Malgré son échec en septembre, SpaceX lancera une nouvelle fusée sous peu

Malgré son échec en septembre, SpaceX lancera une nouvelle fusée sous peu

Il y a trois mois, le 1er septembre dernier, une fusée Falcon 9 de SpaceX explosait de manière spectaculaire peu avant son lancement. Bien que l’enquête sur l’origine de l’accident soit toujours en cours, la société d’Elon Musk n’a pas vraiment ralenti la cadence et un nouveau lancement est prévu pour la mi-décembre. SpaceX lancera une nouvelle fusée prochainement Malgré la terrible explosion qui avait détruit la fusée il y a 3 mois, SpaceX confirme qu’il reprendra son programme spatial avec son lanceur Falcon 9. La destruction de la fusée en septembre n’aura donc été qu’un incident pour l’entreprise privée de lancement de satellites. Sept missions sont prévues avec le lancement et la mise en orbite d’une dizaine de satellites de nouvelle génération. Le prochain lancement est prévu pour le vendredi 16 décembre depuis la base militaire Vandenberg, en Californie aux Etats-Unis. SpaceX affirme donc avoir retenu la leçon de la dernière explosion et confirme son calendrier avec en point de mire la conquête de Mars à l’horizon 2025. Les raisons de l’explosion de septembre connues Bien que l’enquête, menée conjointement avec la Nasa, l’US Air Force et l’administration fédérale d’aviation (FAA), soit toujours en cours, les raisons de l’explosion spectaculaire sont désormais connues. L’explosion du lanceur SpaceX le 1er septembre dernier. Capture d’écran de la vidéo YouTube de US Launch Report . Selon Elon Musk, le CEO et fondateur de l’entreprise spatiale privée SpaceX, c’est un mélange d’oxygène solide, d’hélium liquide et de fibres de carbone qui serait à l’origine de la terrible explosion. L’oxygène, trop refroidit, serait devenu solide, générant alors une étincelle à l’origine de l’explosion. Un problème que la société américaine affirme avoir résolu. Pour rappel, la déflagration avait détruit le lanceur qui se trouvait alors sur son pas de tir à Cap Canaveral en Floride. Source : Numerama
Crédits Photos : Capture Twitter

Atlas, le robot humanoïde de Google a le sens de l’équilibre

Atlas, le robot humanoïde de Google a le sens de l’équilibre

Atlas est un robot bipède développé par Boston Dynamics, une filiale de Google. Les ingénieurs qui le conçoivent ne cessent de l’améliorer. Après avoir prouvé ses capacités à déambuler sur un terrain neigeux, se relever seul ou encore réaliser des opérations de manutention, cette fois, la filiale du moteur de recherche nous prouve qu’il sait s’inspirer des humains pour trouver l’équilibre. Atlas peut se mouvoir en terrain très accidenté Maintenir l’équilibre d’un robot bipède est un véritable défi. Les ingénieurs de Boston Dynamics se sont inspirés du comportement d’un humain pour offrir à Atlas des capacités à se mouvoir sur un sol très accidenté et le résultat est, une fois de plus, surprenant. Dans une vidéo publiée par l’équipe de Futura, nous pouvons voir comment Atlas utilise ses pieds, chevilles et genoux pour se mouvoir tel que le ferait un humain dans un environnement particulièrement accidenté. L’humain comme modèle pour trouver l’équilibre A la lecture de la vidéo, il apparait clairement que les ingénieurs d’Atlas se sont inspirés des humains pour offrir la notion d’équilibre au robot. L’algorithme qui génère l’équilibre de la bipédie chez Atlas fait la part belle au comportement humain chez le robot. Ainsi, celui-ci teste d’abord le sol en trouvant le meilleur point d’appui. Jouant de son poids, de ses appuis et en adoptant un comportement humain au niveau des chevilles et genoux, le robot parvient parfaitement à se déplacer sur un sol escarpé. Le robot n’oublie pas, non plus, d’écarter les bras comme balancier à la manière d’une personne manquant d’équilibre. Bien qu’encore lent, le robot a prouvé qu’il savait s’adapter à tous types d’environnements. Nul doute que, dans le futur, Atlas saura nous surpasser sur de tels terrains. Source : Le Monde
Crédits Photos : Capture d'écran d'une vidéo

Licences OS : Windows 10 se reprend un peu après une longue stagnation

Licences OS : Windows 10 se reprend un peu après une longue stagnation

Selon une étude publiée par NetMarketShare et StatCounter, un an et demi après son lancement, Windows 10 n’a toujours par atteint le seuil des 25% des systèmes d’opération (OS) desktop. Après une longue période de stagnation liée à la fin de la gratuité, le produit phare de Microsoft reprend un peu du poil de la bête en novembre. L’achat de nouveaux ordinateurs par les entreprises pourrait expliquer ce rebond. Hausse significative des licences Windows 10 en novembre Selon le cabinet NetMarketShare, pour la première fois, Windows 10 a passé la barre des 23% de parts de marché OS. Ainsi, au 30 novembre, l’OS phare de la firme de Redmond s’affranchissait 23.72% des parts du marché des systèmes d’opération. Un résultat somme toute décevant pour Microsoft qui ne parvient toujours pas à franchir le seuil des 25%. Selon les cabinets qui ont étudié les parts de marché de chaque OS, le produit phare de Microsoft a grignoté un peu sur Windows 7 qui caracole toujours en tête ainsi que, dans une moindre mesure, sur Windows 8.1. Ainsi, Windows 7 perd 1,21%  avec 47,17% des systèmes d’opération installés et Windows 8.1 perd quelques pourcent, tout en se maintenant tout juste au dessus des 8%. Les achats d’entreprises qui expliquent ce rebond ? Le cabinet Gartner explique que la croissance des licences Windows 10 en novembre aurait été tirée à la hausse par les ventes d’ordinateurs au format ultrabook ainsi que les ordinateurs hybrides qui se convertissent en tablette ou laptop. Les achats, par les entreprises, d’ordinateurs neuf en novembre ont aussi été un puissant moteur pour la hausse constatée. Cependant, ce rebond ne devrait pas durer selon les analystes et, passé janvier, les licences Windows 10 devraient retourner à un état de stagnation fasse à la faiblesse du marché. A noter, par ailleurs, que Mac OS 10 continue depuis juin sa lente décroissance et n’obtient désormais plus qu’un très timide 2,21% des parts de marché. Source : ZDNet

L’Apple Store du Marché Saint-Germain de Paris ouvre ses portes aujourd’hui

L’Apple Store du Marché Saint-Germain de Paris ouvre ses portes aujourd’hui

Avec cette nouvelle ouverture dans la capitale, Apple dispose désormais de trois Apple Store à Paris, à savoir Carrousel du Louvre, Opéra et maintenant Marché Saint-Germain. C’est aussi la 20ème en France et la 489ème dans le monde. La boutique du Marché Saint-Germain est toutefois différente et montre une originalité qu’il est important de noter. Un Apple Store divisé en deux espaces distincts Situé au 9 rue Clément, Paris VIème arrondissement, ce nouvel Apple Store est divisé en deux espaces distincts, l’un dédié à le vente de produits, où les visiteurs pourront évoluer au milieu de 160 produits de la marque (iPhone, Mac, iPod, iPad, Apple Watch, etc.). Les parisiens et les nombreux touristes présents dans le quartier pourront donc tester les produits en présentation dans un lieu chargé d’histoire, puisque le marché existe depuis le XVème siècle et que la reconstruction actuelle date du XIXème siècle. Ce nouvel Apple Store disposera également d’un vaste espace dédié uniquement à la formation. 120 employés parlant 14 langues seront aussi là pour aider les clients à appréhender les possibilités de leurs produits. D’ailleurs pour cette inauguration, Apple a organisé un atelier photographie qui aura lieu le dimanche 4 décembre dans les jardins situés à deux pas de la nouvelle boutique. L’idée étant de montrer en Live, toutes les astuces pour devenir un pro de la photo avec son iPhone par exemple. Une volonté d’Apple de sensibiliser ses visiteurs à la programmation Apple souhaite aussi suivre une tendance mondiale autour de la programmation en proposant « l’Heure du Code », un moment dédié à l’apprentissage de la programmation, aussi bien pour les adultes, que pour les enfants et gratuit, que demander de plus ? L’Apple Store du Marché Saint-Germain sera ouvert du lundi au samedi de 10 heures à 20 heures, mais également le dimanche, de 11 heures à 18 heures. Allez y faire un tour…

RED by SFR : un forfait 20 Go à 10 euros par mois… à vie

RED by SFR : un forfait 20 Go à 10 euros par mois… à vie

Si vous avez envie d’avoir plus de gigas dans votre offre mobile, ce bon plan RED by SFR est fait pour vous. Une facture qui ne change pas avec le temps Jusqu’au lundi 19 décembre, RED by SFR propose, uniquement aux nouveau clients, un forfait garantie « à vie ». Celui-ci comprend une enveloppe mensuelle de 20 Go en 4G, ainsi que les appels illimités vers les mobiles de France métropolitaine, d’Amérique du Nord (hors Alaska, Hawaï, Porto Rico et Iles Vierges Américaines) et DOM (hors Mayotte). Les appels sont également illimités vers les fixes de France et de 52 destinations, limités toutefois à 3h maximum par appel et à 200 contacts. L’offre inclut par ailleurs les SMS et MMS illimités 24h/24 vers tous les opérateurs en France métropolitaine. SFR Voyage: une option résiliable On note également la présence de SFR Voyage pour communiquer depuis l’étranger, une option résiliable gratuitement et à tout moment depuis l’Espace client.  Avec l’option SFR Voyage (pour les clients sans option de blocage), vous pouvez appeler, envoyer des SMS et surfer sur Internet depuis l’étranger. Le prix des communications dépend du pays où vous vous trouvez. Il vous en coûtera 5€ pour la carte SIM (le premier mois) puis 10€ par mois, à vie. Profiter de cette offre

Avalanche, un botnet criminel géant a été démantelé

Avalanche, un botnet criminel géant a été démantelé

Imaginez des centaines de milliers d’ordinateurs connectés les uns avec les autres pour travailler ensemble. Au choix, une capacité de calcul multipliée ou… une capacité de nuisance. Avalanche se rangeait dans la seconde catégorie. Après quatre ans d’enquête, Europol a enfin pu démanteler ce qui était sans aucun doute la plus grande infrastructure de malwares au monde. Avalanche infectait des machines dans 180 pays Avalanche existait depuis 2009. Il s’agissait d’une structure organisée dans un environnement Cloud permettant de faire de la gestion de malwares. Elle était lié à de nombreux logiciels malveillants parmi lesquels Bolek, Citadel, Corebot ou encore Vawtrak. Il est difficile d’imaginer l’ampleur réelle du réseau. Selon les experts, environ un demi-million d’ordinateurs étaient infectés et avaient transformés Avalanche en un réseau de distribution de malwares, spam et phishing. Le réseau était loué à des cybercriminels qui pouvaient utiliser sa force de frappe démesurée. Au plus fort de son activité, il permettait d’envoyer jusqu’à un million de mails par semaine et infectait des machines dans 180 pays. Une infrastructure bien protégée S’il a fallu autant de temps pour s’en débarrasser c’est en grande partie grâce à la technique dite de « double flux » qu’il utilisait. Cela lui permettait de modifier rapidement la localisation des adresses IP et les serveurs de noms de domaines, le rendant virtuellement intraçable. S’il est tombé, c’est avant tout le résultat d’une collaboration internationale. Michèle Coninsx, présidente d’Eurojust, a ainsi expliqué que cela « marque un moment important dans la lutte contre le cybercrime organisé », tout en démontrant « l’importance pratique et stratégique d’Eurojust dans la promotion de la coopération internationale ». L’opération a abouti à l’arrestation de cinq personnes, et à la saisie de 39 serveurs et de 800.000 noms de domaine. Plusieurs outils sont disponibles pour savoir si votre machine a été infectée par Avalanche. Vous pourrez en trouver la liste sur le site de l’US-Cert. Source : 01net.com
Crédits Photos : Wikimedia

Bons plans : les meilleures affaires, pour ne rien rater

Bons plans : les meilleures affaires, pour ne rien rater

Les meilleures offres La Withings Activité Steel est en promotion : son double cadran vous permet non seulement de connaître l’heure, mais également de savoir ou vous en êtes dans votre objectif quotidien grâce à l’aiguille qui affiche le pourcentage actuel effectué (par défaut, la montre fixe un cap de 10 000 pas par jour). La Withings Activité Steel prend tout son sens lorsqu’on la connecte à l’application Health Mate (sur iOS et Android). Vous pourrez alors suivre plus efficacement vos activités (marche, course ou natation, grâce à son étanchéité jusqu’à 50 m) ainsi que les calories brûlées. Vous pourrez également mesurer la qualité de votre sommeil et vous réveiller en douceur grâce à son alarme vibrante. Niveau batterie, l’absence d’écran numérique très énergivore permet au constructeur d’annoncer une autonomie de 8 mois avec une simple pile de montre classique. Withings Activité Steel — 169€ 99€ sur Amazon Conçu comme le flagship de la marque mobile rachetée par Lenovo, le Motorola Moto X Style présente un écran IPS WQHD de 5.7 pouces (offrant une résolution de 2560 x 1440 pixels) et une grande diagonale de 14,5 cm. Sous le capot, on retrouve une puce Snapdragon 808 (dual-core ARM Cortex-A57 cadencé à 1,8 GHz + quadri-cœur ARM Cortex-A53 cadencé à 1,44 GHz) et 3 Go de RAM. Côté espace disque, on part aujourd’hui sur un modèle avec 32 Go, un espace extensible via une microSD (jusqu’à 128 Go supplémentaires). Et ce ne sera pas de trop avec les excellents capteurs photo-vidéo équipant la bête : à l’arrière, un très performant capteur de 21 Mpx, à l’avant, un plus modeste 5 Mpx. Le tout fonctionne sous Android 5.1.1 Lollipop (mise à jour vers Android 6.0 possible) sur une batterie de 3 000 mAh. Motorola Moto X Style — 499€ 269€ sur Cdiscount Avec une puissance de 4 100 tours par minute (baisse de la température interne jusqu’à 25°C), un format plus compact que la version précédente (6 cm de moins, ce qui n’est pas peu) et surtout un modèle plus silencieux de 12 décibels grâce à une mousse anti-bruit, le refroidisseur PC Pratik est le modèle le plus discret de sa catégorie. Refroidisseur PC Pratik — 19€ sur Amazon High-Tech Câble Lightning BENKS incassable Certifié MFI Apple — 39€95 12€95 sur le shop Begeek Jeux vidéo Forza Horizon 3 (Xbox One) — 40% de réduction chez Fnac Gears of War 4 (Xbox One) — 50% de réduction chez Fnac

Silence, The Belko Experiment, Game Awards 2016 : Les vidéos de la semaine

Silence, The Belko Experiment, Game Awards 2016 : Les vidéos de la semaine

Des films très attendus et de belles surprises également, accompagnés de trailer de séries pour agrémenter le tout, c’est l’heure de notre sélection hebdomadaire de vidéos : Silence — Trailer #1 Premier trailer officiel de ce qui s’annonce comme un chef d’œuvre du cinéma, Silence est le nouveau long-métrage de Martin Scorsese. Les superbes images et la qualité de la photographie (exécutée par Rodrigo Prieto : Biutiful, Argo, 21 Grammes, Babel) montrent une réalisation remarquable, et s’attaquer ainsi à l’épineux épisode des missionnaires jésuites au pays du Levant l’est tout autant. D’autant plus que l’action est placée durant la période Sakoku (« Isolation »), pendant laquelle le pays était officiellement fermé aux étrangers et durant laquelle le christianisme était punissable de crucifixion et torture. Un casting surprenant permet à Scorsese de montrer d’autres faces de certains acteurs et de les dégager de rôles qui leur colle à la peau : Andrew Garfield (The Amazing Spider-Man), Adam Driver (Star Wars VI: Le Réveil de la Force) et Liam Neeson (Taken, Batman Begins, La liste de Schindler). On attend avec impatience le film dans nos salle au début de l’année 2017. Cars 3 — Première Bande-annonce On découvre Cars 3 à travers une première bande-annonce au rythme effréné, aux images léchées et à travers un premier indice de scénario présenté de façon assez dramatique. On ne sait plus vraiment si on regardait un trailer pour Burnout ou non, c’est dire. Côté voice-acting, on retrouvera toujours Owen Wilson dans le rôle de Lightning McQueen. La sortie est prévue pour 2017. The Belko Experiment — Official Trailer Réalisé par Greg McLean (Wolf Creek) et écrit par James Gunn (Les Gardiens de la Galaxie), The Belko Experiment est produit par les personnes derrière The Conjuring ou encore Annabelle. The Belko Experiment se déroule dans les locaux colombiens d’une ONG américaine où les employés se retrouvent soudainement enfermés. Une mystérieuse voix surgit alors dans les haut-parleurs et les oblige à s’entretuer sous peine d’être exécutés en encore plus grand nombre. Pour porter ce film le casting est assurément solide, notamment si vous appréciez les séries télévisées. On relèvera notamment John Gallagher Jr. (The Newsroom), Michael Rooker (The Walking Dead et Les Gardiens de la Galaxie), Tony Goldwyn (Scandal), John C. McGinley (Scrubs), Adria Arjona (Emerald City à venir bientôt), Sean Gunn (Gilmore Girls) ou encore Melonie Diaz (Nip/Tuck). Le film sort en salles le 17 mars aux US et autour de cette date en France. Mass Effect: Andromeda — Official Gameplay Trailer Développé par Bioware et édité par EA, Mass Effect: Andromeda a dévoilé son premier vrai trailer de gameplay lors des Games Awards. Autant dire que les promesses qu’il annonce, si elles ne sont pas tenues, le transformeront en No Man’s Sky — Bioware Edition. Mélange subtil entre exploration, RPG et FPS, le jeu sortira au printemps 2017. Death Stranding — Teaser Trailer Sortez vos écrans 4K : Kojima Productions a décidé de lever un peu plus le voile (enfin façon de parler, car le trailer soulève de nouvelles questions en passant) sur Death Stranding avec une nouvelle vidéo qui montre notamment l’acteur Mads Mikkelsen ou encore le réalisateur Guillermo del Toro, le tout mis en musique par une instrumentale particulièrement remarquable (à partir de 3:04). Norman Reedus (The Walking Dead) laisse ainsi place à deux nouvelles figures du cinéma, mais le scénario reste toujours inconnu, ainsi que la date de sortie. Prey — Gameplay Trailer #1 Après des trailers assez vagues sur ce qu’était Prey (c’est-à-dire ce qu’il n’était pas, à savoir la suite du jeu éponyme), Arkane, les papas de la série des Dishonored, dévoilent un jeu fortement inspiré de Dead Space et de DOOM, qu’on est finalement pas si pressé que ça de voir à l’œuvre. Avec le studio Lyonnais, on a cependant été habitués à de belles surprises scénaristiques, aussi on attend de connaître l’histoire pour donner notre avis. The Legend of Zelda: Breath of the Wild Alors que les fans continuent de porter Wind Waker sur leur PC grâce à l’émulation (petit tips: l’édition HD est sur Wii U), Nintendo dévoilait au Games Awards le nouvel épisode de Zelda intitulé Breath of the Wild. On retrouve l’univers coloré qui était la marque de Wind Waker, le tout dans un scénario surement bien sombre, comme à l’accoutumé de la série. The Walking Dead: The Telltale Series – A New Frontier — Premier aperçu La saison 3 de The Walking Dead par Telltale, baptisée A New Frontier, arrive sur toutes les plateformes le 20 décembre. Découvrez dans le trailer ci-dessus de nouveaux personnages, le tout sans spoil (garanti à 99,99%). Guardians of the Galaxy —  The Telltale Series LA grande nouvelle de Telltale n’était pas du côté de The Walking Dead mais bien plus de ce teaser qui ne montre rien mais dévoile tout : un jeu Guardians of the Galaxy qui débarque « bientôt » sur consoles, PC et mobiles. Shovel Knight: Specter of Torment — Trailer Yacht Club Games dévoilait non pas une extension, mais bien un standalone préquel au premier jeu du même nom, une belle surprise pour les fans d’action-aventure-plateforme, et pour la horde des speedrunners prête à rusher le jeu. Halo Wars 2 — Trailer d’Atriox Un trailer Halo comme on les aime, épique, avec des personnages dangereux et menaçants, et des défis à relever. Atriox sera l’attraction principale de Halo Wars 2, le némésis des humains, et il faudra redoubler d’intelligence dans ce jeu de stratégie en temps réel. Les plus chanceux pourront prendre part à l’accès anticipé de Halo Wars: Definitive Edition dès le 20 décembre pour tout achat de l’édition ultime de Halo Wars 2.

The Game Awards 2016 : tous les gagnants, infos et nouvelles vidéos

The Game Awards 2016 : tous les gagnants, infos et nouvelles vidéos

Toujours présentée par Geoff Keighley, la cérémonie des The Game Awards 2016 a une fois de plus été l’occasion de décerner des récompenses à plusieurs jeux tout en dévoilant quelques nouvelles vidéos de titres attendus. Sans plus tourner autour du pot et surtout en essayant de ne pas trop commenter certains choix contestables (oups), voici ce qui a eu lieu cette nuit pendant que vous dormiez probablement. The Game Awards 2016 : les gagnants du jury Jeu de l’année Doom Inside Overwatch Titanfall 2 Uncharted 4: A Thief’s End Meilleur studio Blizzard Dice id Software Naughty Dog Respawn Meilleur scénario Firewatch Inside Mafia III Oxenfree Uncharted 4: A Thief’s End Meilleure direction artistique Abzu Firewatch Inside Overwatch Uncharted 4: A Thief’s End Meilleur(e) musique/Sound design Battlefield 1 DOOM Inside Rez Infinite Thumper D’ailleurs, le compositeur Mick Gordon était sur place pour jouer un medley live de DOOM et autant dire qu’il était chaud. Meilleure performance Alex Hernandez (Lincoln Clay dans Mafia III) Cissy Jones (Delilah dans Firewatch) Emily Rose (Elena dans Uncharted 4: A Thief’s End) Nolan North (Nathan Drake dans Uncharted 4: A Thief’s End) Rich Sommer (Henry dans Firewatch) Troy Baker (Sam Drake dans Uncharted 4: A Thief’s End) Jeu avec avec le plus gros impact 1979 Revolution Block’hood Orwell Sea Hero Quest That Dragon, Cancer Meilleur jeu indépendant Firewatch Hyper Light Drifter Inside Stardew Valley The Witness Meilleur jeu mobile/console portable Clash Royale Fire Emblem Fates Monster Hunter Generations Pokemon Go Severed Meilleur jeu VR Batman: Arkham VR Eve Valkyrie Job Simulator Rez Infinite Thumper Meilleur jeu d’action Battlefield 1 DOOM Gears of War 4 Overwatch Titanfall 2 Meilleur jeu d’action/aventure Dishonored 2 Hitman Hyper Light Drifter Ratchet & Clank Uncharted 4: A Thief’s End Meilleur RPG Dark Souls 3 Deus Ex: Mankind Divided The Witcher 3 : Wild Hunt – Blood and Wine World of Warcraft: Legion Xenoblade Chronicles X Meilleur jeu de combat Killer Instinct Season 3 King of Fighters XIV Pokken Tournament Street Fighter V Meilleur jeu familial Dragon Quest Builders Lego Star Wars: The Force Awakens Pokemon Go Ratchet & Clank Skylanders: Imaginators Meilleur jeu de stratégie Civilization VI Fire Emblem Fates The Banner Saga 2 Total War: Warhammer XCOM 2 Meilleur jeu de sport/course Fifa 17 Forza Horizon 3 MLB The Show 16 NBA 2K17 Pro Evolution Soccer 2017 Meilleur jeu multijoueur Battlefield 1 Gears of War 4 Overcooked Overwatch Rainbow Six Siege Titanfall 2 Des trailers pour Mass Effect, Prey, Death Stranding…etc. Les surprises n’ont pas été très nombreuses côté annonces, mais voici malgré tous les principaux clips. Commençons par du nouveau gameplay pour Mass Effect: Andromeda. Kojima Productions a décidé de lever un peu plus le voile (enfin façon de parler, car le trailer soulève de nouvelles questions en passant) sur Death Stranding avec une nouvelle vidéo qui montre notamment l’acteur Mads Mikkelsen ou encore le réalisateur Guillermo del Toro. Place maintenant à quelques nouvelles images de Prey qui se dote en passant d’une période de sortie : printemps 2017. Petite pause ensoleillée Nintendo avec une nouvelle vidéo pour The Legend of Zelda: Breath of the Wild. La saison 3 de The Walking Dead par Telltale, baptisée A New Frontier, arrive sur toutes les plateformes le 20 décembre. Continuons avec Telltale qui a officialisé son prochain jeu qui se déroulera du côté de chez Marvel avec les Guardians of the Galaxy. Shovel Knight: Specter of Torment n’est pas une extension, mais bien un standalone préquel au premier jeu de Yacht Club Games, reconstruit de zéro. Sans surprise suite aux précédentes fuites, Bulletstorm aura une version remaster (« Full Clip Edition ») en avril prochain sur consoles et PC avec du Duke Nukem dedans parce que pourquoi pas. Rocket League a également dévoilé l’arrivée le 7 décembre prochain d’une nouvelle arène gratuite DANS L’ESPACE. Terminons avec un nouveau trailer toujours orienté espace avec Halo Wars 2.

Google Chrome 55 : la suppression de Flash toujours plus concrète

Google Chrome 55 : la suppression de Flash toujours plus concrète

Cet été Google dévoilait sa feuille de route pour les prochaines moutures de son navigateur Chrome. Comme annoncé alors, voici aujourd’hui venir la sortie stable de la version 55 qui vient toujours plus concrétiser le but initié à la version 53 : supprimer Flash. En effet, après avoir bloqué les éléments Flash en arrière plan notamment, cette fois il est question de le bloquer complètement et d’utiliser le HTML5 par défaut à la place sur presque tous les sites. Moins de Flash, plus de performances et de sécurité Cela dit, il y a bien entendu une exception faite pour les sites qui n’utilisent que cette technologie jugée obsolète et pour 10 gros sites durant un an : YouTube.com, Facebook.com, Yahoo.com, VK.com, Live.com, Yandex.ru, OK.ru, Twitch.tv, Amazon.com et Mail.ru. Cette suppression quasi globale de Flash devrait proposer aux internautes une navigation plus sécurisée et plus efficace puisque Chrome devrait ainsi consommer moins de mémoire vive. Et puisque l’on évoque la sécurité, 36 failles dont 12 à la dangerosité élevée ont été comblées par cette version 55 de Chrome. Des éléments pour les développeurs sont également là, comme des améliorations pour la gestion des entrées, les césures automatiques dans le CSS ou encore le support du « async and await » pour le JavaScript. Télécharger Google Chrome 55 La mouture desktop (Windows, MacOS, Linux) de Chrome 55 est déjà disponible et celle pour Android ne devrait pas tarder. Celle-ci apportera notamment la possibilité de lire du contenu en hors-ligne (pages, images et vidéos).