Du streaming vidéo pour Apple l’année prochaine ?

Du streaming vidéo pour Apple l’année prochaine ?

Le SVOD (service de vidéo à la demande par abonnement) attise les convoitises. Et si Netflix semble avoir de l’avance, il se pourrait bien que les choses évoluent dans les années à venir. En effet, selon CNBC, Apple semble s’intéresser au monde du streaming vidéo de près, et lancerait un service en la matière dès 2018. Un nouveau service pour Apple dès 2018 Cette stratégie pourrait s’avérer payante pour Apple, au vu de la notoriété de la marque. Sachant qu’en France Netflix séduit 1,5 millions de clients, le marché du streaming vidéo est clairement porteur. C’est notamment les contenus originaux qui se révèlent attractifs et Apple pourrait avoir des arguments en la matière au vue de ses capacités économiques. Apple doit tout de même trouver des partenaires, en nouant des accords avec des sociétés de production qui lui octroient des contenus originaux. A l’heure actuelle, les négociations sont en cours et certains désaccords sont apparus au sujet de la tarification. Apple mise sur le streaming vidéo A l’heure actuelle, Apple délivre du contenu original à ses abonnés via son offre Apple Music. Et les experts s’interrogent sur la nouvelle formule qui sera proposée par la firme américaine. S’agira-t-il de proposer l’offre de streaming vidéo via Apple Music ? Ou alors de concevoir un service complètement autonome et indépendant que l’on imagine se nommer Apple Vidéo ? En tout cas, Apple semble s’aligner sur les stratégies de ses concurrents dans le domaine du streaming vidéo tels qu’Amazon, qui lancera un contenu original à partir de la franchise « Le Seigneur des Anneaux » en streaming vidéo sur sa chaîne Prime Vidéo. Amazon compte sur sa forte notoriété pour conquérir de nouveaux abonnées et des parts de marché. La guerre du streaming pourrait donc reprendre en 2018. Crédits Photos : Flickr Jon Bragg

CMT va mettre fin à Still the King et Nashville

CMT va mettre fin à Still the King et Nashville

Alors que la saison 2 du show de Travis Nicholson, Potsy Ponciroli et Billy Ray Cyrus s’est terminée en août dernier, le network CMT ne va pas renouveler Still the King pour une troisième saison. La série suit Vernon Brownmule, un ex-chanteur à succès devenu ensuite le deuxième meilleur imitateur d’Elvis avant de se retrouver par être l’homme à tout faire d’une église. Alors qu’il se fait passer pour un nouveau pasteur, il décide de reprendre contact avec une ancienne conquête et apprendra qu’il est le père d’une adolescente âgée de 15 ans… En plus de ne pas donner une suite à Still the King, Country Music Television a aussi décidé de stopper la série télévisée Nashville à la fin de sa sixième saison qui débutera en janvier prochain. Pour mémoire, en 2016, la chaine américaine ABC avait décidé d’annuler la série avant que CMT la reprenne pour de nouvelles saisons. Dans la mesure où les audiences sont encore au rendez-vous, il n’est pas impossible qu’un autre network se décide a racheter les droits du show de Callie Khouri (Amour et Mensonges, Les Divins Secrets, Hollis & Rae, Mad Money). Une nouvelle vidéo pour la dernière saison de Nashville Crédits Photos : CMT

#OSTgasme Stranger Things : une bande-son pour mettre le monde à l’envers

#OSTgasme Stranger Things : une bande-son pour mettre le monde à l’envers

Alors que la saison 2 était sur de nombreuses lèvres ces dernières semaines, il est indéniable que la série Stranger Things rencontre un vaste succès. L’une des principales raisons qui attire les utilisateurs de Netflix vers le show est bien entendu son côté rétro années 80. Cette ambiance est bien entendu permise par les décors et costumes d’époques, mais aussi par son aspect sonore. Au-delà des nombreux morceaux de groupes connus diffusés au fil des épisodes, Stranger Things jouit également d’une bande-originale mêlant ambiance et électro à l’ancienne qui fait mouche. Composée par les Américains Michel Stein et Kyle Dixon, qui à eux deux forment le groupe S U R V I V E, l’OST de Stranger Things va bien au-delà de son thème principal. Petite sélection de pistes des saisons 1 et 2. La suppression de l’OST sur YouTube étant spécialement active, nous avons opté pour les versions Spotify. Notez également qu’il y a 2 volumes pour la saison 1 et un seul pour la saison 2, soit 3 albums pour plus de 100 pistes. Autant dire que la sélection ci-dessous ne représente qu’un tout petit bout de l’iceberg. Michel Stein et Kyle Dixon – Kids Ne démarrons donc pas avec le thème principal (largement traité plus bas ne vous en faites pas), mais plutôt avec le morceau “Kids”. Difficile à son écoute de ne pas visualiser les enfants de la série en train de vivre leur vie (faire du vélo, faire un jeu de plateau, discuter…) avant le drame, bien entendu. Michel Stein et Kyle Dixon – She’ll Kill You Durant l’écoute de l’OST pour cette chronique, rares sont les pistes qui ont aussi rapidement fait “tilt” dans nos oreilles que “She’ll Kill You” pour mériter sa place dans notre sélection. Michel Stein et Kyle Dixon – Kids Two Spécialement mélodique et variant les rythmes, “Kids Two” est agréable à écouter, tout simplement. Michel Stein et Kyle Dixon – Eleven Is Gone Place à “Eleven is Gone”, une piste que l’on pourra définitivement qualifier de planante et déprimante. Michel Stein et Kyle Dixon – Soldiers Très différente du reste de l’OST, “Soldiers” est spécialement efficace grâce à ses notes très aiguës et dissonantes. Michel Stein et Kyle Dixon – Escape En fan de synthwave, impossible de ne pas citer “Escape” dans cette minuscule sélection tant cette piste s’approche du genre. Bonus : des remix du thème principal par milliers Crédits Photos : Netflix

Dans Rampage, The Rock s’est cru dans Mega Shark vs Giant Octopus

Dans Rampage, The Rock s’est cru dans Mega Shark vs Giant Octopus

What. The. Fuck. Voilà ce qui devrait normalement être votre première réaction devant la bande-annonce de Rampage, le prochain film de Brad Peyton (San Andreas). Même si elle ne le précise pas, il s’agit bien d’une adaptation sur grand écran du jeu vidéo d’arcade du même nom de 1986 où le joueur pouvait prendre le contrôle de monstres géants. Gros rencontre plus gros Porté par Dwayne “The Rock” Johnson (Fast and Furious ou encore prochainement dans Jumanji), le film ne fera visiblement pas dans la dentelle comme le prouve également le synopsis officiel : Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Pas étonnant qu’il se soit pris d’affection pour George, adorable gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Mais suite à une expérience génétique catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable. Et il n’est pas le seul puisque d’autres animaux se transforment en prédateurs enragés aux quatre coins du pays, détruisant tout sur leur passage. Okoye décide alors de travailler d’arrache-pied avec une généticienne pour mettre au point un antidote. Pourront-ils à temps empêcher la planète d’être ravagée ? Outre The Rock, le reste du casting de Rampage est appréciable avec notamment les présences de Naomie Harris (Moonlight), Jeffrey Dean Morgan (Negan de The Walking Dead) et Joe Manganiello (le futur Deathstroke du DCEU si tout va bien). Sortie le 2 mai 2018. Rampage – Bande-annonce Crédits Photos : Warner Bros.