Playerunknown’s Battlegrounds passe la barre des 10 millions d’exemplaires vendus

Playerunknown’s Battlegrounds passe la barre des 10 millions d’exemplaires vendus

Inarrêtable ! Playerunknown’s Battlegrounds de Brendan Greene (directeur créatif) est tout simplement inarrêtable ! Énième jeu de type battle royale au moment de sa sortie durant le mois de mars dernier sur Steam en early access, PUBG a rapidement suscité une intrigue forte, notamment grâce à de nombreux streamers. Quelques mois plus tard, le succès est toujours là, une version Xbox One arrive d’ici la fin de l’année (sachant qu’une version PS4 est également en projet) et surtout le titre du studio Bluehole a récemment atteint les 10 millions de ventes. Un record impressionnant pour un jeu uniquement disponible sur PC en accès anticipé. 10 MILLION SOLD! Never did I think we would reach such a number! Thank you all for your continuing support of the @PUBATTLEGROUNDS team <3 — PLAYERUNKNOWN (@PLAYERUNKNOWN) 5 septembre 2017 Playerunknown’s Battlegrounds bat Dota 2 sur Steam D’ailleurs, dernièrement, Playerunknown’s Battlegrounds avait encore attiré les projecteurs sur lui en détrônant le MOBA phare de Valve sur Steam en termes de rassemblement de joueurs. En effet, avec 877 844 joueurs pour PUBG contre 838 519 pour Dota 2, le jeu de tir de Bluehole a envoyé un message clair et précis à la concurrence malgré son statut de jeu en early access. Rappelons néanmoins que Dota 2 rassemble souvent plus d’un million de joueurs, mais PUBG se rapproche doucement mais surement d’un tel chiffre. Il avait déjà détrôné Counter-Strike : Global Offensive le temps d’une nuit. #1 on @steam_games! Thank you all, once again, for the continuing support you are showing the #PUBG team <3 pic.twitter.com/aBPkP5O2Qg — PLAYERUNKNOWN (@PLAYERUNKNOWN) 27 août 2017 Crédits Photos : Bluehole

Pokémon : la version Nintendo Switch est évoquée par Tsunekazu Ishihara

Pokémon : la version Nintendo Switch est évoquée par Tsunekazu Ishihara

Le PDG de The Pokémon Company, à savoir Tsunekazu Ishihara, a accordé une interview au média économique Bloomberg afin de parler de la licence Pokémon. Il a notamment donné sa vision des choses concernant les possibilités qu’offre la nouvelle console de Nintendo pour le prochain opus de la licence : “Avec la Switch, nous voyons l’opportunité de créer un jeu Pokémon en exprimant davantage notre potentiel. Cela en fait une plateforme extrêmement importante. Actuellement nous développons pour des écrans de 7 à 8 pouces, mais sur une télévision haute définition vous pouvez rendre un monde complètement différent en termes de graphismes et de sons.” Il termine ensuite en indiquant : “Jusqu’à présent les titres étaient faits pour une personne, mais à présent vous pouvez aller à la maison et jouer avec tout le monde ; comment est-ce qu’on aborde cela, et comment nous assurer que cela ne sera pas compliqué ?” Tsunekazu Ishihara parle PvP et échanges pour Pokémon Go Dans son entrevue avec Bloomberg, Ishihara-san annonce clairement vouloir des échanges et du PvP dans Pokémon Go afin d’améliorer l’expérience de l’application afin de satisfaire au mieux les joueurs : “Nous avons accompli seulement 10% de ce que Pokémon Company et Niantic veulent mettre en place. A l’avenir, nous devrons inclure des fonctionnalités fondamentales de la série telles que l’échange de Pokémon et les batailles en joueur contre joueur.” Celui-ci annonce également vouloir attribuer un Pokémon à une région en fonction de son type : “Selon le lieu, Il y a plusieurs Pokémon avec différentes caractéristiques (ndlr : dans les jeux). Donc que faisons nous avec ces Pokémon et le monde réel ? L’idée est d’avoir des Pokémon de type glace dans des régions à climat froid, mais cela voudrait dire que les personnes vivant sur une île tropicale ne seraient pas en mesure de les attraper. Donc nous réfléchissons toujours à trouver le bon équilibre entre game design, comment nos Pokémon devraient exister, et comment les joueurs se positionnent en termes de collection.“ Crédits Photos : The Pokémon Company

Humble Mobile Bundle : 9 jeux Android français pour 4 euros

Humble Mobile Bundle : 9 jeux Android français pour 4 euros

Le site Humble Bundle multiplie toujours plus les offres intéressantes et au milieu des bundles de jeux (dont un avec Verdun, Samorost 3 ou encore Warhammer: End Times – Vermintide), de livres ou encore de logiciels, il est ici question de jeux mobiles Android créés en France. En effet, comme son nom l’indique le Vive La Humble Mobile Bundle vous propose de donner à manger à votre smartphone ou à votre tablette tout en soutenant l’industrie à domicile ainsi que l’ONG Action Contre la Faim pour la somme de votre choix. 9 jeux pour un prix dérisoire Nous ne connaissons pas l’intégralité des 9 jeux proposés, mais rien que pour les excellents A Normal Lost Phone et Out There : Ω Edition vous auriez tort de passer votre chemin. Comme souvent, 3 paliers sont proposés : Pour 1 euro ou plus, repartez avec Mechanic Escape, Pang Adventures et unWorded Pour 4,06 euros ajoutez à cela OK Golf, Sanitarium et Out There : Ω Edition Pour 4,21 euros enfin, s’ajoutent Gobliiins Trilogy, A Normal Lost Phone et Dungeon Rushers (et son OST) Pour plus d’infos sur les jeux et éventuellement ouvrir votre portefeuille, c’est là. L’offre est valable jusqu’au 18 septembre prochain. Crédits Photos : Mi-Clos Studio

Les Kindle reconditionnés à 49 euros seulement

Les Kindle reconditionnés à 49 euros seulement

Les liseuses ont changés nos rapports physiques ainsi qu’économiques aux livres et continuent de le faire ; dans une autre perspective, elles soutiennent une écologie responsable en promouvant le numérique plutôt que l’impression sur papier. Amazon, dans le même état d’esprit, reconditionne ses produits et les proposes certifiés à un prix promotionnels. Un Kindle à petit prix Les liseuses Kindle s’améliorent et se diversifient avec les années, mais le modèle le plus simple fait exactement ce qu’on lui demande : livre numérique. Plus fin et plus léger que la précédente génération et disponible en noir ou en blanc, le Kindle d’Amazon offre un écran tactile pour interagir avec les livres et se lit ainsi comme une véritable page papier. Parmi les avantages les plus évidents, on note la possibilité de stocker des milliers d’ebooks dans sa mémoire (3,5 millions, dont 25 000 en français), une légèreté étonnante (167 grammes seulement sur la balance) et une batterie endurante. Sans passer par la case recharge, le Kindle peut tenir des mois entiers en veille et plusieurs semaines en utilisation (à condition que le mode Avion soit activé). Son écran e-ink sans reflets, même en plein soleil, permet de lire en toutes situations, tandis que son OS simpliste permet de lire sans distractions et risques d’être interrompu par une alerte e-mail ou une notification push. La mention “reconditionné” ne doit pas faire peur, les appareils sont contrôlés et certifiés conformes par Amazon avant de les remettre à la vente et sont pour la plupart issus des retours de commandes. -23% Kindle Reconditionné Certifié, écran tactile 6" (15,2 cm) antireflet, Wi-Fi (Blanc) – Avec Offres spéciales de Amazon EUR 64,99 EUR 49,99 Acheter sur Amazon

Young Sheldon : un trailer spécial rentrée pour le spin-off de The Big Bang Theory

Young Sheldon : un trailer spécial rentrée pour le spin-off de The Big Bang Theory

Prévue pour le 2 novembre prochain sur le network CBS, la série télévise Young Sheldon, spin-off du célèbre show The Big Bang Theory, suivra l’enfance de Sheldon Cooper, personnage qui se considérera plus tard comme le plus brillant physicien et la personne la plus intelligente au monde. Pour faire patienter les fans et à l’occasion de la rentrée scolaire, une très courte bande-annonce dévoile l’entrée de Sheldon au lycée à l’âge de 9 ans. Le casting de Young Sheldon est composé de Iain Armitage (le jeune Sheldon Cooper), Jim Parsons (le vieux Sheldon Cooper/narrateur), Zoe Perry (Mary Cooper, la mère de Sheldon), Lance Barber (George Cooper), Raegan Revord (Missy Cooper, la jumelle de Sheldon), Montana Jordan (George Cooper, le frère de Sheldon) et Annie Potts (Meemaw, la grand-mère de Sheldon). Le nouveau trailer de Young Sheldon Crédits Photos : CBS

L’essentiel des bons plans de ce mardi

L’essentiel des bons plans de ce mardi

Les meilleures offres Depuis hier matin 10h et jusqu’au 18 septembre, SOSH propose un forfait illimité avec 40 Go de data à 10 euros par mois seulement pendant un an. Forfait illimité Appels/SMS/MMS + 40 Go — 9€99 chez SOSH Montre GPS pour la course à pied, la Garmin Forerunner 25 est à la fois complète, compacte, intuitive et accessible. Calcul de la distance parcourue, de l’allure, de la fréquence cardiaque, des calories brûlées… Si c’est le genre de fonctions qu’il vous faut impérativement avant de commencer un entraînement sportif mais que vous n’êtes pas prêt à dépenser plus d’une centaine d’euros la montre a de quoi retenir votre attention. Garmin Forerunner 25 — 129€ 99€ chez Boulanger Réputé pour un son à la fois naturel, détaillé et équilibré, le Sennheiser HD 598 SR offre des performances bien au-delà de sa gamme de prix. Avec une réponse en fréquence de 10 Hz à 28 000 Hz et une impédance de 23 Ω, il ne sera pas nécessaire d’avoir un ampli-casque pour en profiter réellement. Il possède un câble en cuivre OFC de 3m avec un jack de 6,35mm et un second câble de 1,2 m avec une fiche jack 3,5mm, pouvant ainsi se brancher aussi bien sur un ampli que sur la prise jack de votre PC/baladeur MP3. Sennheiser HD 598 SR — 229€ 119€ sur Amazon High-Tech Clé USB 3.1 SSD SanDisk Extreme Pro 128 Go — 115€ 89€ sur Amazon microSDHC SanDisk Extreme 32 Go + Adaptateur SD — 21€ 18€ sur Amazon Routeur TP-Link Archer C1200 — 64€ 38€ sur Amazon Barre de son Sony HT-RT3 Surround 5.1 (Bluetooth, NFC) — 330€ 149€ sur Amazon Bracelet connecté Polar M400 — 119€ 104€ sur Amazon Clé USB 3.0 Sandisk Ultra Fit 128 Go — 62€ 45€ sur Amazon Opérateurs Fibre 100 Mo/s — 10€/mois chez RED by SFR Forfait illimité Appels/SMS/MMS + 30 Go — 10€/mois chez RED by SFR

La sonde Voyager 1 fête ses 40 ans loin, très loin de la Terre

La sonde Voyager 1 fête ses 40 ans loin, très loin de la Terre

Conçues pour étudier et observer les planètes externes du système solaire, Voyager 1 lancée le 5 septembre 1977 et sa sœur jumelle Voyager 2 lancée trois semaines auparavant ont, depuis longtemps, rempli leurs missions et même bien plus. A l’origine d’un grand nombre de découvertes, les sondes jumelles ont même parfois remis en cause les théories en cours à l’époque. Voyager 1 vient de fêter les 40 ans de son départ de la Terre à plus de 20 milliards de kilomètre de sa base de lancement. Voyager 1 est l’objet humain le plus éloigné de la Terre Voyager 1 a été conçue pour explorer les planètes Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune ainsi que quelques satellites de ces planètes dont notamment Titan, la lune de Neptune. La mission de Voyager 1 a été très fructueuse en données et en observations. Nous lui devons notamment la première observation des anneaux de Jupiter ou bien encore comment fonctionne la grande tâche rouge que l’on retrouve sur Jupiter. Il y a un peu plus de 5 ans, Voyager 1 a définitivement quitté notre système solaire et continue de filer à toute allure dans le milieu interstellaire à près de 21 milliards de kilomètres de notre planète bleue. Voyager 1 n’est pas morte et collecte toujours La sonde spatiale est d’une longévité surprenante et nombre de ses instruments sont toujours opérationnels et fonctionnels. Cependant, ceux-ci devront être stoppés à partir de 2025. En raison de l’éloignement du soleil, Voyager 1 ne sera effectivement plus en mesure de générer suffisamment d’énergie pour émettre. Notez que la Nasa a embarqué à bord de Voyager 1 et 2 des données sur l’Humanité dans l’hypothèse où une intelligence extra-terrestre s’emparerait de la sonde. Parmi les informations laissées par la Nasa, se trouve un message de bienvenue enregistré dans toutes les langues, des images, des sons et de la musique. Source : Communiqué de presse de la Nasa
Crédits Photos : Communiqué de presse de la Nasa

Windows 7: fait de la résistance et reste le numéro 1 des OS

Windows 7: fait de la résistance et reste le numéro 1 des OS

Régulièrement, le site Net Market Share fait le point sur les parts de marché des différents systèmes d’exploitation, et durant l’été, même si Windows 10 a connu une croissance, cette hausse est restée modérée car Windows 7 fait de la résistance. Deux ans après son lancement, Windows 10 détient désormais 27,99 %, ce qui en fait le second OS le plus installé sur les PC. Windows 7 reste numéro 1 et Windows 10 est loin de pouvoir le rattraper La première place de ce classement est détenue par Windows 7 qui parvient toujours à s’accrocher à ses 48,43 % de parts de marché. Windows 8 et 8.1 affiche 7,42 % et Windows XP parvient toujours à faire tourner 6,07 % des PC. En deux ans, le paysage des systèmes d’exploitation de bureau a bien changé, car si l’on prend les statistiques d’août 2015, Windows 8.1 représentait 15,86 %, Windows 7 environ 60,75 % et Windows XP représentait encore 13,09 % du marché. Dans l’ensemble, Microsoft a encore grignoté sur les terres de la concurrence, puisqu’en 2015 la firme de Redmond détenait 88,74 % des parts du marché dans le domaine des OS de bureau, deux ans plus tard l’entreprise détient désormais 90,37 %. Sur cette période, Apple a donc perdu du terrain et macOS passe de 7,66 % à 5,85 %. Microsoft aura un effort très important à faire, s’il souhaite remplacer Windows 7 un jour, car la stabilité et la fiabilité de l’OS sorti en 2009 semblent avoir conquis le cœur des particuliers et des entreprises, qui ne sont visiblement pas encore disposés à passer à Windows 10. Il faudra voir comment les chiffres évolueront après la sortie des prochaines Fall Creators Update.     Crédits Photos : rvlsoft

Furi : une suite n’est pas au programme

Furi : une suite n’est pas au programme

Avec pas moins de trois millions d’exemplaires écoulés dans le monde entier, Furi est un énorme succès pour The Game Bakers, le studio montpelliérains créé par deux anciens salarié d’Ubisoft, à savoir Audrey Leprince et Emeric Thoa. Ce dernier était d’ailleurs focalisé dans un premier temps dans le développement de jeux destinés aux plateformes mobiles, notamment avec la licence Squids. Malgré d’excellentes ventes, Emeric Thoa, cofondateur du studio et directeur créatif, ne veut pas tomber dans la bête surenchère avec une suite : “Furi a été pensé comme un jeu qui se suffit à lui-même et il restera ainsi. L’histoire, l’univers et tout le reste ont été pensés dans cet esprit et nous ne devons pas céder et nous en tenir à notre plan. En tant que studio, nous devons continuer de surprendre les joueurs.” #OSTgasme Furi : le meilleur de la synthwave pour soutenir les nerfs Furi : un portage sur Nintendo Switch ? Le studio The Game Bakers est totalement ouvert à l’idée d’un portage de Furi sur Nintendo Switch. Néanmoins, Emeric Thoa émet quelques réserves concernant le gameplay et le framerate qu’il requiert. Gageons que l’équipe indépendante tentera de faire quelques tests pour permettre aux fans de Nintendo de s’essayer aux boss hardcore du titre, tout en écoutant des sons de Carpenter Brut mais également de Lorn, Scattle, Danger ou encore Toxic Avenger. Crédits Photos : The Game Bakers