Amazon retire les Blu Phone de la vente à cause d’un spyware chinois

Amazon retire les Blu Phone de la vente à cause d’un spyware chinois

Vous ne connaissez peut-être pas la marque américaine BLU et pourtant, cette dernière s’est forgé un beau succès d’estime grâce à son smartphone BLU R1 HD, un téléphone low cost vendu pour la modique somme de 60 dollars sur Amazon. Cependant, la marque est au cœur d’une vive polémique puisque des spécialistes en sécurité informatique ont découvert que les smartphones en question embarquaient des spywares collectant les données de leurs utilisateurs pour les envoyer vers des serveurs chinois. Des téléphones-espions C’est lors d’une conférence donnée lors de l’évènement Black Hat que la société Kryptowire a indiqué avoir découvert que le logiciel espion Adups était installé dans les smartphones BLU. Un spyware qui se charge de collecter les messages, les contacts, les journaux d’appels ou encore les informations de localisation des smartphones en question. Des données qui étaient ensuite envoyées directement vers la Chine. Après avoir été prise la main dans le sac une première fois sur le BLU R1 HD, la firme aurait récidivé sur d’autres modèles. Amazon prend des sanctions Si Google ne semble pas réagir face à ce phénomène qui touche pourtant des téléphones sous Android, Amazon de son côté a pris des mesures drastiques en retirant tout simplement les BLU Phone de la vente sur son site américain. « Parce que la sécurité et la confidentialité de nos clients sont de la plus haute importance, tous les modèles de téléphones Blu ont été retirés de la vente sur Amazon.com jusqu’à ce que le problème soit résolu », précise le géant américain dans un communiqué. D’autres marques pourraient bientôt suivre. En effet, selon Kryptowire, de nombreux téléphones low-cost sous Android embarquent des puces Mediatek particulièrement vulnérables aux logiciels espions. Un hardware régulièrement mis à jour par le constructeur, mais pas forcément par les fabricants de smartphones. Source : The Verge
Crédits Photos : BLU Products

Titanfall 2 : une édition ultime est annoncée sur PS4, Xbox One et PC

Titanfall 2 : une édition ultime est annoncée sur PS4, Xbox One et PC

Disponible en téléchargement depuis quelques heures sur PS4, Xbox One ainsi que PC, Titanfall 2 : Edition Ultime inclut tout le contenu de la fameuse édition deluxe de Titanfall 2, qui comprend les titans Scorch Prime et Ion Prime, des peintures de guerre exclusives pour titans et d’autres bonus du genre. Les joueurs peuvent également mettre la main sur un pack de démarrage avec un accès instantané à tous les titans et à toutes les capacités tactiques de pilote, 500 jetons pour débloquer des équipements, des optimisations cosmétiques et du matériel, 10 jetons XP double et la peinture de guerre Souterrain pour la carabine R-201. Enfin, outre l’ensemble des contenus présents dans l’édition ultime de Titanfall 2, les fans ont la possibilité de télécharger gratuitement tous les DLC de Titanfall 2 sortis après le lancement du jeu. Pour mémoire, la suite de la licence de Respawn Entertainment s’appuie sur les affrontements rapides et fluides entre pilotes et titans qui ont fait la renommée du titre en proposant une expérience encore plus évoluée avec une jouabilité innovante, unique et captivante. Ce dernier propose d’ailleurs pour la première fois (suite à la demande des joueurs) un mode solo avec un scénario basé sur la relation entre un pilote et son titan. Un trailer pour Titanfall 2 : Edition Ultime Crédits Photos : Electronic Arts

iPhone 8 : de nombreux détails sur le design fuité par Apple

iPhone 8 : de nombreux détails sur le design fuité par Apple

C’est une première : les fuites sur l’iPhone 8 ne doivent leur origine ni à des insiders, ni à des analystes, mais à Apple même, qui a laissé échapper quelques fichiers avec le firmware de son enceinte HomePod. Un écran bord à bord À mesure que l’on se rapproche de la date de présentation du prochain smartphone de la marque à la pomme, les rumeurs enflent. Si dès le lendemain de la commercialisation de l’iPhone 7 d’impossibles concepts et d’inorthodoxes design fleurirent sur la toile, les dernières maquettes de l’iPhone 8 se rapprochent pourtant de la réalité. Nos confrères d’iDrop News restent les plus fidèles à l’esprit du futur terminal tel qu’il a été révélé aujourd’hui. L’icône de l’iPhone 8 utilisée par Apple Pay dans le firmware du HomePod Grâce à un tweet de Steve Troughton-Smith, on peut désormais imaginer le design final de l’iPhone 8. En fouillant les fichiers du firmware de la future enceinte HomePod d’Apple, le développeur est tombé sur l’icône utilisée par Apple Pay pour illustrer un payement. Évolution radicale, le téléphone serait doté d’un écran bord à bord et le bouton Home disparaîtrait. On le rappelle, Apple luttait il y a peu avec l’intégration de Touch ID sous le verre tactile de l’iPhone (iPhone 8 : Apple en difficulté avec le Touch ID intégré à l’écran), aussi cela pourrait signifier une réussite de la part des ingénieurs de la firme de Cupertino. Here are the two iPhone face designs for the Apple Pay payment animation glyph (the old one being a 5S) pic.twitter.com/67QxOd1Dlf — Steve T-S (@stroughtonsmith) August 1, 2017 Tap to wake et écran haute résolution Un unique biseau demeure au sein de la façade, notamment pour intégrer le capteur photo-vidéo, le capteur de luminosité ambiante, le flash et l’écouteur du téléphone. Si toutefois Apple n’a su résoudre les difficultés rencontrées avec le Touch ID, la caméra en façade pourrait répondre au besoin de déverrouillage par identification faciale ou scanner d’iris. Autre découverte de taille de Steve Troughton-Smith, la présence d’une fonctionnalité Tap to Wake qui permet d’allumer l’écran de son téléphone en deux tapes consécutives lorsque celui-ci est éteint — une fonction déjà présente sur les smartphones Android et Windows Phone. Enfin, la résolution d’écran de l’iPhone 8 serait un (grand) cran au-dessus des précédents smartphones, avec une résolution de 2436 x 1125 pour 5,8 pouces de dalle. Crédits Photos : iDrop News

UnREAL : la série de Lifetime s’offre une saison 4

UnREAL : la série de Lifetime s’offre une saison 4

Si la troisième saison d’UnREAL est attendue d’ici début 2018 (alors qu’elle aurait du être diffusée cette été), le show de la chaine américaine Lifetime a décidé de commander une quatrième saison à la surprise générale. Pas de changement à signalé du côté du staff technique, la productrice exécutive Stacy Rukeyser, qui est désormais showrunner depuis le finale de la saison 2, sera encore en poste lors de la diffusion de cette nouvelle saison. Pour mémoire, la série suit les coulisses de Everlasting, une télé-réalité de dating pour laquelle travaille Rachel Goldberg, une jeune femme dont la mission est de manipuler les candidats afin d’obtenir les rebondissements et les drames nécessaires pour que le programme reste attractif et plaise à sa productrice, Quinn King, une femme prête à tout pour que l’émission soit la plus dramatique possible. La troisième saison introduira d’ailleurs la première célibataire féminine du show. Trailer de la saison 2 d’UnREAL Crédits Photos : Lifetime