Marshall Monitor BT : le casque Bluetooth à -20% sur PriceMinister

Marshall Monitor BT : le casque Bluetooth à -20% sur PriceMinister

Les casques Marshall sont apparus sur bien des têtes en l’espace de quelques mois seulement, la réputation du fabricant d’amplis les précédant. Côté prix, c’est un peu cher sans pour autant rentrer dans la catégorie haute-fidélité, mais le casque a des atouts indéniables. Une grosse autonomie L’avantage principal du casque Marshall Monitor est son autonomie mesurée à 30 heures en sans-fil, une belle performance quand on sait que l’autonomie moyenne d’une enceinte portable tourne autour de 10 heures et qu’il en va de même, souvent à peine plus, pour les casques. Le casque est assez lourd en soit, avec 570 g sur la balance, sans câble. Ce dernier est équipé d’un kit mains-libres. Qui dit “sans-fil” dit “commande sans-fil” et donc, forcément, le casque dispose d’un bouton de commande pour effectuer différentes actions : déclencher l’appairage Bluetooth d’un appareil, avancer/reculer dans la lecture d’un morceau et des pistes d’un album, jouer et mettre en pause la musique, changer le volume et finalement, décrocher et raccrocher un appel. Robuste, pliable et isolant, le design du casque se dégage des précédents modèles de la marque pour en devenir le meilleur produit. On trouve généralement le casque version sans-fil à 249€ dans le commerce, PriceMinister le propose à 199€, soit une belle réduction de 20%. Profiter de cette offre Crédits Photos : Marshall

Le Dark Universe ajoute le Fantôme de l’Opéra et le Bossu de Notre-Dame

Le Dark Universe ajoute le Fantôme de l’Opéra et le Bossu de Notre-Dame

Il y a quelques semaines, Universal dévoilait une partie de ses plans pour son Dark Universe, son nouvel univers cinématographique qui regroupera de nouvelles versions de ses plus célèbres monstres historiques. Celui-ci sera lancé par The Mummy le 14 juin prochain et par la suite d’autres films introduiront d’autres créatures mythiques. Deux nouveaux “monstres” au casting Si l’on savait déjà que des personnages comme la Momie (Sofia Boutella), le Dr. Jekyll (Russell Crowe), Nick Morton (Tom Cruise), L’Homme Invisible (Johnny Depp) et le monstre de Frankenstein (Javier Bardem) seraient concernés, au micro de Fandom le réalisateur Alex Kurtzman a déclaré : “Nous savons que nous allons faire Frankenstein, La Fiancée de Frankenstein, Dracula, L’Etrange Créature du lac noir, Le Fantôme de l’Opera, le Bossu de Notre-Dame et l’Homme Invisible“. Universal dévoile son Dark Universe, ses monstres et son solide casting Ainsi, et même s’il ne s’agit pas véritablement de monstres dotés de pouvoirs, le Fantôme de l’Opéra et le Bossu de Notre-Dame seront présents au cinéma dans les années à venir. Reste à voir comment Universal justifiera leur présence dans cet univers surnaturel, d’autant que les plus récentes versions de ces personnages dans la culture collective sont de simples hommes déformés. Reste que les films The Phantom of the Opera de 1925 et The Hunchback of Notre Dame de 1923 étaient dans les premiers films de monstres signés Universal. À l’époque, les deux rôles étaient assurés par le même acteur, Lon Chaney. Un Dark Universe qui s’annonce massif Reste donc à voir comment tous ces personnages seront introduits et qui sera en charge de les incarner. Dans la même interview Alex Kurtzman déclare qu’il aimerait beaucoup faire venir des acteurs comme Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Charlize Theron ou encore Angelina Jolie. Crédits Photos : Universal

E3 2017 : l’événement Nintendo Spotlight ne durera qu’une trentaine de minutes

E3 2017 : l’événement Nintendo Spotlight ne durera qu’une trentaine de minutes

Alors que Nintendo ne tient plus de conférence à Los Angeles pour l’Electronic Entertainment Expo depuis 2014, le constructeur japonais a également décidé de laisser de côté son traditionnel Nintendo Direct au profit de l’événement Nintendo Spotlight prévu pour le mardi 13 juin à 18h et qui devrait être une vidéo de présentation servant à mettre en avant des nouveaux jeux pour la Nintendo Switch. Si Nintendo est habitué à faire des vidéos courtes pour présenter ses nouveautés, le Nintendo Spotlight n’échappera pas à la règle. En effet, un récent communiqué de Nintendo annonce que le live Nintendo Treehouse débutera à 9h30 du matin (heure de Los Angeles), juste après le Nintendo Spotlight pour l’E3 2017 de 9h. Cette indication fait donc comprendre que la “conférence” de Nintendo devrait durer entre 25 et 30 minutes. E3 2017 : à quoi s’attendre chez Nintendo ? Avec moins d’une heure de présentation, Nintendo devra rapidement faire le point sur des titres déjà annoncés et prévus pour très bientôt comme Splatoon 2, Arms, Mario + Rabbids Kingdom Battle, Super Mario Odyssey, Fire Emblem Warriors, Xenoblade Chronicles 2 avant de dévoiler des titres comme Super Smash Bros, Animal Crossing, Mario Party et peut-être même un nouveau F-Zero, Metroid, Kirby ou encore Advance Wars. Gageons que Nintendo essayera de surprendre son monde avec une ou deux nouvelles licences. Il n’est pas impossible que certains éditeurs tiers décident enfin d’annoncer des portages de certaines licences sur la Nintendo Switch afin de profiter des excellentes ventes de la nouvelle machine de la firme de Kyoto. Crédits Photos : Vooks.net

Android se met à jour et corrige 101 failles de sécurité

Android se met à jour et corrige 101 failles de sécurité

C’est l’heure des mises à jour pour Android ! Le système d’exploitation mobile de Google vient en effet de se mettre à jour. Une update de sécurité qui vient combler la bagatelle de 101 vulnérabilité sur les appareils Nexus et Pixel dans un premier temps. La chasse aux failles est ouverte Cette mise à jour de juin 2017 a été détaillée sur le blog officiel dédié au développement d’Android. Au programme des réjouissances, 72 failles de sécurités patchées concernent le hardware des appareils Android. 50 concernent les composants prioritaires et 22 des composants fournis par Qualcomm, Nvidia ou Mediatek comme les puces Bluetooth, les processeurs graphiques, ou encore les puces Wi-Fi. 27 de ces failles de sécurité constituaient un danger critique selon les ingénieurs de Mountain View et 27 autres des brèches sérieuses. Le software n’est pas en reste puisque des failles contenues dans les bibliothèques du système d’exploitation mobile, mais aussi dans le Media Framework ont été comblées. D’ailleurs, cette dernière était considérée comme critique, car elle permettait la prise de contrôle des appareils concernés à distance via un fichier infecté. Google se veut rassurant en précisant qu’aucune attaque exploitant cette faille n’avait été recensée. Priorité à Google Comme souvent, cette mise à jour corrective est pour le moment réservé aux appareils de chez Google. Ainsi, les Nexus 5X, 6, 6 P, 9, Player ou les appareils Pixel (Pixel, XL, C) seront servis en premiers. Les autres utilisateurs devront patienter plus ou moins longtemps en fonction de la politique de mise à jour adoptée par les différents constructeurs. Crédits Photos : Pexels