Facebook dévoile 5 points mis en place pour lutter contre les fake news

Facebook dévoile 5 points mis en place pour lutter contre les fake news

Le réseau social se décide enfin à lutter contre les fausses informations massivement diffusées sur sa plate-forme.Les fausses informations, la hantise de Facebook. Il faut dire que par sa modération bien trop légère, le réseau social de Mark Zuckerberg aura favorisé l’apparition de contenu frauduleux. Face aux nombreux scandales, notamment Cambridge Analytica – qui aura influencé le Brexit et les élections américaines -, Facebook semble décidé à agir. Et alors que le service a recruté de nouveaux modérateurs qui devront être impartiaux, ce sont 5 nouveaux points qui ont été dévoilé sur une page dédiée. A travers cette nouvelle ligne de conduite, le site de Mark Zuckerberg tente de se refaire une image auprès de ses utilisateurs lésés. Et le réseau social le doit bien : les jeunes désertent progressivement tandis que la sortie de son enceinte connectée serait retardée.Facebook promet de faire toujours plus d’effortsFacing Facts ClipPubliée par Facebook sur mercredi 20 juin 2018Comme expliqué précédemment, la confiance qu’accordent les internautes à Facebook semble brisée tandis que les jeunes utilisateurs désertent le réseau social considéré comme dépassé. Sans oublier que ce dernier est gangrené par un nombre incroyable de fausses informations – fake news – tandis que beaucoup semblent avoir du mal à distinguer le vrai du faux. Face à cette conséquence, Facebook a recruté de nouveaux modérateurs mais également adopté 5 nouveaux points révélés sur son blog.Élargissement du programme de fact-checking. 15 nouveaux pays en sont dotés dès aujourd’hui avec une expansion pour la fin de l’année.Élargissement du programme de fact-cheking pour les photos et les vidéos. Le réseau social promet de mieux analyser les photos et vidéos.Augmenter la qualité du fact-checking grâce à de nouvelles méthodes. Le maching learning sera mis au service de ce point.La modération des pages susceptibles de diffuser des fake news à destination d’autres pays. Ces pages seront rétrogradées au fur et à mesure si récidive.L’amélioration et la transparence du travail avec les universitaire.Espérons qu’avec ces nouvelles mesures, le réseau social devienne réellement efficace contre les fausses informations…

Bons plans : édition spéciale Fête de la musique

Bons plans : édition spéciale Fête de la musique

Petit focus sur les offres son pour notre récapitulatif quotidien des meilleures offres high-tech, édition du jeudi 21 juin.Les meilleures offresJusqu’à 20h ce soir, Fnac propose 15% sur l’ensemble de la gamme audio JBL : les JBL Go, Link, Pulse, Charge, Clip, Flip, Xtreme et Boombox sont ainsi proposées en réduction. JBL ne fait pas dans le gonflage de prix et un produit plus cher qu’un autre offrira nécessairement une meilleure reproduction audio de par sa taille de plus grande amplitude. Si la Xtreme (-33%) est ainsi la plus volumineuse et donc logiquement la plus performante (hormis la gargantuesque Boombox), la JBL Charge2+ (-29%) est tout aussi capable de remplir une pièce de volume sonore. Moins connu, les casques JBL E45 et JBL E55 ainsi que le très accessible T450 (49€ seulement) sont également de bonnes options pour l’écoute sans fil avec deux oreillettes posées sur les tympans.Casques et enceintes sans fil JBL — 15% de réduction sur Fnac (jusqu’à 20h)Déjà bien implanté sur Amazon depuis quelques années et populaire auprès des possesseurs de batteries externes pour smartphones, Anker s’est également fait un nom en commercialisant des enceinte sans fil. La plus grande partie d’entre elles sont en promotion aujourd’hui.Enceintes sans fil Anker — Jusqu’à 54% de réduction sur AmazonSe joignant à l’opération 24h Chrono de Fnac dédiée depuis hier soir 20h aux produits audio de JBL, la Google Home est disponible jusqu’à ce soir 20h au tarif inédit de 129€. Les Google Home Mini sont aussi de la partie.Google Home — 149€ 129€ sur FnacGoogle Home Mini — 59€ 49€ sur Fnac

Microsoft Surface : 25% de réduction pendant 24h

Microsoft Surface : 25% de réduction pendant 24h

Le détaillant français décline son opération 24h Chrono aux Microsoft Surface, tablette et laptop inclus.Dès maintenant et jusqu’à demain, vendredi 22 juin, à 20h, Fnac réduit les prix des onéreux Microsoft Surface.Toute la gamme Microsoft Surface en promotionPlutôt que de concurrencer Apple sur le secteur des tablettes tactiles, Microsoft a élargit sa gamme Surface et propose aussi bien des laptop que des hybridations entre tablette et PC. Les versions les plus récentes offrent des arguments de poids.Surface Book 2Cette seconde génération embarque un écran tactile de 13 ou 15 pouces de ratio 3:2, affichant une définition de 3240 x 2160 px. Doté d’un processeur Intel Core i7-8650 (quatre cœurs à 1,9 GHz et un mode Turbo à 4,2 GHz) ou un plus léger Intel Core i5, le Microsoft Surface Book 2 dispose d’une GeForce GTX 1060. Une grande autonomie, jusqu’à 17 heures en lecture vidéo, en fait un compagnon idéal en déplacement. Sa large connectique (2 USB 3.0 Type-A, 1 USB Type-C, Carte SDXC UHS-II, 1 jack 3,5mm et une 1 Surface Connect) est relativement étonnante et versatile pour une tablette. Sous le capot, des configurations personnalisables et variables à 8 ou 16 Go de RAM et de 256 Go, 512 Go ou 1 To de mémoire flash sont possibles.Surface Pro 4La Surface Pro 4 a été revue et corrigée par Microsoft et offre désormais un écran de 12,3 pouces, soit quasiment autant qu’un PC portable, avec une résolution encore plus fine que par le passé (2763 x 1824 pixels). Mais sous la capot, d’autres belles surprises nous permettent de qualifier la tablette de la firme de Redmond de solide alternative aux iPad.La fierté de Microsoft est la puissance de sa nouvelle tablette, qui nous a bien plu lors de notre test, récoltant la coquette note de 8/10. Le constructeur a opté pour la sixième génération de puce Intel, Skylake qui apporte un gain de performances et augmente aussi l’autonomie (9 heures d’après les dires du constructeur). L’appareil possède un système de reconnaissance facial, Windows Hello, qui sert d’alternative au code de déverrouillage. 
Niveau connectique, on retrouve un port de carte SD, deux ports Mini Display, un emplacement pour y brancher un câble Ethernet et un autre pour l’USB 3.0. En option vous pourrez ajouter un dock afin d’augmenter le nombre de prises disponibles (4 ports USB, 2 ports Display et un Ethernet supplémentaire).Surface LaptopÉquipé de Windows S, le nouveau système d’exploitation de Microsoft spécifiquement pensé pour cette nouvelle série d’ordinateurs portables, le Surface Laptop vise un secteur haut de gamme avec ses performances accrues et son pari d’une sécurité améliorée. Le modèle le plus accessible qui démarre à 1 149 euros est doté d’un écran tactile de 13,5 pouces capable de tenir 14h30 en lecture vidéo. Côté composants on trouve un processeur Intel Core i5, 4 Go de RAM et un SSD de 128 Go. Des solutions qui rappellent forcément les MacBook d’Apple — plus une qualité qu’une tare. Microsoft Surface -25% sur toute la gamme   Voir l’offreÀ propos des bons plans L’équipe de Begeek vous propose chaque jour le meilleur des bons plans du web aux plus petits prix. Il est possible qu’une commission nous soit reversée suite à votre achat : pour vous, le prix reste le même. Pour nous, c’est un coup de pouce qui rend notre travail possible.
Retrouvez nos bons plans sur Twitter ici @begeek_bonplan

Lucasfilm nie la mise en pause des projets de films spin-off Star Wars

Lucasfilm nie la mise en pause des projets de films spin-off Star Wars

Voilà une contre-information qui devrait plaire aux fans de la saga Star Wars. Lucasfilm vient en effet de démentir que les projets de films spin-off avaient été mis en pause.Récemment, nous apprenions que, suite à l’échec du film Solo : A Star Wars Story, le studio avait décidé de mettre ses projets de spin-off Star Wars en pause. Une mauvaise nouvelle pour les fans qui espéraient beaucoup de ces films basés sur du contenu existant en dehors de la trilogie…Pas de pause, finalement, pour les spin-off Star Wars ?Rogue One, par exemple, racontait une histoire bien connue de la trame principale mais sous une perspective différente. Si vous attendiez d’autres films de ce genre, sachez que tout n’est pas perdu. En effet, selon ABC News, Lucasfilm aurait déclaré que plusieurs films étaient en développement et n’avaient pas encore été annoncés. Quant au rapport qui annonçait la mise en pause de ces projets, celui-ci est “imprécis”.Il arrive de temps à autre qu’un film fasse un flop au box-office, c’est un fait. Mais un seul raté ne saurait avoir raison d’une machine comme Disney, a fortiori pour la franchise Star Wars. Les projets de spin-off dédiés à Obi-Wan, tout comme Boba Fett, semblent bien avancés. Il ne fait aucun doute qu’ils seront menés à terme.Disney et Lucasfilm ont bien l’intention d’exploiter la licence au maximumCela étant dit, difficile de prévoir leur date de sortie. La prochaine échéance pour les fans reste l’Épisode IX prévu pour 2019. Celui-ci viendra conclure l’arc actuel. Le spectacle devrait être au rendez-vous. Et d’ici là, nous devrions très certainement en savoir davantage sur ces films en développement évoqués par Lucasfilm. Qui sait, peut-être aura-t-on droit à quelques bonnes surprises.

Instagram dévoile sa plate-forme pour concurrencer YouTube appelée IGTV

Instagram dévoile sa plate-forme pour concurrencer YouTube appelée IGTV

Le réseau social compte bien se lancer dans un nouveau domaine.Fort de son milliard d’utilisateurs, Instagram – propriété de Facebook – veut faire fructifier sa base de données et s’imposer dans de nombreux domaines. Le dernier visé par le géant ? La vidéo, et plus précisément les formats longs. Pour se faire, Instagram a aujourd’hui annoncé le lancement d’une nouvelle plate-forme appelée IGTV. Le but ? Proposer des vidéos beaucoup plus longues pour les utilisateurs tandis qu’Instagram ne permet que la publication de 60 secondes. La particularité du contenu de ce nouveau service est que la présentation se fait à la verticale. L’accent devrait bien sûr être mis sur les stars du réseau social de FacebookInstagram dévoile officiellement IGTVIGTV, qui veut dire Instagram TV, se veut le concurrent de YouTube – fort du milliard d’utilisateurs sur Instagram. Bien évidemment, ceux qui téléchargeront l’application sur l’App Store et le Play Store puis se connecteront retrouveront le contenu auquel ils sont abonnés sur ce dernier. L’occasion pour le géant de jouer sur le terrain des vidéos longues et de dépasser le format de 60 secondes. Sans oublier qu’ici, la verticalité est mise à l’honneur. Reste à savoir si la sauce prendra auprès des utilisateurs d’Instagram et si ces derniers téléchargeront IGTV.Du côté des vidéos, on retrouve des onglets Pour vous, Abonnements, Populaires et Continuer à regarder tandis que les fonctions basiques pour aimer, commenter et partager une vidéo sont présentes. IGTV, malgré un lancement aujourd’hui, n’est pas vide de contenu. Les stars du réseau social proposent déjà des vidéos longues comme rampe de lancement au nouveau service d’Instagram. La publication de vidéos longues est quant à elle réservée à tous les utilisateurs. IGTV risque de bien de faire naître un tas de stars dans les mois à venir qui sauront utiliser cette nouvelle plate-forme mise à disposition.

Absentia reviendra prochainement pour une nouvelle saison

Absentia reviendra prochainement pour une nouvelle saison

Le network américain AXN a commandé une deuxième saison pour la série télévisée Absentia.Attendue pour l’année prochaine sur AXN et Amazon Prime, la saison 2 de la série Absentia se composera de dix épisodes. Le thriller policier réalisé par Oded Ruskin raconte l’histoire d’Emily Byrne, un agent du FBI, portée disparue et déclarée morte alors qu’elle enquêtait sur un tueur en série. Elle réapparaît 6 ans plus tard et n’a aucun souvenir de ces années de captivité. Elle découvre par la même occasion que son mari s’est remarié avec une autre femme et qu’ils ont élevé ensemble son fils qui ne se souvient pas d’elle. Les meurtres recommencent et Emily est accusée d’en être l’auteur. Elle prend la fuite et part sur les traces du véritable assassin.Le casting est composé de Stana Katic (Emily Byrne), Patrick Heusinger (Nick Durand), Cara Theobold (Alice Durand), Neil Jackson (Jack Byrne), Angel Bonanni (Tommy Gibbs), Bruno Bichir (Dr Daniel Vega), Paul Freeman (Warren Byrne), Ralph Ineson (Special Agent Adam Radford), Patrick McAuley (Flynn Durand), Amber Aga (Ericsson), Christopher Colquhoun (Agent Crown), Borislava Stratieva (Violet) et Richard Brake (Conrad Harlow).Un trailer pour Absentia

Un nouveau changement de costume pour Spider-Man : Homecoming 2 ?

Un nouveau changement de costume pour Spider-Man : Homecoming 2 ?

Vous aviez aimé le nouveau costume de Peter Parker dans Avengers : Infinity War ? Il va falloir vous faire une raison, celui-ci devrait encore changer dans Spider-Man : Homecoming 2.Si vous aimez les films de super-héros, vous allez servi(e) l’année prochaine. Il y aura notamment Captain Marvel, Avengers 4 et la suite de Spider-Man : Homecoming. En ce qui concerne l’homme-araignée, nous avions découvert que Peter Parker avait eu un nouveau costume dans Avengers : Infinity War…Encore un nouveau costume pour Spider-Man ?Malheureusement, il semblerait que celui-ci ne soit pas conservé dans la suite. Interrogé par India West, Louis Frogley, responsable des costumes sur le premier opus – et qui a notamment travaillé sur Ant Man et la Guêpe -, annonce qu’il faut s’attendre à un gros changement.L’homme déclarait ainsi : “Je ne travaille pas sur ce film en particulier mais les costumes vont beaucoup changer parce que, dans le film, Spider-Man devient davantage homme, ce n’est plus un adolescent.” Cela étant dit, avec la manière dont se terminait Avengers : Infinity War, les fans sont curieux de voir l’impact que cela aura sur le MCU. Réponse en 2019.Qui sera le grand méchant de Homecoming 2 ?Pour le reste, certaines rumeurs veulent que Mystério soit le grand méchant de cette suite. Cela ferait de Kraven le chasseur le dernier membre des Sinistres Six à ne pas avoir rejoint un film Spider-Man. À suivre !

Star Trek : CBS signe un deal avec Alex Kurtzman pour de nouveaux contenus

Star Trek : CBS signe un deal avec Alex Kurtzman pour de nouveaux contenus

Préparez-vous : de nouvelles séries Star Trek vont prochainement arriver par le biais de CBS et Alex Kurtzman.Vous avez apprécié Star Trek: Discovery sur CBS All Access (proposée sur Netflix chez nous) ? Vous n’êtes visiblement pas le seul. En effet, d’après The Hollywood Reporter CBS TV Studios vient de signer une extension de partenariat à 25 millions de dollars avec le producteur Alex Kurtzman pour étendre l’univers télévisuel de la franchise Star Trek au cours des 5 prochaines années.Star Trek n’a pas dit son dernier motL’homme, qui sera le seul showrunner pour la saison 2 de Star Trek: Discovery après la mise à la porte de Aaron Harberts et Gretchen Berg pour cause de dépassement de budget et de mauvaise conduite auprès du staff, devra également développer d’autres séries, mini séries et même de l’animation.Une première rumeur de série évoque un show basé sur le personnage du Capitaine Jean-Luc Picard de Star Trek: The Next Generation, qui serait une nouvelle fois incarné par Patrick Stewart. Kurtzman mais également Akiva Goldman seraient liés à ce projet qui reste hypothétique à l’heure actuelle.Star Trek: Discovery prochainement de retourEn attendant d’en savoir plus, la saison 2 de Star Trek: Discovery arrivera début 2019 sur nos écrans, tandis que la production est en cours.

Luther rappelle son retour prochain avec une saison 5 dans un teaser douloureux

Luther rappelle son retour prochain avec une saison 5 dans un teaser douloureux

Luther reviendra « bientôt » sur BBC One pour une saison 5 qui, visiblement, va faire mal.Alors que le tournage n’a débuté qu’en janvier dernier, BBC One a décidé de commencer tôt (tout est relatif) la promotion de la saison 5 de Luther. C’est donc via un petit teaser centré sur le personnage toujours incarné par Idris Elba que la chaîne annonce que “ça va faire mal”.Il est de (re)retourEn dehors de la confirmation assurément non nécessaire du retour de l’acteur dans la peau du DCI John Luther, BBC One ne lâche rien, ni au niveau du scénario (qui devrait faire revenir le personnage d’Alice Morgan), ni au niveau de la date de diffusion. Il faudra se contenter d’un “bientôt”.Ne reste désormais plus qu’à espérer que cette saison 5, qui sera pour mémoire composée cette fois de 4 épisodes, sera plus convaincante que la précédente, ou encore que la dernière série de Neil Cross, à savoir Hard Sun (Hard Sun : notre avis sur un retour peu éblouissant de Neil Cross (Luther)).En attendant, rappelons que les 4 saisons de Luther (vous devriez au moins voir les 3 premières, vraiment) sont disponibles chez nous sur Netflix.Luther – Teaser saison 5

Avec l’appli Google Podcasts, Android rattrape enfin la tendance

Avec l’appli Google Podcasts, Android rattrape enfin la tendance

Les podcasts sont assurément à la mode, et il était plus que temps que Google propose une application dédiée sur Android.Enfin. Alors que jusqu’à aujourd’hui il fallait passer par des solutions tierces, Google propose enfin une application officielle dédiée aux podcasts. Google Podcasts, c’est son sobre nom, est disponible dès aujourd’hui et gratuitement sur le Play Store. Pas certain qu’elle suffise pour le moment à vous faire abandonner votre application habituelle, mais il faut tout de même saluer le geste.Des fonctionnalités basiques, mais bientôt des ajoutsSans surprise, cette application pour l’instant assez simple et chiche en options (vitesse de lecture, navigation, suppression automatique des épisodes…) permet de découvrir (via la recherche, qui permet d’ailleurs d’écouter directement un podcast dans l’appli Recherche de Google, ou des recommandations personnalisées) et de s’abonner à des podcasts pour les écouter en ligne ou en profiter hors connexion. L’écoute est synchronisée entre vos différents appareils Android et l’appli est compatible avec Assistant.À l’avenir, Google compte doper son appli à l’IA en ajoutant notamment des sous-titres automatiques (pratique dans un lieu bruyant ou pour les personnes malentendantes), mais aussi de la traduction à la volée (de quoi écouter des podcasts dans d’autres langues), comme c’est déjà le cas sur YouTube par exemple.Télécharger Google PodcastsTélécharger Google Podcasts sur Android