Heroes of the Storm : Chacal et la Sanssaint sont dans la place

Heroes of the Storm : Chacal et la Sanssaint sont dans la place

Après la mise à jour 28.0 au double goût Overwatch avec l’héroïne Ana et une nouvelle carte associée, Heroes of the Storm profite aujourd’hui d’un nouveau patch avec du contenu provenant du FPS de Blizzard, mais pas que. En effet, l’arrivée de l’assassin explosif Chacal (présenté en vidéo ci-dessous) n’est pas le seul élément important à relever. Explosions et bonbons Tout d’abord, arrivée d’Halloween oblige, l’évènement annuel de la Sanssaint présent dans la plupart des jeux Blizzard (disponible dans World of Warcraft et Overwatch et le 24 octobre dans Hearthstone) a débuté dans HoTS. Cela se traduit par de nouveaux skins thématiques à acheter ou à récupérer dans des coffres dont le contenu est d’ailleurs temporairement adapté pour augmenter les chances de tomber dessus. Faire des parties durant l’évènement (jusqu’à la semaine du 13 novembre) permet également de récupérer du contenu cosmétique unique via des quêtes dédiées. Heroes of the Storm ne supporte plus Windows XP et Windows Vista Ensuite, on relèvera des modifications d’équilibrage variées avec notamment des reworks importants pour Zul’Jin et Muradin à base de quêtes de base. Enfin, au milieu de classiques corrections de bugs (interface, héros, visuels…) et rotation de cartes, on relèvera l’arrêt complet du support du jeu pour Windows XP et Windows Vista. Si vous n’êtes toujours pas sur Windows 8 ou Windows 10, vous ne pourrez donc plus lancer Heroes of the Storm à partir de cette mise à jour. Crédits Photos : Blizzard

Une nouvelle interface web plus moderne et riche pour Google Agenda

Une nouvelle interface web plus moderne et riche pour Google Agenda

Google met régulièrement à jour ses services web, mais il était temps de dépoussiérer Google Agenda. C’est désormais chose faite avec une mise à jour qu’il est possible de tester dès à présent depuis l’interface web en cliquant en haut à droite sur “Nouvelle version”. Bien entendu, il est possible ensuite via la roue crantée, toujours en haut à droite, de revenir à l’ancienne mouture. Mais alors, quoi de neuf au menu ? Une interface bien plus moderne et épurée Impossible tout d’abord de ne pas relever l’affichage différent et plus épuré à base de cases, texte, mini-agenda et dates plus larges. La barre de recherches se voit également remplacée par une simple icône et globalement l’ensemble gagne en légèreté et simplicité d’utilisation, que cela soit en vues jour, semaine, mois ou année. Ces vues sont d’ailleurs désormais regroupées dans un menu déroulant. Ce dernier propose d’ailleurs d’afficher ou non les week-ends et évènements refusés. Google Agenda s’améliore, surtout pour les pros La création d’un évènement est également améliorée, tant au niveau de l’interface bien moins lourde, que du côté des nouvelles fonctionnalités. Ces dernières parleront surtout aux professionnels avec par exemple l’ajout de détails sur une salle de réunion, de liens hypertextes vers des documents ou encore l’affichage côte à côte de plusieurs agendas en vue jour pour les comparer d’un coup d’oeil. Source : Google
Crédits Photos : Capture d'écran

Warhammer: Vermintide 2 dévoile son contenu et ses nouveautés

Warhammer: Vermintide 2 dévoile son contenu et ses nouveautés

Fin août dernier, le développeur Fatshark dévoilait l’arrivée prochaine de Warhammer: Vermintide 2. Aujourd’hui, via une vidéo de gameplay notamment, il est enfin l’heure d’avoir les premiers détails de cette suite, qui arrivera sur PC en début d’année prochaine sans plus de précision. Plus de contenu et des changements importants Sans surprise, le coeur du jeu ne changera pas. Il sera toujours question d’un FPS en coopération dans l’univers de Warhammer où jusqu’à 4 joueurs en ligne devront se frayer un chemin parmi des hordes d’ennemis à la force des armes et de la magie. Sauf que dans ce nouvel opus, dont le nom est d’ailleurs plus simple que son grand frère, il y aura plus de contenu. Tout d’abord, les 5 héros disponibles pourront cette fois embrasser un total de 15 carrières qui influenceront leur apparence et leurs capacités, talents et armes. De quoi varier un peu les plaisirs, tandis qu’un système de progression via des arbres de talents sera de la partie pour motiver les joueurs et que le système de loot (armes, nouvelles quêtes consommables qui proposent des scénarios uniques, chapeaux ou encore matériaux) a été amélioré. Enfin, de nouvelles cartes seront de la partie et surtout il sera enfin possible de taper et trancher autre chose que des Skaven, puisque le Chaos sera également de la partie pour une alliance aussi sombre que dangereuse. Warhammer: Vermintide 2 est déjà disponible en précommande sur Steam jusqu’au 26 janvier avec 10% de réduction sur son prix normal de 27,99 euros. Une édition collector avec l’OST et quelques bonus cosmétiques est également proposée. Warhammer: Vermintide 2 – Trailer de gameplay Crédits Photos : Fatshark

Google Maps n’a plus les pieds sur Terre et permet de visiter le système solaire

Google Maps n’a plus les pieds sur Terre et permet de visiter le système solaire

Si Google Maps a dernièrement proposé des améliorations très terre à terre (trouver une place de parking, partager sa position en temps réel…etc.), le service de cartographie n’en oublie pas de lever le nez en l’air. En témoigne en effet le dernier ajout : la possibilité de visiter une douzaine de planètes et autres astres de notre système solaire grâce au travail de la sonde Cassini. En attendant d’aller vraiment sur Mars Mars, Vénus, Mercure ou encore des lunes comme Titan, Europe ou encore Cérès peuvent ainsi être survolées en quelques clics et mouvements de molette de souris pour en savoir plus sur les lieux cartographiés jusqu’ici. On relèvera également la présence de la Station Spatiale Internationale pour observer la Terre comme si vous y étiez. Google Maps a la tête dans les étoiles Pour démarrer votre voyage dans l’espace en partant de notre planète bleue, c’est par ici. Sinon, rendez-vous sur le service, dézoomez au maximum et cliquez sur “Satellite” en bas à gauche. Crédits Photos : Google

Paris Games Week 2017 : les mesures de sécurité du salon

Paris Games Week 2017 : les mesures de sécurité du salon

Depuis les événements honteux (bagarres, débordements) de la Paris Games Week 2013 à cause d’une distribution gratuite (mais limitée) du pack collector à 200 euros de Call of Duty : Ghosts, l’image du salon parisien a fortement été entachée (notamment à cause de la diffusion massive d’une vidéo montrant une violente altercation entre le fameux vigile “Moïse” et un jeune visiteur). #PGW is coming! ???????? pic.twitter.com/Dum2NJDpin — Paris Games Week (@ParisGamesWeek) 5 octobre 2017 Si le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (S.E.L.L) a tenté d’améliorer son laxisme les années suivantes, l’organisateur annonce un renforcement important de la sécurité pour la Paris Games Week 2017 (événement qui aura lieu du 1er au 5 novembre prochain au Parc des expositions de la porte de Versailles), ainsi que la mise en place d’un numéro spécial pour renseigner le public et répondre à toutes ses questions. Le S.E.L.L et ses garanties de sécurité pour la Paris Games Week 2017 Avec plus de 80.000 m² dédiés aux visiteurs et aux exposants pour la huitième édition de la Paris Games Week, le S.E.L.L s’attend évidemment a une hausse des visiteurs (la fréquentation globale de la Paris Games Week avait atteint les 310 000 personnes en 2016) et promet donc une sécurité à la hauteur des enjeux. Les visiteurs et leurs sacs seront systématiquement contrôlés et passés aux détecteurs de métaux. Les sacs trop volumineux et les bagages seront interdits d’accès. Une fouille des véhicules aléatoire sera mise en place. Une communication spécifique sera menée pour inciter les visiteurs à venir sur le salon sans sac à dos et à tenir compte du temps nécessaire aux opérations de sécurité pour accéder au salon Les cosplayeurs devront s’abstenir de venir sur le salon avec des répliques réalistes d’armes à feu. Comme chaque année, un vestiaire sera mis à leur disposition pour se changer à l’entrée du Hall 1
Les médias devront anticiper le contrôle de leur identité et la fouille systématique de leurs équipements à leur entrée sur le salon. Ils disposeront d’une entrée dédiée pour faciliter ce processus Une vigilance particulièrement accrue sera exercée sur la phase de montage où tous les membres des équipes chargées de la construction du salon seront munis de badges nominatifs avec photo qui permettront une identification immédiate Des équipes cynophiles (chiens spécialisés dans la détection d’explosifs) seront déployées sur le salon Crédits Photos : S.E.L.L

Being Mary Jane : un film en 2018 pour conclure la série

Being Mary Jane : un film en 2018 pour conclure la série

La chaine américaine Black Entertainment Television a décidé de conclure Being Mary Jane avec un film après quatre années d’existence sous forme de série télévisée. Pour l’anecdote, le network BET avait d’abord prévu de diffuser le show américain comme un téléfilm avant de se rétracter au dernier moment. Le fameux long-métrage est prévu pour 2018 et devrait durer pas moins de deux heures, le temps de finaliser correctement le drama mettant en scène la vie et les petits tracas d’une femme noire célibataire de 40 ans qui présente un talk show populaire à Atlanta. Will MJ finally have it all? #BeingMaryJane returns in 2018 with a 2 hour series finale event ???????? pic.twitter.com/yYc1KnrC6r — #BeingMaryJane (@beingmaryjane) 11 octobre 2017 Rappelons que la saison 4 de Being Mary Jane s’est terminée en septembre dernier. Le casting de la série télévisée de BET est composé de Gabrielle Union (Mary Jane Paul / Pauletta Patterson), Lisa Vidal (Kara Lynch), Margaret Avery (Helen Patterson), Latarsha Rose (Dr Lisa Hudson), Aaron D. Spears (Mark Bradley), Richard Brooks (Patrick Patterson), B.J. Britt (Paum Patterson Jr), Raven Goodwin (Niecy Patterson), Richard Roundtree (Paul Patterson Jr), Stephen Bishop (David Paulk), Omari Hardwick (Andre Daniels), Michael Ealy (Justin Talbot) ou encore Ashton Holmes (Garrett). Un trailer pour Being Mary Jane Crédits Photos : BET

Star Wars : le spin-off dédié à Han Solo se trouve enfin un nom

Star Wars : le spin-off dédié à Han Solo se trouve enfin un nom

Souvent mentionné par la presse spécialisé sous le nom de Star Wars Han Solo Anthology Movie, le second film dérivé de la franchise Star Wars (après Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Edwards) a désormais un nom officiellement validé par les équipes de Disney. Dans une vidéo, diffusée sur le réseau social Twitter, visant à remercier les équipes du film, Ron Howard a indiqué que la réalisation de ce dernier avance vite (la photographie principale est terminée) et qu’il faut désormais l’appeler Solo : A Star Wars Story. Hey #Twitterville we just wrapped production so here’s a special message #StarWars pic.twitter.com/8QJqN5BGxr — Ron Howard (@RealRonHoward) 17 octobre 2017 Le sous-titre “A Star Wars Story” sera donc visiblement la norme pour les spin-off de la licence Star Wars. Pour mémoire, le long-métrage réalisé par Ron Howard (depuis le départ de Phil Lord et Chris Miller) mettra en scène, entre autres, Alden Ehrenreich (Han Solo), Woody Harrelson (Beckett), Emilia Clarke, Donald Glover (Lando Calrissian), Joonas Suotamo (Chewbacca), Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge, Paul Bettany, Ian Kenny, Clint Howard et Warwick Davis. La sortie dans les salles obscures est toujours planifiée pour le 25 mai 2018. Dark Vador dans le spin-off sur Han Solo ? Alors que l’interprète du méchant dans Rogue One, Spencer Wilding, avait fermement démenti toute apparition de sa part dans un nouveau spin-off de la franchise Star Wars, plusieurs sources confirment depuis septembre dernier que l’armure de Dark Vador, le célèbre seigneur Sith de la saga créée par George Lucas, aurait été aperçue sur le tournage du spin-off consacré à la jeunesse de Han Solo. Sa présence dans ce second film dérivé pourrait cependant se résumer à un simple caméo.