Les prochains Samsung Galaxy seront équipés de chambre à vapeur

Les prochains Samsung Galaxy seront équipés de chambre à vapeur

Selon nos confrères du journal chinois « Digitimes », les futurs processeurs qui équiperont les Samsung Galaxy S, mais aussi le prochain Galaxy Note, seront tellement puissants qu’un système de refroidissement par caloducs, utilisé jusqu’à présent, serait insuffisant pour évacuer la chaleur du processeur lors d’une utilisation intensive. Aussi, le constructeur coréen songerait sérieusement à équiper ses prochains flagship d’un système à chambre à vapeur. Une chambre à vapeur dans les prochains Galaxy Selon le quotidien chinois, spécialiste des semi-conducteurs, de l’électronique, des smartphones et de l’informatique, Samsung devrait équiper ses prochains smartphones haut de gamme de chambres à vapeur pour la dissipation thermique de ses processeurs ultra-puissants. Le journal de Taipei précise que l’information provient d’une source industrielle anonyme. Jusqu’à présent, les caloducs utilisés dans les smartphones haut de gamme étaient suffisants pour évacuer la chaleur produite mais se montrent trop limités pour la future génération de processeurs ultra-puissants. D’où le choix de Samsung d’équiper ses prochains flagship d’un système plus performant. Des chambres à vapeur plus onéreuses et volumineuses Même si le système de chambre à vapeur se montre plus efficace pour la dissipation thermique que les caloducs, ceux-ci restent plus chers et plus volumineux. Une différence de prix qui pourrait peser sur le tarif final des prochains Samsung Galaxy. Un coût qui devrait cependant se réduire en cas de production massive. L’autre point noir du système de chambre à vapeur est qu’il est nettement plus volumineux que le système de caloducs. Une différence de taille qui pourrait poser des soucis dans le design de l’appareil, même si d’ici 2019 il est très probable que ces systèmes soient moins massifs. Le Samsung Galaxy S10 pourrait donc être le premier smartphone à utiliser un tel système de dissipation thermique… en souhaitant toutefois que l’appareil ne se transforme pas en usine à gaz ! Source : Digitimes
Crédits Photos : 360b / Shutterstock.com

Le OnePlus 5T est officiel et arrive le 21 novembre

Le OnePlus 5T est officiel et arrive le 21 novembre

Comme prévu, depuis sa présentation officielle hier soir le OnePlus 5T n’a plus aucun secret. Le nouveau flagship de la firme, pensé pour remplacer le OnePlus 5 dans son catalogue (où il est actuellement en rupture de stock en tout cas), possède de sérieux atouts, à commencer par le même prix concurrentiel et une date de sortie toute proche. Le OnePlus 5T embrasse le format 18:9 Doté d’un écran plus grand que le modèle précédent (pour environ les mêmes dimensions et poids), le OnePlus 5T propose une dalle Full Optic AMOLED de 6 pouces 18:9 avec une définition de 2 160 x 1 080 pixels dans son corps en aluminium. Côté puissance, le smartphone est propulsé par un couple Qualcomm Snapdragon 835 et 6 ou 8 Go de RAM en fonction du modèle retenu. Un capteur d’empreintes digitales est présent au dos tandis que la batterie de 3,300 mAh est bien entendu compatible charge rapide. Des puces NFC, Bluetooth 5.0 et WiFi MIMO sont de la partie, mais on regrettera en revanche que le terminal ne tourne que sous une version d’OxygenOS basée sur Android 7.1.1. Une mise à jour vers Oreo sera heureusement proposée par la suite, tandis que la version actuelle est compatible avec le déverrouillage par reconnaissance faciale. Côté photo, un double capteur Sony de 16 et 20 MP est proposé au dos avec possibilité de filmer jusqu’en 4K et le capteur en façade propose 16 MP. L’objectif de OnePlus : améliorer les photos dans les environnements à faible luminosité. Disponible le 21 novembre Le OnePlus 5T sera commercialisé à partir du 21 novembre prochain à partir de 499 euros (64 Go de stockage) jusqu’à 559 euros (128 Go). Crédits Photos : OnePlus

RED by SFR : 10€, le tarif mensuel de la Fibre 100 Mo

RED by SFR : 10€, le tarif mensuel de la Fibre 100 Mo

Déclinant le principe “prix fixe à vie” de ses forfaits mobiles à ses forfait Box Internet, le MVNO de SFR rend la fibre plus accessible que jamais. 10 euros par mois Lancée au début du moins de novembre, l’offre box Fibre de RED by SFR passe à 10€ par mois sans engagement pour un débit théorique de 100 Mo/s, avec un prix fixe garanti à vie. Déclinant le principe “prix fixe à vie” de ses forfaits mobiles, le MVNO de SFR rend la fibre plus accessible et tentante que jamais. La Fibre SFR a beau être du FTTB — l’installation de la fibre se fait jusqu’au bâtiment, puis le relai est prit par des câbles coaxiaux —, il reste que l’offre permet de s’assurer un débit jusque 15 fois supérieur au DSL. L’avantage principal de la fibre réside dans le fait qu’aucune perte de débit n’est entrainée lorsque plusieurs utilisateurs se connectent à la box. Pour regarder Netflix dans une pièce, streamer ses parties de LOL et PUBG sur Twitch et télécharger un film depuis un SVOD en même temps, c’est idéal. Les ping réduits permettent de réduire le lag, un atout nécessaire aux jeux en ligne. Une option TV à 2€ seulement Un décodeur TV HD ainsi qu’une télécommande radiofréquence omnidirectionnelle sont fournis avec la box Fibre. Plug and play de A à Z, il suffit de brancher et connecter l’ensemble pour commencer à utiliser la box et ses composants. À jour côté norme avec le Wi-Fi 802.11n, les connexions sont assurés d’avoir une congestion faible, des débit théoriques plus élevés que les normes précédentes, et une portée plus importante également du signal. Offre triple play TV, Internet et Téléphone oblige, la box permet de passer des appels de façon illimitée vers les fixes en France et vers plus de 100 destinations internationales, avec en option les forfaits appels illimités vers les mobiles. Autre option, pour 2€ supplémentaires par mois : 27 chaînes TV en HD et plus de 150 chaînes en option ainsi que la fonction Replay, 30 000 films et séries en VOD et l’application SFR TV sur votre smartphone et tablette. Profiter de cette offre

Les prochains Samsung Galaxy seront équipés de chambre à vapeur

Les prochains Samsung Galaxy seront équipés de chambre à vapeur

Selon nos confrères du journal chinois « Digitimes », les futurs processeurs qui équiperont les Samsung Galaxy S, mais aussi le prochain Galaxy Note, seront tellement puissants qu’un système de refroidissement par caloducs, utilisé jusqu’à présent, serait insuffisant pour évacuer la chaleur du processeur lors d’une utilisation intensive. Aussi, le constructeur coréen songerait sérieusement à équiper ses prochains flagship d’un système à chambre à vapeur. Une chambre à vapeur dans les prochains Galaxy Selon le quotidien chinois, spécialiste des semi-conducteurs, de l’électronique, des smartphones et de l’informatique, Samsung devrait équiper ses prochains smartphones haut de gamme de chambres à vapeur pour la dissipation thermique de ses processeurs ultra-puissants. Le journal de Taipei précise que l’information provient d’une source industrielle anonyme. Jusqu’à présent, les caloducs utilisés dans les smartphones haut de gamme étaient suffisants pour évacuer la chaleur produite mais se montrent trop limités pour la future génération de processeurs ultra-puissants. D’où le choix de Samsung d’équiper ses prochains flagship d’un système plus performant. Des chambres à vapeur plus onéreuses et volumineuses Même si le système de chambre à vapeur se montre plus efficace pour la dissipation thermique que les caloducs, ceux-ci restent plus chers et plus volumineux. Une différence de prix qui pourrait peser sur le tarif final des prochains Samsung Galaxy. Un coût qui devrait cependant se réduire en cas de production massive. L’autre point noir du système de chambre à vapeur est qu’il est nettement plus volumineux que le système de caloducs. Une différence de taille qui pourrait poser des soucis dans le design de l’appareil, même si d’ici 2019 il est très probable que ces systèmes soient moins massifs. Le Samsung Galaxy S10 pourrait donc être le premier smartphone à utiliser un tel système de dissipation thermique… en souhaitant toutefois que l’appareil ne se transforme pas en usine à gaz ! Source : Digitimes
Crédits Photos : 360b / Shutterstock.com