Assassin’s Creed Origins : les configurations PC se dévoilent

Assassin’s Creed Origins : les configurations PC se dévoilent

Avec Assassin’s Creed Origins, les joueurs vont voyager en Égypte ancienne, époque de grandeur et d’intrigues, afin de percer les secrets et les mythes des origines de la Confrérie des Assassins. A l’approche de la sortie du jeu, Ubisoft dévoile les configurations de la version PC. Configuration minimale  OS : Windows 7 SP1, Windows 8.1, Windows 10 (versions 64 bits uniquement) Processeur : Intel Core i5-2400s à 2,5 GHz ou AMD FX-6350 à 3,9 GHz ou équivalent Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 660 ou AMD R9 270 ( 2048 MB VRAM avec Shader Model 5.0 ou supérieur) RAM : 6 Go Preset vidéo 720p : le plus bas Configuration recommandée OS : Windows 7 SP1, Windows 8.1, Windows 10 (uniquement versions 64 bits) Processeur : Intel Core i7- 3770 @ 3,5 GHz ou AMD FX-8350 @ 4,0 GHz Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 760 ou AMD R9 280X (3 Go VRAM avec Shader Model 5.0 ou supérieur) RAM : 8 Go Preset vidéo: élevé Assassin’s Creed Origins : des niveaux de difficulté pour la première fois A la surprise générale, Assassin’s Creed Origins possédera des niveaux de difficulté… à cause de la complexité et l’approche de ce nouvel opus qui se démarque énormément des précédents jeux de la licence. Interrogé par Games Radar, Ashraf Ismaïl, réalisateur du titre, s’est exprimé à ce sujet : “Certaines personnes jouent pour le contexte historique, certaines personnes pour le récit, certaines pour le jeu et ce que nous avons ressentis en approfondissant le défi à l’intérieur du jeu, c’est que nous alimentons une partie du public, mais pas d’autres. Il y a une plus grande courbe de difficulté, et les ennemis sont plus agressifs. C’était une étape naturelle pour nous de penser : bien, donnons leur des réglages différents.“ Crédits Photos : Ubisoft

Divorce : un teaser et une diffusion d’ici 2018 pour la deuxième saison

Divorce : un teaser et une diffusion d’ici 2018 pour la deuxième saison

La série Divorce de HBO avec la comédienne Sarah Jessica Parker raconte l’histoire de Frances, une mère de famille new-yorkaise qui va chercher à divorcer de son mari (bien que ce dernier ne l’entende pas de cette façon), tout en recommençant sa vie avec l’aide de ses amies Dallas et Diane. Lancé durant l’automne 2016, la show comique de Sharon Horgan arrive à séduire rapidement les téléspectateurs américains ainsi que la presse au point que les audiences dépassent les attentes de HBO. Le network américain n’a donc pas hésité a reconduire la série télévisée Divorce pour une deuxième saison. Elle sera officiellement diffusée en 2018. Le casting du show est composé de Sarah Jessica Parker (Frances), Thomas Haden Church (Robert), Molly Shannon (Diane), Talia Balsam (Dallas), Tracy Letts (Nick), Sterling Jerins (Lila), Charlie Kilgore (Tom), Jermaine Clement (Julian Renaut), Yul Vazquez (Graig), Keisha Zollar (Grace), Alex Wolff (Cole Holt), Dean Winters (Tony Silvercreek), Jeffrey DeMunn (Max Brodkin), Jorge Chapa (Sebastian), Danny Garcia (Gabriel) et Becki Newton (Jackie). Un premier teaser pour la saison 2 de Divorce Crédits Photos : HBO

Raising Dion : une future série de super-héros atypique à venir sur Netflix

Raising Dion : une future série de super-héros atypique à venir sur Netflix

Vous aimez bien les histoires de super-héros mais vous en avez assez de leur traitement souvent formaté dans les séries et les films ? Raising Dion pourrait vous intéresser. Basé sur un court-métrage (visible en fin d’article) et un comic du même nom de Dennis Liu, il s’agira d’une série Netflix en 10 épisodes à venir prochainement. Une histoire de super-héros sous un angle différent Dans Raising Dion, le scénario s’intéresse surtout à Nicole, une mère célibataire afro-américaine dont le jeune fils, Dion, possède de mystérieux pouvoirs qui ne cessent de changer. Et pour ne rien simplifier, elle va devoir le protéger de personnes qui souhaitent exploiter les capacités du petit garçon qui va donc devoir rester discret. Pour l’aider dans sa tâche, elle va se faire aider de Pat, le meilleur ami de son mari décédé. Netflix : les prix de certains abonnements vont augmenter en France Ce dernier, Mark, sera incarné dans la série par Michael B. Jordan (Friday Night Lights) qui fera également office de producteur exécutif via Outlier Society Productions. On relèvera également le nom de Michael Green (American Gods, Logan) à la production et le fait que le show sera dirigé par Carol Barbee (productrice de UnREAL ou encore Touch). Elle écrira également le premier épisode que Dennis Liu réalisera. Ce dernier déclare d’ailleurs : “J’ai commencé ce projet il y a bien des années parce que je voulais voir une représentation plus diversifiée au cinéma et à la télévision et je suis excité de m’associer avec Netflix et MACRO, que je sais partagent cet engagement. Plus que jamais, nous avons besoin de plus d’histoires racontées depuis des points de vue différents et mon espoir avec Raising Dion est de créer une expérience cinématographique pour toutes les familles qui élèveront les esprits et feront rire et pleurer.” Raising Dion Source : Netflix
Crédits Photos : Dennis Liu

Replicas : un trailer où Keanu Reeves joue avec les limites de l’éthique et de la science

Replicas : un trailer où Keanu Reeves joue avec les limites de l’éthique et de la science

Attention. Si vous appréciez aller voir un film sans savoir de quoi celui-ci parle, ne regardez pas le trailer (et ne lisez pas cette news) sur Replicas. La bande-annonce dévoile en effet ce qui semble être le principal plot twist du long-métrage qu’il est assurément plus agréable de découvrir par surprise sur place. Toujours plus de bandes-annonces qui dévoilent tout Porté par Keanu Reeves (John Wick, Matrix), le film de Jeffrey Nachmanoff (Traitor), suit William Foster, un neuro-scientifique sur le point de réussir à transférer la conscience humaine dans un ordinateur quand sa femme (Alice Eve de Star Trek) et ses trois enfants sont tragiquement tués dans un accident de voiture. Aidé par son collège Ed (incarné par Thomas Middleditch de Silicon Valley) l’homme va alors secrètement créer des clones de sa famille. En plus de se trouver dans l’illégalité, le scientifique va devoir choisir qui sacrifier car il ne peut ramener “à la vie” que 3 membres sur 4. Reeves fera également office de producteur aux côtés de Stephen Hamel (Passengers) à qui l’on doit cette histoire, adaptée par Chad St. John (La chute de Londres). Le film n’a pas encore de date de sortie. Replicas – Trailer Crédits Photos : Capture YouTube