Heroes of the Storm : Chacal et la Sanssaint sont dans la place

Heroes of the Storm : Chacal et la Sanssaint sont dans la place

Après la mise à jour 28.0 au double goût Overwatch avec l’héroïne Ana et une nouvelle carte associée, Heroes of the Storm profite aujourd’hui d’un nouveau patch avec du contenu provenant du FPS de Blizzard, mais pas que. En effet, l’arrivée de l’assassin explosif Chacal (présenté en vidéo ci-dessous) n’est pas le seul élément important à relever. Explosions et bonbons Tout d’abord, arrivée d’Halloween oblige, l’évènement annuel de la Sanssaint présent dans la plupart des jeux Blizzard (disponible dans World of Warcraft et Overwatch et le 24 octobre dans Hearthstone) a débuté dans HoTS. Cela se traduit par de nouveaux skins thématiques à acheter ou à récupérer dans des coffres dont le contenu est d’ailleurs temporairement adapté pour augmenter les chances de tomber dessus. Faire des parties durant l’évènement (jusqu’à la semaine du 13 novembre) permet également de récupérer du contenu cosmétique unique via des quêtes dédiées. Heroes of the Storm ne supporte plus Windows XP et Windows Vista Ensuite, on relèvera des modifications d’équilibrage variées avec notamment des reworks importants pour Zul’Jin et Muradin à base de quêtes de base. Enfin, au milieu de classiques corrections de bugs (interface, héros, visuels…) et rotation de cartes, on relèvera l’arrêt complet du support du jeu pour Windows XP et Windows Vista. Si vous n’êtes toujours pas sur Windows 8 ou Windows 10, vous ne pourrez donc plus lancer Heroes of the Storm à partir de cette mise à jour. Crédits Photos : Blizzard

Une nouvelle interface web plus moderne et riche pour Google Agenda

Une nouvelle interface web plus moderne et riche pour Google Agenda

Google met régulièrement à jour ses services web, mais il était temps de dépoussiérer Google Agenda. C’est désormais chose faite avec une mise à jour qu’il est possible de tester dès à présent depuis l’interface web en cliquant en haut à droite sur “Nouvelle version”. Bien entendu, il est possible ensuite via la roue crantée, toujours en haut à droite, de revenir à l’ancienne mouture. Mais alors, quoi de neuf au menu ? Une interface bien plus moderne et épurée Impossible tout d’abord de ne pas relever l’affichage différent et plus épuré à base de cases, texte, mini-agenda et dates plus larges. La barre de recherches se voit également remplacée par une simple icône et globalement l’ensemble gagne en légèreté et simplicité d’utilisation, que cela soit en vues jour, semaine, mois ou année. Ces vues sont d’ailleurs désormais regroupées dans un menu déroulant. Ce dernier propose d’ailleurs d’afficher ou non les week-ends et évènements refusés. Google Agenda s’améliore, surtout pour les pros La création d’un évènement est également améliorée, tant au niveau de l’interface bien moins lourde, que du côté des nouvelles fonctionnalités. Ces dernières parleront surtout aux professionnels avec par exemple l’ajout de détails sur une salle de réunion, de liens hypertextes vers des documents ou encore l’affichage côte à côte de plusieurs agendas en vue jour pour les comparer d’un coup d’oeil. Source : Google
Crédits Photos : Capture d'écran

Warhammer: Vermintide 2 dévoile son contenu et ses nouveautés

Warhammer: Vermintide 2 dévoile son contenu et ses nouveautés

Fin août dernier, le développeur Fatshark dévoilait l’arrivée prochaine de Warhammer: Vermintide 2. Aujourd’hui, via une vidéo de gameplay notamment, il est enfin l’heure d’avoir les premiers détails de cette suite, qui arrivera sur PC en début d’année prochaine sans plus de précision. Plus de contenu et des changements importants Sans surprise, le coeur du jeu ne changera pas. Il sera toujours question d’un FPS en coopération dans l’univers de Warhammer où jusqu’à 4 joueurs en ligne devront se frayer un chemin parmi des hordes d’ennemis à la force des armes et de la magie. Sauf que dans ce nouvel opus, dont le nom est d’ailleurs plus simple que son grand frère, il y aura plus de contenu. Tout d’abord, les 5 héros disponibles pourront cette fois embrasser un total de 15 carrières qui influenceront leur apparence et leurs capacités, talents et armes. De quoi varier un peu les plaisirs, tandis qu’un système de progression via des arbres de talents sera de la partie pour motiver les joueurs et que le système de loot (armes, nouvelles quêtes consommables qui proposent des scénarios uniques, chapeaux ou encore matériaux) a été amélioré. Enfin, de nouvelles cartes seront de la partie et surtout il sera enfin possible de taper et trancher autre chose que des Skaven, puisque le Chaos sera également de la partie pour une alliance aussi sombre que dangereuse. Warhammer: Vermintide 2 est déjà disponible en précommande sur Steam jusqu’au 26 janvier avec 10% de réduction sur son prix normal de 27,99 euros. Une édition collector avec l’OST et quelques bonus cosmétiques est également proposée. Warhammer: Vermintide 2 – Trailer de gameplay Crédits Photos : Fatshark

Google Maps n’a plus les pieds sur Terre et permet de visiter le système solaire

Google Maps n’a plus les pieds sur Terre et permet de visiter le système solaire

Si Google Maps a dernièrement proposé des améliorations très terre à terre (trouver une place de parking, partager sa position en temps réel…etc.), le service de cartographie n’en oublie pas de lever le nez en l’air. En témoigne en effet le dernier ajout : la possibilité de visiter une douzaine de planètes et autres astres de notre système solaire grâce au travail de la sonde Cassini. En attendant d’aller vraiment sur Mars Mars, Vénus, Mercure ou encore des lunes comme Titan, Europe ou encore Cérès peuvent ainsi être survolées en quelques clics et mouvements de molette de souris pour en savoir plus sur les lieux cartographiés jusqu’ici. On relèvera également la présence de la Station Spatiale Internationale pour observer la Terre comme si vous y étiez. Google Maps a la tête dans les étoiles Pour démarrer votre voyage dans l’espace en partant de notre planète bleue, c’est par ici. Sinon, rendez-vous sur le service, dézoomez au maximum et cliquez sur “Satellite” en bas à gauche. Crédits Photos : Google