God Eater 3 : la chasse aux Aragamis va bientôt faire son retour

God Eater 3 : la chasse aux Aragamis va bientôt faire son retour

Plusieurs années se sont désormais écoulées depuis la dernière bataille se déroulant dans God Eater 2 : Rage Burst. La Terre n’est plus rien, la vie humaine ne semble plus être là et les terribles Aragamis continuent à faire rage à travers le monde et sèment misère et destruction. Afin de rétablir l’équilibre, de sauver le monde et surtout d’éradiquer la menace, les God Eaters (des hommes bénis ou maudits) vont devoir partir à la chasse aux Aragamis avec des armes totalement inédites. En effet, dans God Eater 3, les joueurs pourront équiper les nouveaux héros de ce nouvel opus avec des armes God Arc qui ont des implants spéciaux alimentés par des cellules Aragamis. Néanmoins, en plus de devoir vaincre les monstrueux nouveaux Aragamis, quelque chose arrive aux God Eaters et la frontière entre l’ombre et la lumière n’a jamais été aussi mince… Bandai Namco laisse entendre l’existence d’une malédiction qui lie les âmes des God Eaters… Un premier trailer pour God Eater 3 Actuellement développé pour les consoles de salon (ce qui suggère très certainement une sortie sur PS4 et possiblement sur Nintendo Switch) et prévu pour l’international, le troisième opus de la licence God Eater n’est pas officiellement daté. Gageons que l’éditeur nippon Bandai Namco décidera de communiquer sur celle-ci dans les prochains jours ou semaines avec une vidéo de gameplay. Crédits Photos : Bandai Namco

Réalité Mixte : les casques HP, Lenovo et Acer en précommande

Réalité Mixte : les casques HP, Lenovo et Acer en précommande

En avril dernier, Microsoft dévoilait la Creators Update, une mise à jour annoncée comme majeure quelques mois auparavant. Parmi les innovations, on retrouvait notamment un mode jeu, ainsi qu’une couche logicielle intitulée Mixed Reality (anciennement HoloLens). Celle-ci devait permettre le développement et l’utilisation de la réalité mixte, à la croisée de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Une technologie qui sent bon la nouveauté Les constructeurs Acer, Asus, Dell, HP et Lenovo s’étaient associés à Microsoft en tant que partenaires à cette occasion, ce qui laissait prévoir des casques de réalités similaires, aux tarifs similaires : 299 dollars. Un prix qui reflète la volonté de la firme de Redmond de démocratiser cette technologie. Les différentes API et SDK présentent dans la Creators Update laissaient par ailleurs la voie libre aux développeurs pour proposer de nouvelles applications. Quelles différences entre réalité augmentée, virtuelle et mixte ? Lorsqu’on parle de réalité mixte, on place la technologie en parallèle de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. La réalité augmentée passe par l’utilisation du monde réel pour y afficher des informations (en 2D ou 3D), avec lesquelles l’utilisateur va pouvoir interagir. Pensez à Pokémon Go, par exemple. La RA est aussi le dernier pari d’Apple, qui a largement centré le marketing de l’iPhone X autour de cette technologie. Une représentation de la réalité augmentée sur l’iPhone X La réalité virtuelle, au contraire, plonge son utilisateur dans un monde modélisé en trois dimensions. C’est le nouveau gagne-pain de Sony notamment, avec son casque PlayStation VR qui vient de bénéficier d’une mise à jour mineure, mais aussi d’Oculus et son casque Rift, entreprise acquise par Facebook. Lorsqu’on parle de réalité virtuelle on s’adresse, à l’heure actuelle en tout cas, à des particuliers et notamment à des joueurs, plutôt qu’à des professionnels. Entre Skyrim VR, Fallout 4 VR et DOOM VFR, l’éditeur Bethesda est le fer de lance de cette tendance sur PS4 et PC — à défaut de proposer des jeux innovants. La réalité mixte est elle plus proche de la réalité augmentée que de la réalité virtuelle. À la différence de la réalité augmentée, la réalité mixte insère des objets de synthèse dans l’environnement réel, objets avec lesquels l’utilisateur peut interagir. Des lunettes sont indispensables pour l’utiliser, et si Microsoft réserve ses HoloLens aux professionnels et aux développeurs, les constructeurs Acer, Asus, Dell, HP et Lenovo proposeront tous des casques à un tarif bien plus abordable. Une configuration minimale accessible Ce n’est pas tout d’avoir un casque de réalité mixte, encore faut-il pouvoir l’utiliser au mieux de ses capacités. Par chance, la technologie de Microsoft disponible depuis avril n’est pas des plus gourmandes, et un ordinateur de bureautique classique pourra s’en accommoder : un processeur Intel Core i3 Desktop, 8 Go de mémoire vive et au minimum un GPU Intel HD Graphics 620 permet d’en profiter. Le casque de RA d’Acer, disponible mi-octobre Cela ne veut pas dire qu’une configuration plus poussée ne sera pas utile, bien au contraire : un GPU plus puissant tel qu’une Nvidia GTX 1070 offrira de meilleures performances, tout comme un processeur de meilleur calibre. À l’heure actuelle, trois constructeurs proposent leur casque de réalité mixte : Lenovo avec le Explorer ainsi qu’Acer et HP. Au début du mois d’octobre, le Samsung Odyssey devrait également être annoncé. Les casques présentent peu ou prou tous la même fiche technique : un champ de vision à 95°, une résolution de 2880 x 1440 pixels, un taux de rafraichissement de 60 Hz (HDMI 1.4) et 90 Hz (HDMI 2.0) et la connectivité habituelle : entrée 3.5 mm audio jack, sortie HDMI 1.4/2.0, USB 2.0 et Bluetooth 4.0 pour les accessoires, dont les manettes. Trois d’€.entre eux sont déjà disponibles chez Fnac, à partir de 399€. Précommander

Nintendo : le cours de l’action impressionne grâce à la Switch

Nintendo : le cours de l’action impressionne grâce à la Switch

Suite à l’échec de la Nintendo Wii U et malgré son trésor de guerre financier, la firme de Kyoto était dans une mauvaise situation, permettant d’ailleurs à Sony de s’imposer encore plus avec la PS4 alors que Microsoft avait encore du mal a mettre en avant la Xbox One. Décrié et traîné dans la boue par certains fans et spécialistes pendant de nombreux mois, Nintendo a surpris son monde et a réalisé une véritable “remontada” avec la Nintendo Switch. Le succès étant total et dans une envie d’éviter les fameuses ruptures de stock à Noël durant le mois de décembre, le géant japonais a récemment passé la production de Nintendo Switch à deux millions d’exemplaires par mois avec pour objectif d’atteindre les 20 millions d’unités avant la fin de l’année fiscale, alors que celui-ci était d’abord fixé à 13 millions de consoles vendues. Le marché chinois pourrait potentiellement aider le constructeur nippon a écouler rapidement ses stocks pour gagner le pari. Les actionnaires et les investisseurs sont convaincus de l’augmentation de la production de la Nintendo Switch Historique. Les actions de Nintendo viennent d’atteindre leur plus haut cours depuis mars 2008. Avec une augmentation de 3% depuis la fin de la semaine dernière et une augmentation totale de 77% depuis le début de l’année, l’action Nintendo a clairement atteint un niveau qui n’avait pas été connu depuis l’époque de la Wii. Il est évident que l’annonce du passage de la production de la Nintendo Switch à deux millions d’unités par mois a fortement boosté le cours de l’action Nintendo. Crédits Photos : Nintendo

UE Boom 2 : 50% de remise sur l’enceinte sans-fil

UE Boom 2 : 50% de remise sur l’enceinte sans-fil

On ne présente plus Ultimate Ears et sa fameuse série des UE Boom, enceintes Bluetooth qui dégagent un son impressionnant pour un appareil au format très réduit. Ultimate Ears s’est fait un nom dans l’univers audio notamment grâce à ses excellents intra-auculaires célébrés de toutes parts par les audiophiles et les professionnels en situation de monitoring. Étanche, très autonome et puissante Plus tournées vers le grand public, l’UE Boom 2 est la sœur cadette de l’enceinte du même nom qui avait été primée autant pour son design simpliste que pour ses capacités, ce qui en faisait une des meilleures options du marché. L’enceinte offre un son diffusé à 360 degrés, capable de remplir des pièces sans pousser sur le volume. Étanche et résistante aux chocs, elle est certifiée IPX7 et peut être immergée jusqu’à 30 minutes à 1 mètre de profondeur. Gadget audio par excellente des baroudeurs, l’enceinte accuse une grosse autonomie de 15 heures et une portée du signal Bluetooth jusqu’à 30 mètres. L’application PartyUp d’Ultimate Ears permet de connecter plusieurs enceintes en même temps, jusqu’à un maximum de 50 (il vous faudra beaucoup d’argent, ou beaucoup d’amis). En solution audio nomade, c’est un choix qui ne nécessite pas intense réflexion. Profiter de cette offre Crédits Photos : Ultimate Ears