisodes, Mass Effect 2 en 2010 et Mass Effect 3 en 2012, viendront former la fameuse trilogie principale avec le cycle Shepard. Fortement attendu par les fans, Mass Effect : Andromeda a finalement été la plus grosse déception des adorateurs de la licence lors de son lancement en mars dernier. 10 years of Mass Effect. Don’t miss out on the #teN7 celebrations: https://t.co/6f3S7PwCoB pic.twitter.com/K5sgJlqqLS — Mass Effect (@masseffect) 7 novembre 2017 L’avenir de Mass Effect est désormais très sombre… Les ventes n’ont pas été à la hauteur des objectifs fixés par Electronic Arts. Suite à cela, l’éditeur américain a décidé de restructurer les effectifs de BioWare en dispatchant certains développeurs chez Motive Studios afin d’aider les équipes sur Star Wars Battlefront 2 et d’autres pour s’occuper du développement d’Anthem. Malgré tout, le studio à l’origine de Baldur’s Gate, Neverwinter Nights ou encore Dragon Age a souhaité rendre homme à la franchise avec une vidéo célébrant le dixième anniversaire du space-opéra lors du N7DAY. Les 10 ans de Mass Effect en vidéo Crédits Photos : BioWare

Vampyr n’aura aucun contenu additionnel

Vampyr n’aura aucun contenu additionnel

Si Vampyr du studio parisien Dontnod a malheureusement été repoussé au printemps 2018 dans le but de peaufiner certains détails, la communication autour de ce dernier continue malgré tout. Récemment, Cédric Lagarrigue, qui n’est autre que le PDG de l’éditeur français Focus Home Interactive, a accordé un entretien à MCVUK afin de donner quelques précisions sur la nouvelle production des papas de Life is Strange (Square Enix) ou encore Remember Me (Capcom). We are sorry to announce that Vampyr has been delayed to Spring 2018 to ensure a memorable experience for all.https://t.co/HypNnd3ExG pic.twitter.com/Aat0HUuXuN — Vampyr Game (@VampyrGame) 21 septembre 2017 Pas de DLC pour Vampyr, mais une suite si les ventes sont bonnes Si le budget de Vampyr n’est pas au niveau des célèbres AAA du milieu vidéoludique, Cédric Lagarrigue estime qu’il faudra atteindre le million de ventes pour que celui-ci soit considéré comme rentable. Autre point important pour le patron de l’éditeur Focus, Vampyr proposera une aventure exclusivement solo et sans aucun contenu additionnel pour ajouter des heures de jeu supplémentaires. En effet, ce dernier préfère que le titre se vende bien et qu’une suite puisse voir le jour. “C’est purement une expérience solo ; nous ne prévoyons pas de DLC pour Vampyr. Nous préférerions, si l’accueil du jeu est positif, penser davantage à une suite. Nous avons déjà, avec Dontnod, quelques idées, et il y a tant de choses incroyables à proposer avec un tel univers.” Crédits Photos : Focus Home Interactive